Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 23 mars 2017 /Lot 102 Jan Brueghel le Jeune Anvers, 1601 - 1678 Paysage animé aux moulins

  • Jan Brueghel le Jeune Anvers, 1601 - 1678
  • Jan Brueghel le Jeune Anvers, 1601 - 1678
Jan Brueghel le Jeune Anvers, 1601 - 1678
Paysage animé aux moulins
Panneau de chêne, une planche, non parqueté
Marque MV du panneleur Michiel Vrient, actif entre 1615 et 1637 et marques au feu des deux mains et du château d'Anvers au verso

Mills in a landscape, oil on oak panel, by J. Brueghel the Younger
Hauteur : 46,50 Largeur : 66 cm

Provenance : Collection du comte et pair de France François de La Bouillerie (1764 - 1833) ;
Puis par descendance ;
Collection particulière, Bretagne

Commentaire : Merveilleusement conservé et parvenu jusqu'à nous sans jamais avoir été restauré ou retouché, ce paysage aux moulins est caractéristique du talent de Jan Brueghel II.
Membre d'une illustre dynastie de peintres anversois, Jan le Jeune semble dès sa naissance avoir une carrière toute tracée. D'abord formé dans l'atelier de son père Jan l'Ancien à Anvers, il se rend en Italie en 1622 où il est accueilli par le cardinal Federico Borromeo à Milan, commanditaire et proche de son père. Après un probable passage à Rome, nous le retrouvons à Palerme avec son ami d'enfance Anton van Dyck. C'est en Sicile qu'il apprend le décès de son père, victime d'une épidémie de choléra en 1625. Il remonte alors vers Anvers et reprend les rênes du prospère atelier paternel à partir de 1626.
Anvers renaît en ce début de XVIIe siècle et les commandes aux artistes affluent après les violentes crises iconoclastes des guerres de religions. Pour répondre à d'importantes demandes Jan Brueghel le Jeune continue les collaborations initiées par son père avec de nombreux talents parmi lesquels Pierre-Paul Rubens et Hendrick van Balen, développant et renouvelant les iconographies héritées de son père mais avec son style propre, plus libre, comme en témoigne notre séduisant paysage.
La marque de Michiel Vrient apposée au revers du splendide panneau de chêne sur lequel Brueghel travailla permet de dater l'œuvre de la première partie de la carrière de l'artiste, la meilleure par sa qualité, c'est-à-dire dans les dix premières années suivant son retour d'Italie puisque la production du panneleur n'est plus attestée après 1637. Michiel Vrient était l'un des panneleurs les plus réputés d'Anvers et fournissait notamment Rubens.

Nous remercions le Dr. Klaus Ertz de nous avoir confirmé l'authenticité de ce tableau par un examen de visu. Un certificat en date du 26 octobre 2016 sera remis à l'acquéreur.
Estimation 80 000 - 120 000 €

Vendu 110 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 102

Jan Brueghel le Jeune Anvers, 1601 - 1678
Paysage animé aux moulins

Vendu 110 500 € [$]

Jan Brueghel le Jeune Anvers, 1601 - 1678
Paysage animé aux moulins
Panneau de chêne, une planche, non parqueté
Marque MV du panneleur Michiel Vrient, actif entre 1615 et 1637 et marques au feu des deux mains et du château d'Anvers au verso

Mills in a landscape, oil on oak panel, by J. Brueghel the Younger
Hauteur : 46,50 Largeur : 66 cm

Provenance : Collection du comte et pair de France François de La Bouillerie (1764 - 1833) ;
Puis par descendance ;
Collection particulière, Bretagne

Commentaire : Merveilleusement conservé et parvenu jusqu'à nous sans jamais avoir été restauré ou retouché, ce paysage aux moulins est caractéristique du talent de Jan Brueghel II.
Membre d'une illustre dynastie de peintres anversois, Jan le Jeune semble dès sa naissance avoir une carrière toute tracée. D'abord formé dans l'atelier de son père Jan l'Ancien à Anvers, il se rend en Italie en 1622 où il est accueilli par le cardinal Federico Borromeo à Milan, commanditaire et proche de son père. Après un probable passage à Rome, nous le retrouvons à Palerme avec son ami d'enfance Anton van Dyck. C'est en Sicile qu'il apprend le décès de son père, victime d'une épidémie de choléra en 1625. Il remonte alors vers Anvers et reprend les rênes du prospère atelier paternel à partir de 1626.
Anvers renaît en ce début de XVIIe siècle et les commandes aux artistes affluent après les violentes crises iconoclastes des guerres de religions. Pour répondre à d'importantes demandes Jan Brueghel le Jeune continue les collaborations initiées par son père avec de nombreux talents parmi lesquels Pierre-Paul Rubens et Hendrick van Balen, développant et renouvelant les iconographies héritées de son père mais avec son style propre, plus libre, comme en témoigne notre séduisant paysage.
La marque de Michiel Vrient apposée au revers du splendide panneau de chêne sur lequel Brueghel travailla permet de dater l'œuvre de la première partie de la carrière de l'artiste, la meilleure par sa qualité, c'est-à-dire dans les dix premières années suivant son retour d'Italie puisque la production du panneleur n'est plus attestée après 1637. Michiel Vrient était l'un des panneleurs les plus réputés d'Anvers et fournissait notamment Rubens.

Nous remercions le Dr. Klaus Ertz de nous avoir confirmé l'authenticité de ce tableau par un examen de visu. Un certificat en date du 26 octobre 2016 sera remis à l'acquéreur.
Estimation 80 000 - 120 000 €

Vendu 110 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3034
Date : 23 mars 2017 18:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle