Vente Les collections Aristophil 35 - 18 novembre 2020 /Lot 501 HUGO (Victor) Lettre autographe signée.

  • HUGO (Victor)  Lettre autographe signée.
  • HUGO (Victor)  Lettre autographe signée.
  • HUGO (Victor)  Lettre autographe signée.
HUGO (Victor)
Lettre autographe signée.
1844.

1 p. sur 1 bifeuillet in-8 (21,4 x 13,5).

Belle lettre autographe signée, adressée à Louis-Marie Debelleyme, président du Tribunal de Première Instance du département de la Seine. Elle est datée du 16 décembre 1844. V. Hugo s'y entremet pour plaider la cause du sculpteur James Pradier empêtré dans « une affaire douloureuse et grave », certainement les dépenses somptuaires de son épouse qui a fait de grosses dettes dont il est juridiquement responsable. Hugo précise, pour donner du poids à sa requête, qu'il lui confie le sort « d'un des plus admirables sculpteurs qu'ait eu la France et dont le nom n'est prononcé en Europe qu'avec la profonde estime qui s'attache à un merveilleux talent. » Pradier avait eu une fille avec Juliette Drouet et se trouvait lié familialement avec Hugo.

On joint :
Une carte autographe signée, adressée à Louis Brès, datée de Hauteville House, le 16 avril 1866. 1 p. in-16 (6,4 x 10 cm), enveloppe conservée. Hugo remercie ce rédacteur au Sémaphore de Marseille pour un article consacré aux Travailleurs de la mer. Elle est écrite au dos d'une photographie de Victor Hugo.

Bibliographie :
Pour la lettre, Cat. Charavay 785, octobre 1985, n° 40990. La lettre est signalée en main privée (et non publiée) dans James Pradier, Correspondance, éd. D. Siler, t. III, n° 496, p. 105 (avec erreur de date).

Pour la lettre, traces de pliures et petite déchirure en tête sans perte de texte ; pour la carte, verso légèrement empoussiéré et rousseurs.

Estimation 1 200 - 1 500 €

Vendu 1 560 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 501

HUGO (Victor)
Lettre autographe signée.

Vendu 1 560 € [$]

HUGO (Victor)
Lettre autographe signée.
1844.

1 p. sur 1 bifeuillet in-8 (21,4 x 13,5).

Belle lettre autographe signée, adressée à Louis-Marie Debelleyme, président du Tribunal de Première Instance du département de la Seine. Elle est datée du 16 décembre 1844. V. Hugo s'y entremet pour plaider la cause du sculpteur James Pradier empêtré dans « une affaire douloureuse et grave », certainement les dépenses somptuaires de son épouse qui a fait de grosses dettes dont il est juridiquement responsable. Hugo précise, pour donner du poids à sa requête, qu'il lui confie le sort « d'un des plus admirables sculpteurs qu'ait eu la France et dont le nom n'est prononcé en Europe qu'avec la profonde estime qui s'attache à un merveilleux talent. » Pradier avait eu une fille avec Juliette Drouet et se trouvait lié familialement avec Hugo.

On joint :
Une carte autographe signée, adressée à Louis Brès, datée de Hauteville House, le 16 avril 1866. 1 p. in-16 (6,4 x 10 cm), enveloppe conservée. Hugo remercie ce rédacteur au Sémaphore de Marseille pour un article consacré aux Travailleurs de la mer. Elle est écrite au dos d'une photographie de Victor Hugo.

Bibliographie :
Pour la lettre, Cat. Charavay 785, octobre 1985, n° 40990. La lettre est signalée en main privée (et non publiée) dans James Pradier, Correspondance, éd. D. Siler, t. III, n° 496, p. 105 (avec erreur de date).

Pour la lettre, traces de pliures et petite déchirure en tête sans perte de texte ; pour la carte, verso légèrement empoussiéré et rousseurs.

Estimation 1 200 - 1 500 €

Vendu 1 560 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4098
Lieu : Vente à Huis clos
Date : 18 nov. 2020 11:30
Commissaire-priseur : Francis Briest

Contact

Juliette Audet
Tél. +33 1 42 99 16 58
jaudet@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Aristophil 35, Littérature : Fonds Romain Gary & Littérature du XVIIe au XXe siècle