Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 09 novembre 2021 /Lot 45 Jacob van OCHTERVELT Rotterdam, vers 1634/1635 - Amsterdam, 1682 Le retour du marché

  • Jacob van OCHTERVELT Rotterdam, vers 1634/1635 - Amsterdam, 1682 Le retour du marché Toile
  • Jacob van OCHTERVELT Rotterdam, vers 1634/1635 - Amsterdam, 1682 Le retour du marché Toile
Jacob van OCHTERVELT Rotterdam, vers 1634/1635 - Amsterdam, 1682
Le retour du marché
Toile

The return from the market, canvas, by J. van Ochtervelt
Hauteur : 89,50 Largeur : 72 cm

Provenance : Vente anonyme ; Cologne, Van Ham Kunstauktionen, 4 novembre 2002, n° 1174

Commentaire : Jacob Ochtervelt appartient à la seconde génération de peintres hollandais spécialisés dans la scène de genre. Il reprend l'héritage de la manière fine de Gabriel Metsu et Gérard ter Borch, amenant une lumière différente, plus tamisée. Il met en scène la différence de classes sociales opposées et insiste sur l'élégance des costumes. On le compare parfois à Pieter de Hooch, dont il fut le condisciple lors de son apprentissage chez Nicolaes Berchem, et à Vermeer quand il introduit dans ses compositions des musiciens et des instruments de musique. Il est le principal représentant de la scène de genre à Rotterdam de 1650 à 1672 avant de s'établir à Amsterdam en 1674.
Dans une chambre, une dame, élégamment habillée d'un corsage et d'une robe en satin blanc avec une passementerie argentée, reçoit de sa servante un paquet, probablement un manchon. Le petit chien à ses pieds, compagnon habituel des courtisanes, la présence du lit au second plan, dont les rideaux sont entrouverts, nous indiquent que nous sommes dans une maison de tolérance, un thème fréquent dans la peinture hollandaise de la deuxième moitié au XVIIe siècle. A droite, le bougeoir, avec la bougie penchée et éteinte, est associé au proverbe " 'De kaars uit, de schaame uit' ", soit : " Bougie éteinte, plus de honte " (cet élément précis se retrouve dans de nombreux tableaux hollandais du XVIIe siècle, de ter Borch, Netscher, Metsu …).
Les autres tableaux à sujet de bordels d'Ochtervelt mettent en scène plus de personnages ('Le jeu de tric-trac', Leipzig, musée des Beaux-Arts). On y retrouve la table recouverte d'un tapis anatolien et le sceau en cuivre au premier plan. La figure principale de notre tableau peut être rapprochée de celle du 'Soldat offrant de la monnaie à une jeune femme' (ancienne collection F. Kleinberger, voir S. Donahue Kuretsky, 'The paintings of Jacob Ochtervelt (1634-1682), with catalogue raisonné', Montclair, 1979, p. 83, n° 69, ill. 80).
Nous remercions la professeur Susan Donahue Kuretsky de nous avoir confirmé l'attribution à Jacob Ochtervelt de ce tableau d'après une photographie numérique, le 8 février 2021.

Estimation 8 000 - 12 000 €

Vendu 10 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 45

Jacob van OCHTERVELT Rotterdam, vers 1634/1635 - Amsterdam, 1682
Le retour du marché

Vendu 10 400 € [$]

Jacob van OCHTERVELT Rotterdam, vers 1634/1635 - Amsterdam, 1682
Le retour du marché
Toile

The return from the market, canvas, by J. van Ochtervelt
Hauteur : 89,50 Largeur : 72 cm

Provenance : Vente anonyme ; Cologne, Van Ham Kunstauktionen, 4 novembre 2002, n° 1174

Commentaire : Jacob Ochtervelt appartient à la seconde génération de peintres hollandais spécialisés dans la scène de genre. Il reprend l'héritage de la manière fine de Gabriel Metsu et Gérard ter Borch, amenant une lumière différente, plus tamisée. Il met en scène la différence de classes sociales opposées et insiste sur l'élégance des costumes. On le compare parfois à Pieter de Hooch, dont il fut le condisciple lors de son apprentissage chez Nicolaes Berchem, et à Vermeer quand il introduit dans ses compositions des musiciens et des instruments de musique. Il est le principal représentant de la scène de genre à Rotterdam de 1650 à 1672 avant de s'établir à Amsterdam en 1674.
Dans une chambre, une dame, élégamment habillée d'un corsage et d'une robe en satin blanc avec une passementerie argentée, reçoit de sa servante un paquet, probablement un manchon. Le petit chien à ses pieds, compagnon habituel des courtisanes, la présence du lit au second plan, dont les rideaux sont entrouverts, nous indiquent que nous sommes dans une maison de tolérance, un thème fréquent dans la peinture hollandaise de la deuxième moitié au XVIIe siècle. A droite, le bougeoir, avec la bougie penchée et éteinte, est associé au proverbe " 'De kaars uit, de schaame uit' ", soit : " Bougie éteinte, plus de honte " (cet élément précis se retrouve dans de nombreux tableaux hollandais du XVIIe siècle, de ter Borch, Netscher, Metsu …).
Les autres tableaux à sujet de bordels d'Ochtervelt mettent en scène plus de personnages ('Le jeu de tric-trac', Leipzig, musée des Beaux-Arts). On y retrouve la table recouverte d'un tapis anatolien et le sceau en cuivre au premier plan. La figure principale de notre tableau peut être rapprochée de celle du 'Soldat offrant de la monnaie à une jeune femme' (ancienne collection F. Kleinberger, voir S. Donahue Kuretsky, 'The paintings of Jacob Ochtervelt (1634-1682), with catalogue raisonné', Montclair, 1979, p. 83, n° 69, ill. 80).
Nous remercions la professeur Susan Donahue Kuretsky de nous avoir confirmé l'attribution à Jacob Ochtervelt de ce tableau d'après une photographie numérique, le 8 février 2021.

Estimation 8 000 - 12 000 €

Vendu 10 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4126
Date : 09 nov. 2021 18:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle