Vente Les collections Aristophil 35 - 18 novembre 2020 /Lot 502 HUGO (Victor) Dessin original signé.

  • HUGO (Victor)  Dessin original signé.
  • HUGO (Victor)  Dessin original signé.
HUGO (Victor)
Dessin original signé.
1867.

22 x 14 cm, plume et lavis d'encre brune sur papier, cadre doré.

Très beau dessin original, représentant les ruines d'un château fort, signé et daté en bas « Victor Hugo 1867 ». Il est dédicacé au dos « À Mr Ph Burty / Victor Hugo / 1er janvier 1868 ». Critique d'art, dessinateur, collectionneur, Philippe Burty (1830-1890) fut une personnalité influente du monde de l'art dans la seconde moitié du XIXe siècle et grand admirateur et ami fidèle de Victor Hugo.
Le 1er janvier de chaque année, pour les voeux, celui-ci envoyait à ses amis un dessin ou une aquarelle de sa main. Philippe Burty en remercie chaleureusement Victor Hugo dans une lettre datée du 8 janvier 1868 et lui offre en échange un bronze japonais représentant un crapaud. Dans l'article qu'il publie le 13 janvier 1868 dans La Liberté, Burty évoque les dessins de Victor Hugo et décrit celui qu'il vient de recevoir : « Ces dessins sont exécutés avec une aisance et un soin de détail incroyables. Ils ont l'effet d'un décor et le fini d'une oeuvre d'artiste consommé. Tous sont variés et répondent à l'esprit ou au sentiment de celui à qui ils sont dédiés. Parmi ceux arrivés à Paris pour ce dernier jour de l'an, nous avons […] un château fort de la Renaissance dont la base se perd dans un brouillard mais dont les toits aigus, les campaniles, les fenêtres à meneaux, les sveltes cheminées en briques sont frappés par un vif rayon de soleil […] ». On a longtemps cru que ce dessin original était perdu et
qu'il n'était plus connu que par la gravure d'Aglaüs Bouvenne pour Sept Dessins de gens de lettre publié en 1874.

Provenance :
- Collection Philippe Burty (Cat. vente, Paris, 9-14 mars 1891, très probablement le n° 88).
- Très probablement acquis à cette vente par Georges Payelle.
- Son fils Robert Payelle.

Bibliographie :
Ph. Burty, « Les dessins de Victor Hugo » La Liberté, Paris 13 janvier 1868, cité lettre 29 n°1, p. 2. Sept dessins de gens de lettres, Paris, Rouquette, 1874, illustration n°1 ; Carnets de Victor Hugo, édition Massin XIII, 1063, XIV, 1331 et
XV-XV/2, 253 (pour une référence aux dessins du nouvel An 1868). P. Georgel, « Le Romantisme des années 1860, correspondance Victor Hugo - Philippe Burty », La Revue de l'art, 1973, n° 20, p. 51, n° 98 (reproduction de la lithographie d'Aglaüs Bouvenne).

Ancienne déchirure horizontale restaurée dans la partie sombre en dessous du château.
Le papier est légèrement bombé le long de la restauration de la déchirure horizontale. Petite déchirure verticale partant de la première déchirure. Au verso, petite greffe de papier japon au niveau de la partie sombre du bâtiment sans défaut visible depuis le recto. Le dessin a été décadré.

Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 70 200 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 502

HUGO (Victor)
Dessin original signé.

Vendu 70 200 € [$]

HUGO (Victor)
Dessin original signé.
1867.

22 x 14 cm, plume et lavis d'encre brune sur papier, cadre doré.

Très beau dessin original, représentant les ruines d'un château fort, signé et daté en bas « Victor Hugo 1867 ». Il est dédicacé au dos « À Mr Ph Burty / Victor Hugo / 1er janvier 1868 ». Critique d'art, dessinateur, collectionneur, Philippe Burty (1830-1890) fut une personnalité influente du monde de l'art dans la seconde moitié du XIXe siècle et grand admirateur et ami fidèle de Victor Hugo.
Le 1er janvier de chaque année, pour les voeux, celui-ci envoyait à ses amis un dessin ou une aquarelle de sa main. Philippe Burty en remercie chaleureusement Victor Hugo dans une lettre datée du 8 janvier 1868 et lui offre en échange un bronze japonais représentant un crapaud. Dans l'article qu'il publie le 13 janvier 1868 dans La Liberté, Burty évoque les dessins de Victor Hugo et décrit celui qu'il vient de recevoir : « Ces dessins sont exécutés avec une aisance et un soin de détail incroyables. Ils ont l'effet d'un décor et le fini d'une oeuvre d'artiste consommé. Tous sont variés et répondent à l'esprit ou au sentiment de celui à qui ils sont dédiés. Parmi ceux arrivés à Paris pour ce dernier jour de l'an, nous avons […] un château fort de la Renaissance dont la base se perd dans un brouillard mais dont les toits aigus, les campaniles, les fenêtres à meneaux, les sveltes cheminées en briques sont frappés par un vif rayon de soleil […] ». On a longtemps cru que ce dessin original était perdu et
qu'il n'était plus connu que par la gravure d'Aglaüs Bouvenne pour Sept Dessins de gens de lettre publié en 1874.

Provenance :
- Collection Philippe Burty (Cat. vente, Paris, 9-14 mars 1891, très probablement le n° 88).
- Très probablement acquis à cette vente par Georges Payelle.
- Son fils Robert Payelle.

Bibliographie :
Ph. Burty, « Les dessins de Victor Hugo » La Liberté, Paris 13 janvier 1868, cité lettre 29 n°1, p. 2. Sept dessins de gens de lettres, Paris, Rouquette, 1874, illustration n°1 ; Carnets de Victor Hugo, édition Massin XIII, 1063, XIV, 1331 et
XV-XV/2, 253 (pour une référence aux dessins du nouvel An 1868). P. Georgel, « Le Romantisme des années 1860, correspondance Victor Hugo - Philippe Burty », La Revue de l'art, 1973, n° 20, p. 51, n° 98 (reproduction de la lithographie d'Aglaüs Bouvenne).

Ancienne déchirure horizontale restaurée dans la partie sombre en dessous du château.
Le papier est légèrement bombé le long de la restauration de la déchirure horizontale. Petite déchirure verticale partant de la première déchirure. Au verso, petite greffe de papier japon au niveau de la partie sombre du bâtiment sans défaut visible depuis le recto. Le dessin a été décadré.

Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 70 200 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4098
Lieu : Vente à Huis clos
Date : 18 nov. 2020 11:30
Commissaire-priseur : Francis Briest

Contact

Juliette Audet
Tél. +33 1 42 99 16 58
jaudet@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Aristophil 35, Littérature : Fonds Romain Gary & Littérature du XVIIe au XXe siècle