Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 09 novembre 2021 /Lot 135 James TISSOT Nantes, 1836 - Chenecey- Buillon,1902 Portrait de Kathleen Newton

  • James TISSOT Nantes, 1836 - Chenecey- Buillon,1902 Portrait de Kathleen Newton Toile d'origine
  • James TISSOT Nantes, 1836 - Chenecey- Buillon,1902 Portrait de Kathleen Newton Toile d'origine
  • James TISSOT Nantes, 1836 - Chenecey- Buillon,1902 Portrait de Kathleen Newton Toile d'origine
James TISSOT Nantes, 1836 - Chenecey- Buillon,1902
Portrait de Kathleen Newton
Toile d'origine
Toile de la maison 'Winsor & Newton, 38 Ratibone Place, London'
Sans cadre

Portrait of Kathleen Newton, canvas, by J. Tissot
Hauteur : 70 Largeur : 51,50 cm

Provenance : Vente de l'atelier de l'artiste, Paris, Hôtel Drouot, Me Appert, 9-10 juillet 1903, n°3 : "portrait"

Commentaire : Kathleen Newton rencontre Tissot avant 1876 et devient très vite sa muse et le grand amour de sa vie. Elle est le modèle des célèbres tableaux 'Octobre' (Montréal, musée des Beaux-Arts), 'La Dame à l'ombrelle' (Gray, musée Baron Martin), 'Quiet [Le repos]' (collection particulière), 'Promenade dans la neige' (collection particulière, fig.1), des trois versions de 'Waiting for the ferry', ainsi que plusieurs eaux-fortes. Le cadrage et la pose du corps sont ici très proches de 'La Lecture dans le parc' (Dijon, musée des Beaux-Arts), vers 1881, qui n'est autre qu'une variante cadrée plus près de la figure de 'Quiet'.

Agée de 22 ans, divorcée de son premier mari et mère de deux enfants, elle emménage chez l'artiste à Grove End Road, dans le quartier de St John's Wood à Londres. Tissot évoque la vie domestique et la félicité de cette union dans plusieurs de ses tableaux, tels que le 'Déjeuner sur l'herbe' (Dijon, musée des Beaux-Arts), 'En plein soleil' (New York, Metropolitan Museum of Art), 'le Banc de jardin' (collection particulière), où elle est entourée de ses enfants. Souvent, Tissot travaille d'après des photographies en extérieur qu'il a mises en scène. Kathleen Newton contracte la tuberculose et succombe en 1882. Sa maladie, combinée à sa rare beauté, fit d'elle dans l'esprit du peintre l'incarnation du caractère éphémère de la vie. Une semaine après la mort de sa compagne, James Tissot quitte Londres et n'y reviendra jamais. En 1885, il invoque son esprit à travers des séances de spiritisme, avec l'aide du medium William Eglington, et est convaincu de l'avoir revue pendant une séance.

Le portrait de sa compagne aimée évoque évidement le précédent de la 'Fornarina' par Raphaël (Rome, Palais Barberini), où la coiffe joue un rôle important. Tissot sait aussi ce qu'il doit à Ingres, dont il admirait les portraits de 'Madame Moitessier assise' (Londres, National Gallery) ou 'Madame de Senonnes' (musée d'Arts de Nantes) qu'il copiera, ou à ceux de son ami Edgar Degas. Osons ajouter dans cette lignée sur ce thème, les portraits d'Olga de la phase ingresque de Picasso des années 1920, similaires à notre toile par le jeu sur l'inachevé ou le coloris crème-bleu-rose du buste.

Nous remercions Monsieur Cyrille Sciama d'avoir confirmé l'attribution de ce tableau par examen direct de l'œuvre. Il sera reproduit dans son catalogue raisonné de James Tissot actuellement en préparation.

Estimation 10 000 - 15 000 €

Vendu 36 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 135

James TISSOT Nantes, 1836 - Chenecey- Buillon,1902
Portrait de Kathleen Newton

Vendu 36 400 € [$]

James TISSOT Nantes, 1836 - Chenecey- Buillon,1902
Portrait de Kathleen Newton
Toile d'origine
Toile de la maison 'Winsor & Newton, 38 Ratibone Place, London'
Sans cadre

Portrait of Kathleen Newton, canvas, by J. Tissot
Hauteur : 70 Largeur : 51,50 cm

Provenance : Vente de l'atelier de l'artiste, Paris, Hôtel Drouot, Me Appert, 9-10 juillet 1903, n°3 : "portrait"

Commentaire : Kathleen Newton rencontre Tissot avant 1876 et devient très vite sa muse et le grand amour de sa vie. Elle est le modèle des célèbres tableaux 'Octobre' (Montréal, musée des Beaux-Arts), 'La Dame à l'ombrelle' (Gray, musée Baron Martin), 'Quiet [Le repos]' (collection particulière), 'Promenade dans la neige' (collection particulière, fig.1), des trois versions de 'Waiting for the ferry', ainsi que plusieurs eaux-fortes. Le cadrage et la pose du corps sont ici très proches de 'La Lecture dans le parc' (Dijon, musée des Beaux-Arts), vers 1881, qui n'est autre qu'une variante cadrée plus près de la figure de 'Quiet'.

Agée de 22 ans, divorcée de son premier mari et mère de deux enfants, elle emménage chez l'artiste à Grove End Road, dans le quartier de St John's Wood à Londres. Tissot évoque la vie domestique et la félicité de cette union dans plusieurs de ses tableaux, tels que le 'Déjeuner sur l'herbe' (Dijon, musée des Beaux-Arts), 'En plein soleil' (New York, Metropolitan Museum of Art), 'le Banc de jardin' (collection particulière), où elle est entourée de ses enfants. Souvent, Tissot travaille d'après des photographies en extérieur qu'il a mises en scène. Kathleen Newton contracte la tuberculose et succombe en 1882. Sa maladie, combinée à sa rare beauté, fit d'elle dans l'esprit du peintre l'incarnation du caractère éphémère de la vie. Une semaine après la mort de sa compagne, James Tissot quitte Londres et n'y reviendra jamais. En 1885, il invoque son esprit à travers des séances de spiritisme, avec l'aide du medium William Eglington, et est convaincu de l'avoir revue pendant une séance.

Le portrait de sa compagne aimée évoque évidement le précédent de la 'Fornarina' par Raphaël (Rome, Palais Barberini), où la coiffe joue un rôle important. Tissot sait aussi ce qu'il doit à Ingres, dont il admirait les portraits de 'Madame Moitessier assise' (Londres, National Gallery) ou 'Madame de Senonnes' (musée d'Arts de Nantes) qu'il copiera, ou à ceux de son ami Edgar Degas. Osons ajouter dans cette lignée sur ce thème, les portraits d'Olga de la phase ingresque de Picasso des années 1920, similaires à notre toile par le jeu sur l'inachevé ou le coloris crème-bleu-rose du buste.

Nous remercions Monsieur Cyrille Sciama d'avoir confirmé l'attribution de ce tableau par examen direct de l'œuvre. Il sera reproduit dans son catalogue raisonné de James Tissot actuellement en préparation.

Estimation 10 000 - 15 000 €

Vendu 36 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4126
Date : 09 nov. 2021 18:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle