Vente Les collections Aristophil - 02 avril 2019 /Lot 303 JEAN-BAPTISTE CARPEAUX (1827-1875) Réunion de 35 lettres autographes, dont 32 signées, 1 fragment de lettre, 1 télégramme, 1 reçu et 1 billet autographes signés

  • JEAN-BAPTISTE CARPEAUX (1827-1875) Réunion de 35 lettres autographes, dont 32 signées, 1 fragment de lettre, 1 télégramme, 1 reçu et...
  • JEAN-BAPTISTE CARPEAUX (1827-1875) Réunion de 35 lettres autographes, dont 32 signées, 1 fragment de lettre, 1 télégramme, 1 reçu et...
  • JEAN-BAPTISTE CARPEAUX (1827-1875) Réunion de 35 lettres autographes, dont 32 signées, 1 fragment de lettre, 1 télégramme, 1 reçu et...
JEAN-BAPTISTE CARPEAUX (1827-1875)
Réunion de 35 lettres autographes, dont 32 signées, 1 fragment de lettre, 1 télégramme, 1 reçu et 1 billet autographes signés
Paris, Londres, Rome et Nice,1859-1875
Ens. 137 p. sur 11 f. et 34 doubles f. in-8, 2 doubles f. in-16 (dimensions
diverses)

Réunion de 35 lettres autographes, dont 32 signées, 1 fragment de lettre, 1 télégramme, 1 reçu et 1 billet autographes signés à divers destinataires.
Les lettres dévoilent en filigrane la personnalité de Carpeaux, son quotidien artistique et familial, ses amitiés et ses protecteurs tels le comte de Nieuwerkerke ou la famille impériale. L'artiste s'épanche
auprès de son ami Maheux (à qui sont adressées la plupart de ces lettres) sur ses difficultés financières, l'échec de son mariage ou encore ses projets artistiques.
Les lettres les plus émouvantes sont certainement les deux adressées à la mère de Giuglia Barbera, le premier amour de Carpeaux qu'il rencontre lors de sa résidence à la Villa Médicis. Le sculpteur étant trop pauvre et sa demande ayant été repoussée, la malheureuse Giuglia décède un an plus tard et lègue sa vieille mère à Carpeaux qui accepte l'héritage. Il écrit à celle-ci sa dernière missive alors qu'il est rongé par la maladie et s'apprête à mourir d'un cancer de la vessie.

À Maheux :
- 24 lettres autographes dont 21 signées et 1 télégramme autographe signé ; principalement de Londres, 1870-1873,112 p. sur 4 f. et 26 doubles f. in-8 et 2 doubles f. in-16
Au comte de Nieuwerkerke :
- 3 lettres autographes signées ; Paris et [s.l.], 19 et 24 juillet 1866 et [s.d.] ; 7 p. sur 3 doubles f. in-8
À la mère de Giuglia Barbera :
- 2 lettres autographes signées en italien ; Paris, 9 avril 1973, 27 mars 1874, 3 p. sur 2 f. in-8
À Charles Laurent :
- 2 lettres autographes signées ; Rome, 27 juillet 1857 et 19 août 1897, 4 p. sur 1 double f. et 1 f. in-8
À Paul Delandre :
- 1 lettre autographe signée ; [Londres], 30 mars 1871, 3 p. sur 1 double f. in-8
À Bruno Chérier :
- 1 billet autographe signé ; Nice, 24 février 1875, 1 p. sur 1 f. in-8
À [?] Larget :
- 1 lettre autographe signée ; Paris, 18 août 1869, 1 p. sur 1 double f. in-8

À un destinataire non identifié :
- 2 lettres autographes signées ; [s.l.] et Paris, 10 août [18]69 et 10 août 1870, 3 p. sur 2 doubles f. in-8

[On joint :]
- 1 reçu autographe ; [s.l.n.d.], 1 p. sur 1 double f. in-8
- 1 télégramme d'une main inconnue ; Londres, 18 novembre 1871, 1 p. sur 1 f. in-8
- 1 lettre autographe signée de Jules Claretie ; [s.l.n.d.], 2 p. sur 1 double f. in-8
- 1 reçu autographe signé d'Émile Carpeaux (frère du sculpteur) ; Paris, 23 août 1867, 1 p. sur 1 double f. in-8
- 3 lettres autographes signées de Louis, Charles et Louise-Clément Carpeaux (les 3 enfants du sculpteur) ; Paris et [s.l.],1934 et [s.d.], 5 p. sur 1 f. in-4 et 3 f. in-8
- 10 photographies originales d'oeuvres de Carpeaux, dont 2 comportant un envoi autographe signé à Eugène Guillaume (sculpteur et critique) et un à Henri Lemaire (sculpteur et cousin de Carpeaux), le reste comportant des annotations de Louis Carpeaux.


