Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 13 novembre 2019 /Lot 110 Jan van de CAPPELLE Amsterdam, 1626 - 1679 Paysage d'hiver avec personnages soulevant un bloc de glace sur une rivière gelée

  • Jan van de CAPPELLE Amsterdam, 1626 - 1679 Paysage d'hiver avec personnages soulevant un bloc de glace sur une rivière gelée Huile s..
Jan van de CAPPELLE Amsterdam, 1626 - 1679
Paysage d'hiver avec personnages soulevant un bloc de glace sur une rivière gelée
Huile sur panneau, doublé
Porte une signature 'J. Van Cappelle' reprise en bas à gauche
(Restaurations)

Winter landscape with figures lifting an ice block on an frozen river, oil on panel, inscribed, by J. van Cappelle
Hauteur : 42 Largeur : 56 cm

Provenance : Collection de la famille Vischer, Bâle, au XIXe siècle ;
Puis par descendance ;
Collection particulière de l'Est de la France

Commentaire : Personnage singulier, peintre tout aussi particulier, Jan van de Cappelle était le fils d'un riche teinturier d'Amsterdam dont il hérita de l'entreprise en 1674. Grand amateur d'art tout au long de sa vie, sa fortune familiale lui permit de s'adonner tout entier à sa passion pour la peinture. Collectionneur éclairé, il était présent à la vente des biens de Rembrandt en 1656 où il acheta plusieurs centaines de dessins. Des portraits de lui subsistent par ailleurs, réalisés par des noms aussi illustres que ceux de Frans Hals ou de Gerbrandt van den Eechkout, ce dernier étant aujourd'hui conservé par le musée d'Amsterdam.
Cette passion que nourrit van de Cappelle pour la peinture fut sans doute ce qui le mena à son tour à la pratique. Sa formation, il la suivit seul, observant les maîtres qui l'avaient précédé et auxquels il vouait une grande admiration. Il regarda ainsi beaucoup les paysages d'Hendrick Avercamp et d'Aert van der Neer, influences qui se retrouvent dans son œuvre. Van den Eechkout dit de lui qu'il n'avait appris à peindre que selon ses propres désirs. Jamais van de Capelle ne se forma en atelier comme il était de coutume, ni n'appartint à la Guilde de Saint-Luc. Sa production elle, reflète un goût extrêmement prononcé pour les marines tout au long de sa vie, mais aussi pour des paysages d'hiver entre les années 1652 et 1654, période à laquelle nous rattachons notre tableau.
Sur la surface d'une rivière gelée, il présente un groupe de petits personnages s'affairant à percer la glace. Immédiatement, la rudesse de l'hiver se perçoit dans la courbure des corps qui ponctuent la scène. A l'instar de ce qui peut être remarqué dans le reste de ses œuvres, van de Cappelle porte une grande attention au rendu de la lumière. Celle-ci perce l'atmosphère brumeuse dans laquelle elle se diffuse. A dessein, il travaille une palette en camaïeux de noirs, bruns et blancs exclusivement, couleurs traitées comme en éraflures dans la glace, tandis que les nuages sont brossés de manière plus vaporeuse.
Il met en place un jeu de profondeurs menant le regard vers les villageois du premier plan jusqu'aux maisons du dernier plan avant qu'il ne se perde dans la brume enneigée de l'horizon. Seule la verticalité tortueuse des arbres vient rompre l'étagement horizontal de la composition. Van de Cappelle présente une touche d'une modernité incroyable, déstabilisante pour le regard qui s'accroche aux touches d'un brun sombre et épais.
D'autres versions sur toile de paysages proches sont aujourd'hui conservées au Mauristhuis d'Amsterdam et à la Fondation Custodia à Paris. Toutefois, l'œuvre que nous présentons aujourd'hui est d'autant plus singulière qu'elle fut réalisée sur panneau. Elle se rapproche ainsi du paysage d'hiver qui se trouve aujourd'hui au musée Thyssen-Bornemisza à Madrid (fig. 1), et d'un panneau présenté en vente publique en 2009 1.

Nous remercions Madame Ellis Dullaart, du RKD, de nous avoir aimablement confirmé l'authenticité de ce tableau d'après une photographie.

