Vente Le regard de Pierre Hebey - 23 février 2016 /Lot 406 Jean-Baptiste Carpeaux Valenciennes, 1827 - Courbevoie, 1875 Le prince impérial et son chien Néro, n° 3

  • Jean-Baptiste Carpeaux Valenciennes, 1827 - Courbevoie, 1875 Le prince impérial et son chien Néro, n° 3 Bronze à patine brun rouge n...
  • Jean-Baptiste Carpeaux Valenciennes, 1827 - Courbevoie, 1875 Le prince impérial et son chien Néro, n° 3 Bronze à patine brun rouge n...
Jean-Baptiste Carpeaux Valenciennes, 1827 - Courbevoie, 1875
Le prince impérial et son chien Néro, n° 3
Bronze à patine brun rouge nuancé
Epreuve ancienne, chef-modèle avec clavettes, circa 1866-1868, probablement par F. Barbedienne
Signé 'JBte. Carpeaux.', estampille 'F' surmontée d'une couronne, numéroté '2 / 1/2 R' à l'encre sous la base
Hauteur : 46 cm (18,11 in.)

'THE IMPERIAL PRINCE WITH HIS DOG NERO N°3', BRONZE MODÈLE, BROWN PATINA, SIGNED, BY J.-B. CARPEAUX




Provenance : Peut-être vente Carpeaux, Paris, Hôtel Drouot, 31 mai, 1er et 2 juin 1894, n°539 ;
Collection Geneviève et Pierre Hebey, Paris

Bibliographie : Michel Poletti et Alain Richarme, 'Jean-Baptiste Carpeaux sculpteur, catalogue raisonné de l'oeuvre édité', Paris, 2003, p. 68-69, n° SA 17, repr.


Commentaire : Le 16 avril 1865 Jean-Baptiste Carpeaux reçoit la commande du buste du prince impérial : Louis-Eugène, fils unique de Napoléon III. Carpeaux réalise non seulement le buste mais aussi un portrait en pied du prince impérial en compagnie de son chien Néro.
La simplicité de la pause, la familiarité de cet enfant de bonne famille, le sourire jovial convainquirent l'impératrice et le public. Carpeaux connaît grâce à cette œuvre un immense succès et la gloire d'être nommé chevalier de la Légion d'honneur.
Dans un même temps, l'effigie de l'enfant fondue en bronze ou éditée en terre cuite, exposée dans les lieux publics après l'Exposition Universelle de 1867 contribue à la revalorisation du régime impérial.
La statue est saluée par la critique et notamment Zola qui y voit un " groupe heureux et naturel, une excellente statue ". Mais c'est Rimbaud qui la rend éternelle dans un poème de l'album zutique lorsqu'il désigne le prince comme " l'enfant au buste exquis ". Comme l'auteur des 'Illuminations', Eugène Louis finira tragiquement sa vie en Afrique, chassé à mort par les zoulous alors qu'il servait comme exilé dans l'armée britannique.

Un certificat de l'Univers du Bronze en date du 4 février 1991 sera remis à l'acquéreur.
Estimation 12 000 - 15 000 €

Vendu 33 800 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 406

Jean-Baptiste Carpeaux Valenciennes, 1827 - Courbevoie, 1875
Le prince impérial et son chien Néro, n° 3

Vendu 33 800 € [$]

Jean-Baptiste Carpeaux Valenciennes, 1827 - Courbevoie, 1875
Le prince impérial et son chien Néro, n° 3
Bronze à patine brun rouge nuancé
Epreuve ancienne, chef-modèle avec clavettes, circa 1866-1868, probablement par F. Barbedienne
Signé 'JBte. Carpeaux.', estampille 'F' surmontée d'une couronne, numéroté '2 / 1/2 R' à l'encre sous la base
Hauteur : 46 cm (18,11 in.)

'THE IMPERIAL PRINCE WITH HIS DOG NERO N°3', BRONZE MODÈLE, BROWN PATINA, SIGNED, BY J.-B. CARPEAUX




Provenance : Peut-être vente Carpeaux, Paris, Hôtel Drouot, 31 mai, 1er et 2 juin 1894, n°539 ;
Collection Geneviève et Pierre Hebey, Paris

Bibliographie : Michel Poletti et Alain Richarme, 'Jean-Baptiste Carpeaux sculpteur, catalogue raisonné de l'oeuvre édité', Paris, 2003, p. 68-69, n° SA 17, repr.


Commentaire : Le 16 avril 1865 Jean-Baptiste Carpeaux reçoit la commande du buste du prince impérial : Louis-Eugène, fils unique de Napoléon III. Carpeaux réalise non seulement le buste mais aussi un portrait en pied du prince impérial en compagnie de son chien Néro.
La simplicité de la pause, la familiarité de cet enfant de bonne famille, le sourire jovial convainquirent l'impératrice et le public. Carpeaux connaît grâce à cette œuvre un immense succès et la gloire d'être nommé chevalier de la Légion d'honneur.
Dans un même temps, l'effigie de l'enfant fondue en bronze ou éditée en terre cuite, exposée dans les lieux publics après l'Exposition Universelle de 1867 contribue à la revalorisation du régime impérial.
La statue est saluée par la critique et notamment Zola qui y voit un " groupe heureux et naturel, une excellente statue ". Mais c'est Rimbaud qui la rend éternelle dans un poème de l'album zutique lorsqu'il désigne le prince comme " l'enfant au buste exquis ". Comme l'auteur des 'Illuminations', Eugène Louis finira tragiquement sa vie en Afrique, chassé à mort par les zoulous alors qu'il servait comme exilé dans l'armée britannique.

Un certificat de l'Univers du Bronze en date du 4 février 1991 sera remis à l'acquéreur.
Estimation 12 000 - 15 000 €

Vendu 33 800 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2994
Date : 23 févr. 2016 14:00

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Le regard de Pierre Hebey Les passions modérées Sculptures françaises du 19e siècle