Rousseurs, taches, déchirures et manques
marginaux, restaurations au papier adhésif

Estimation 15 000 - 20 000 €

Lot 303

JEAN-BAPTISTE CARPEAUX (1827-1875)
Réunion de 35 lettres autographes, dont 32 signées, 1 fragment de lettre, 1 télégramme, 1 reçu et 1 billet autographes signés

Estimation 15 000 - 20 000 € [$]

JEAN-BAPTISTE CARPEAUX (1827-1875)
Réunion de 35 lettres autographes, dont 32 signées, 1 fragment de lettre, 1 télégramme, 1 reçu et 1 billet autographes signés
Paris, Londres, Rome et Nice,1859-1875
Ens. 137 p. sur 11 f. et 34 doubles f. in-8, 2 doubles f. in-16 (dimensions
diverses)

Réunion de 35 lettres autographes, dont 32 signées, 1 fragment de lettre, 1 télégramme, 1 reçu et 1 billet autographes signés à divers destinataires.
Les lettres dévoilent en filigrane la personnalité de Carpeaux, son quotidien artistique et familial, ses amitiés et ses protecteurs tels le comte de Nieuwerkerke ou la famille impériale. L'artiste s'épanche
auprès de son ami Maheux (à qui sont adressées la plupart de ces lettres) sur ses difficultés financières, l'échec de son mariage ou encore ses projets artistiques.
Les lettres les plus émouvantes sont certainement les deux adressées à la mère de Giuglia Barbera, le premier amour de Carpeaux qu'il rencontre lors de sa résidence à la Villa Médicis. Le sculpteur étant trop pauvre et sa demande ayant été repoussée, la malheureuse Giuglia décède un an plus tard et lègue sa vieille mère à Carpeaux qui accepte l'héritage. Il écrit à celle-ci sa dernière missive alors qu'il est rongé par la maladie et s'apprête à mourir d'un cancer de la vessie.

À Maheux :
- 24 lettres autographes dont 21 signées et 1 télégramme autographe signé ; principalement de Londres, 1870-1873,112 p. sur 4 f. et 26 doubles f. in-8 et 2 doubles f. in-16
Au comte de Nieuwerkerke :
- 3 lettres autographes signées ; Paris et [s.l.], 19 et 24 juillet 1866 et [s.d.] ; 7 p. sur 3 doubles f. in-8
À la mère de Giuglia Barbera :
- 2 lettres autographes signées en italien ; Paris, 9 avril 1973, 27 mars 1874, 3 p. sur 2 f. in-8
À Charles Laurent :
- 2 lettres autographes signées ; Rome, 27 juillet 1857 et 19 août 1897, 4 p. sur 1 double f. et 1 f. in-8
À Paul Delandre :
- 1 lettre autographe signée ; [Londres], 30 mars 1871, 3 p. sur 1 double f. in-8
À Bruno Chérier :
- 1 billet autographe signé ; Nice, 24 février 1875, 1 p. sur 1 f. in-8
À [?] Larget :
- 1 lettre autographe signée ; Paris, 18 août 1869, 1 p. sur 1 double f. in-8

À un destinataire non identifié :
- 2 lettres autographes signées ; [s.l.] et Paris, 10 août [18]69 et 10 août 1870, 3 p. sur 2 doubles f. in-8

[On joint :]
- 1 reçu autographe ; [s.l.n.d.], 1 p. sur 1 double f. in-8
- 1 télégramme d'une main inconnue ; Londres, 18 novembre 1871, 1 p. sur 1 f. in-8
- 1 lettre autographe signée de Jules Claretie ; [s.l.n.d.], 2 p. sur 1 double f. in-8
- 1 reçu autographe signé d'Émile Carpeaux (frère du sculpteur) ; Paris, 23 août 1867, 1 p. sur 1 double f. in-8
- 3 lettres autographes signées de Louis, Charles et Louise-Clément Carpeaux (les 3 enfants du sculpteur) ; Paris et [s.l.],1934 et [s.d.], 5 p. sur 1 f. in-4 et 3 f. in-8
- 10 photographies originales d'oeuvres de Carpeaux, dont 2 comportant un envoi autographe signé à Eugène Guillaume (sculpteur et critique) et un à Henri Lemaire (sculpteur et cousin de Carpeaux), le reste comportant des annotations de Louis Carpeaux.


Rousseurs, taches, déchirures et manques
marginaux, restaurations au papier adhésif

Estimation 15 000 - 20 000 €

Détails de la vente

Vente : 3947
Lieu : Hôtel Drouot #6
Date : 02 avr. 2019 14:00
Commissaire-priseur : Francis Briest

Contact

Lucie Moison
Tél. +33 1 42 99 16 58
lmoison@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Les collections Aristophil Écrits et œuvres d'artistes du XVIe au XXe siècle