Vente Vue sur le Palais Royal - 09 octobre 2013 /Lot 9 JARDINIERE D'EPOQUE CONSULAT ATTRIBUEE A JACOB FRERES

  • JARDINIERE D'EPOQUE CONSULAT ATTRIBUEE A JACOB FRERES
JARDINIERE D'EPOQUE CONSULAT ATTRIBUEE A JACOB FRERES
En placage de ronce de noyer, ornementation de bronze ciselé, patiné et doré, le bac de forme hexagonale, orné de rinceaux, médaillons et coupes de fleurs et fruits en bas relief, soutenu par six colonnes surmontées d'une figure ailée en buste, reposant sur une plinthe munie des roulettes ; l'intérieur muni d'une vasque en étain
Hauteur : 88 cm. (34 1/2 in.), Diamètre : 82 cm. (32 1/4 in.)

A CONSULAT ORMOLU-MOUNTED BURR WALNUT-VENEERED JARDINIERE, ATTRIBUTED TO JACOB FRERES

Une paire de consoles jardinières, soutenues par des colonnes fuselées en bronze surmontées de figures de Zéphyr identiques, est conservée au château de Fontainebleau, illustrées dans J.P.Samoyault, catalogue des collections de Mobilier, Meubles entrés sous le premier Empire, RMN, Paris, 2004, p.p. 89-91. Elles ornaient à l'origine l'hôtel du Général Moreau, rue d'Anjou, dont la décoration avait été confiée à Percier et Fontaine et l'ameublement à Jacob Frères et Lignereux. Elles sont attribuées à Jacob Frères par Denise Ledoux-Lebard, dans son ouvrage Le Mobilier Français du XIXème siècle, Paris, 1989, p. 295.

Ces mêmes montants se retrouvent sur plusieurs guéridons connus :

- Guéridon en racine d'if qui ornait, dès le Consulat, le boudoir de Madame Bonaparte à Saint Cloud, conservé au Mobilier National
- Un guéridon circulaire conservé au Musée Marmottan
- Une table hexagonale, vente Christie's Londres, le 5 juillet 1984, lot 68 puis le 6 juillet 2012, lot 249.

Le modèle de notre jardinière est illustré planche 84 du recueil de Pierre de La Mésangère, Meubles et Objets de goût, ouvrage publié en 1802 et dont de nombreuses gravures sont tirées des dessins de Percier et Fontaine (voir illustration).

Bibliographie :
Connaissance des arts, Le XIXème siècle français, Hachette, 1957, p. 57, ill. 2


Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 32 475 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 9

JARDINIERE D'EPOQUE CONSULAT ATTRIBUEE A JACOB FRERES

Vendu 32 475 € [$]

JARDINIERE D'EPOQUE CONSULAT ATTRIBUEE A JACOB FRERES
En placage de ronce de noyer, ornementation de bronze ciselé, patiné et doré, le bac de forme hexagonale, orné de rinceaux, médaillons et coupes de fleurs et fruits en bas relief, soutenu par six colonnes surmontées d'une figure ailée en buste, reposant sur une plinthe munie des roulettes ; l'intérieur muni d'une vasque en étain
Hauteur : 88 cm. (34 1/2 in.), Diamètre : 82 cm. (32 1/4 in.)

A CONSULAT ORMOLU-MOUNTED BURR WALNUT-VENEERED JARDINIERE, ATTRIBUTED TO JACOB FRERES

Une paire de consoles jardinières, soutenues par des colonnes fuselées en bronze surmontées de figures de Zéphyr identiques, est conservée au château de Fontainebleau, illustrées dans J.P.Samoyault, catalogue des collections de Mobilier, Meubles entrés sous le premier Empire, RMN, Paris, 2004, p.p. 89-91. Elles ornaient à l'origine l'hôtel du Général Moreau, rue d'Anjou, dont la décoration avait été confiée à Percier et Fontaine et l'ameublement à Jacob Frères et Lignereux. Elles sont attribuées à Jacob Frères par Denise Ledoux-Lebard, dans son ouvrage Le Mobilier Français du XIXème siècle, Paris, 1989, p. 295.

Ces mêmes montants se retrouvent sur plusieurs guéridons connus :

- Guéridon en racine d'if qui ornait, dès le Consulat, le boudoir de Madame Bonaparte à Saint Cloud, conservé au Mobilier National
- Un guéridon circulaire conservé au Musée Marmottan
- Une table hexagonale, vente Christie's Londres, le 5 juillet 1984, lot 68 puis le 6 juillet 2012, lot 249.

Le modèle de notre jardinière est illustré planche 84 du recueil de Pierre de La Mésangère, Meubles et Objets de goût, ouvrage publié en 1802 et dont de nombreuses gravures sont tirées des dessins de Percier et Fontaine (voir illustration).

Bibliographie :
Connaissance des arts, Le XIXème siècle français, Hachette, 1957, p. 57, ill. 2


Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 32 475 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2453
Date : 09 oct. 2013 14:00

Contact

Gabrielle Richardson
Tél.
grichardson@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Vue sur le Palais Royal - Succession de Madame S.