1. Vente anonyme ; New York, Christie's, 28 janvier 2009, n°72



Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 26 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 110

Jan van de CAPPELLE Amsterdam, 1626 - 1679
Paysage d'hiver avec personnages soulevant un bloc de glace sur une rivière gelée

Vendu 26 000 € [$]

Jan van de CAPPELLE Amsterdam, 1626 - 1679
Paysage d'hiver avec personnages soulevant un bloc de glace sur une rivière gelée
Huile sur panneau, doublé
Porte une signature 'J. Van Cappelle' reprise en bas à gauche
(Restaurations)

Winter landscape with figures lifting an ice block on an frozen river, oil on panel, inscribed, by J. van Cappelle
Hauteur : 42 Largeur : 56 cm

Provenance : Collection de la famille Vischer, Bâle, au XIXe siècle ;
Puis par descendance ;
Collection particulière de l'Est de la France

Commentaire : Personnage singulier, peintre tout aussi particulier, Jan van de Cappelle était le fils d'un riche teinturier d'Amsterdam dont il hérita de l'entreprise en 1674. Grand amateur d'art tout au long de sa vie, sa fortune familiale lui permit de s'adonner tout entier à sa passion pour la peinture. Collectionneur éclairé, il était présent à la vente des biens de Rembrandt en 1656 où il acheta plusieurs centaines de dessins. Des portraits de lui subsistent par ailleurs, réalisés par des noms aussi illustres que ceux de Frans Hals ou de Gerbrandt van den Eechkout, ce dernier étant aujourd'hui conservé par le musée d'Amsterdam.
Cette passion que nourrit van de Cappelle pour la peinture fut sans doute ce qui le mena à son tour à la pratique. Sa formation, il la suivit seul, observant les maîtres qui l'avaient précédé et auxquels il vouait une grande admiration. Il regarda ainsi beaucoup les paysages d'Hendrick Avercamp et d'Aert van der Neer, influences qui se retrouvent dans son œuvre. Van den Eechkout dit de lui qu'il n'avait appris à peindre que selon ses propres désirs. Jamais van de Capelle ne se forma en atelier comme il était de coutume, ni n'appartint à la Guilde de Saint-Luc. Sa production elle, reflète un goût extrêmement prononcé pour les marines tout au long de sa vie, mais aussi pour des paysages d'hiver entre les années 1652 et 1654, période à laquelle nous rattachons notre tableau.
Sur la surface d'une rivière gelée, il présente un groupe de petits personnages s'affairant à percer la glace. Immédiatement, la rudesse de l'hiver se perçoit dans la courbure des corps qui ponctuent la scène. A l'instar de ce qui peut être remarqué dans le reste de ses œuvres, van de Cappelle porte une grande attention au rendu de la lumière. Celle-ci perce l'atmosphère brumeuse dans laquelle elle se diffuse. A dessein, il travaille une palette en camaïeux de noirs, bruns et blancs exclusivement, couleurs traitées comme en éraflures dans la glace, tandis que les nuages sont brossés de manière plus vaporeuse.
Il met en place un jeu de profondeurs menant le regard vers les villageois du premier plan jusqu'aux maisons du dernier plan avant qu'il ne se perde dans la brume enneigée de l'horizon. Seule la verticalité tortueuse des arbres vient rompre l'étagement horizontal de la composition. Van de Cappelle présente une touche d'une modernité incroyable, déstabilisante pour le regard qui s'accroche aux touches d'un brun sombre et épais.
D'autres versions sur toile de paysages proches sont aujourd'hui conservées au Mauristhuis d'Amsterdam et à la Fondation Custodia à Paris. Toutefois, l'œuvre que nous présentons aujourd'hui est d'autant plus singulière qu'elle fut réalisée sur panneau. Elle se rapproche ainsi du paysage d'hiver qui se trouve aujourd'hui au musée Thyssen-Bornemisza à Madrid (fig. 1), et d'un panneau présenté en vente publique en 2009 1.

Nous remercions Madame Ellis Dullaart, du RKD, de nous avoir aimablement confirmé l'authenticité de ce tableau d'après une photographie.

1. Vente anonyme ; New York, Christie's, 28 janvier 2009, n°72



Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 26 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3949
Date : 13 nov. 2019 18:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle