Vente Collection Liuba & Ernesto Wolf - 01 décembre 2014 /Lot 104 [HEURES] Livre d'heures à l'usage de Rome

  • [HEURES]  Livre d'heures à l'usage de Rome
  • [HEURES]  Livre d'heures à l'usage de Rome
  • [HEURES]  Livre d'heures à l'usage de Rome
[HEURES]
Livre d'heures à l'usage de Rome
Manuscrit sur parchemin. Bruges, 1430-1440. Petit in-12 (90 x 70 mm) de 2 ff. blancs, 162 ff., 2 ff. blancs ; justification : calendrier 50 x 37 mm, texte 50 x 34 mm. ; 17 longues lignes et 14 longues lignes, écriture textura à l'encre brune ; les ff. 13, 17v, 18, 31, 52v, 53, 65v, 66, 71v, 72, 76v, 77, 81, 85v, 86, 93, 107v, 108, 127, 161v, 162, et 162v sont blancs ; maroquin brun, dos à nerfs orné de filets et fleurons dorés, filets dorés et à froid en encadrement sur les plats, fleurons d'angle ; le plat supérieur est orné d'un fer doré représentant une Crucifixion, le plat inférieur porte un Dieu en majesté, doublures et gardes de vélin (reliure française de la seconde moitié du XVIe siècle).

CHARMANT MANUSCRIT REALISE DANS L'ATELIER BRUGEOIS DU MAITRE AUX RINCEAUX D'OR.

Composition du texte

Ff. 1-12v, calendrier : 6 II s. Amand évêque de Trèves, 23 II ste Walburge vierge de Liège, 17 V s. Brandan moine Irlandais honoré à Saint Malo, 4 VIII ste Walburge, 17 IX s. Lambert évêque de Trèves, 1 X ss. Rémi et Bavon évêque de Gand en rouge, 14 X s. Donatien archevêque de Bruges en rouge, 12 XI s. Livin patron de la ville de Gand, 15 XI s. Machuti évêque de saint Malo, 14 XII s. Richasi epi. en rouge (non identifié). - Ff. 14-17 : Heures de la Croix. - Ff. 19-30v : Messe de la Vierge. - Ff. 32-97v : Incipiunt hore beate Marie virginis secundum usum romane curie. - Ff. 98-107 : Officium beate Marie quod dicitur per totum adventum. - Ff. 109-126v : Psaumes de la pénitence suivis des litanies avec s. Bavon évêque de Gand et ste Ursule de Cologne. - Ff. 128-161 : Office des morts à l'usage de Rome.

Décoration du manuscrit

12 miniatures peintes dans un cadre en forme de retable et attribuables à l'atelier dit du Maître aux Rinceaux d'or. Cet artiste doit son nom au décor de serments dorés dont il orne les fonds de ses miniatures. En réalité, ce nom n'est pas tout à fait adapté, car cet enlumineur n'est pas le seul à utiliser ces motifs, qui désigneraient plutôt un groupe d'enlumineurs actifs à Bruges entre 1420 et 1450. Il est également possible que cette manière se soit propagée dans d'autres ville des Flandres. Le style du Maître aux Rinceaux d'or se manifeste pour la première fois dans des manuscrits auxquels ont collaboré des artistes pré-eyckiens : un Missel de Gênes (New York, Pierpont Morgan Library M. 374), et un Livre de Prières avec textes bas-allemands (Pierpont Morgan M. 76) décoré en collaboration avec le Maître de Beaufort.

Dans ce groupe, visages, attitudes et gestes sont souvent stéréotypés. On retrouve ici ces visages assez inexpressifs et blancs percés de pupilles noires, que côtoient d'autres physionomies plus naturalistes et modelées (saint Joseph dans la Nativité, grand prêtre dans la Présentation au Temple, ou encore Hérode dans le Massacre des Innocents). Certains paysages, très expressifs, dénotent un artiste de talent issu de l'école aux Rinceaux d'Or.

L'ornementation comporte également, pour les textes principaux, des bordures avec de rinceaux à feuillettes dorées, de grandes initiales vignetées, des petites initiales champies sur deux lignes et des petites initiales filigranées sur une ligne.

Détail des miniatures

F. 13v : Crucifixion sur un fond rouge orné de rinceaux d'or. - F. 18v : Vierge à l'Enfant assise au sol (le visage a été retouché). - F. 31v : Annonciation dans un intérieur privé. On remarque le visage adorable de l'ange, dont la tête est complètement renversée. Il tient un phylactère pour saluer la Vierge et lui annoncer l'arrivée du Sauveur. Le visage rond de l'ange, avec ses cheveux tirés en arrière, rappelle celui des anges encadrant sainte Véronique dans un autre manuscrit du Maître aux Rinceaux d'or (R. S. Wieck, The Book of Hours in Medieval Art and Life, Londres, 1988, fig. 76 ; Walters 211, f. 82v). - F. 53 : Visitation. La Rencontre des saintes femmes se situe au milieu de rochers. Les visages sont très harmonieux. - F. 66v : Nativité. L'artiste n'a pas représenté la scène dans une crèche mais directement dans la nature (on retrouve les mêmes rochers que pour la Visitation). Détail remarquable, Joseph est assis dans un fauteuil alors que la Vierge et l'Enfant gisent sur un drapé à même le sol : on retrouve ce motif dans un autre livre d'heures du groupe du Maître aux Rinceaux d'or (Louvain, KUL Centrale Bibl. ms. 2 olim A 3 ; voir M. Smeyers, L'Art de la miniature flamande du VIIIe au XVIe siècle, Louvain, 1998, fig. 7, p. 236). - F. 72v : Annonce aux Bergers. Un berger et une bergère assise au sol, entourés d'un paysage montagneux. Dans le ciel, un ange leur annonce l'arrivée du Sauveur. - F. 77v : Adoration des mages. La scène, chargée, montre l'arrivée des rois mages ; derrière l'étable, l'enlumineur a peint une tenture rouge. - F. 81v : Présentation au Temple. Sur un fond de tenture rouge orné de rinceaux d'or, le grand prêtre accueille l'Enfant Jésus sur l'autel. - F. 86v : Le Massacre des Innocents. Hérode, épée à la main, donne l'ordre de tuer les enfants. On remarque les traits naturalistes d'Hérode. Le thème est habituel dans les livres d'heures flamands. - F. 93v : Fuite en Egypte. La scène se situe dans un beau paysage. Joseph, dont le visage est bien modelé, porte un regard attendri sur la Vierge à l'Enfant. - F. 108v : Christ du Jugement dernier. Deux anges bleus entourent le Christ en sonnant une trompette, sur fond de tenture dorée avec rinceaux d'or. On reconnaît au sol les cranes des damnés, motif caractéristique de l'atelier du Maître aux Rinceaux d'or ; voir par ex. Wieck, op. cit., fig. 64 ; Walters 246, f. 88v. ou encore Books of Hours : a medieval "bestseller", S. Hindman, Les Enluminures, Paris-Chicago, 2008, cat. 18. - F. 127v : Lecture dans le chœur d'une église autour du catafalque.





Provenance : Armes peintes en regard de la Crucifixion : "fascé d'argent et d'azur de six pièces avec 21 besants d'or sur les fasces". Elles désignent la famille vénitienne des Michiel ou Michieli, très connue dans le monde marchand entre Venise et Bruges.
Collection Liuba et Ernesto Wolf


Commentaire : CHARMING MANUSCRIPT FROM THE STUDIO OF THE BRUGES WORKSHOP OF THE MASTER OF THE GOLD SCROLLS


Estimation 6 000 - 8 000 €

Vendu 27 300 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 104

[HEURES]
Livre d'heures à l'usage de Rome

Vendu 27 300 € [$]

[HEURES]
Livre d'heures à l'usage de Rome
Manuscrit sur parchemin. Bruges, 1430-1440. Petit in-12 (90 x 70 mm) de 2 ff. blancs, 162 ff., 2 ff. blancs ; justification : calendrier 50 x 37 mm, texte 50 x 34 mm. ; 17 longues lignes et 14 longues lignes, écriture textura à l'encre brune ; les ff. 13, 17v, 18, 31, 52v, 53, 65v, 66, 71v, 72, 76v, 77, 81, 85v, 86, 93, 107v, 108, 127, 161v, 162, et 162v sont blancs ; maroquin brun, dos à nerfs orné de filets et fleurons dorés, filets dorés et à froid en encadrement sur les plats, fleurons d'angle ; le plat supérieur est orné d'un fer doré représentant une Crucifixion, le plat inférieur porte un Dieu en majesté, doublures et gardes de vélin (reliure française de la seconde moitié du XVIe siècle).

CHARMANT MANUSCRIT REALISE DANS L'ATELIER BRUGEOIS DU MAITRE AUX RINCEAUX D'OR.

Composition du texte

Ff. 1-12v, calendrier : 6 II s. Amand évêque de Trèves, 23 II ste Walburge vierge de Liège, 17 V s. Brandan moine Irlandais honoré à Saint Malo, 4 VIII ste Walburge, 17 IX s. Lambert évêque de Trèves, 1 X ss. Rémi et Bavon évêque de Gand en rouge, 14 X s. Donatien archevêque de Bruges en rouge, 12 XI s. Livin patron de la ville de Gand, 15 XI s. Machuti évêque de saint Malo, 14 XII s. Richasi epi. en rouge (non identifié). - Ff. 14-17 : Heures de la Croix. - Ff. 19-30v : Messe de la Vierge. - Ff. 32-97v : Incipiunt hore beate Marie virginis secundum usum romane curie. - Ff. 98-107 : Officium beate Marie quod dicitur per totum adventum. - Ff. 109-126v : Psaumes de la pénitence suivis des litanies avec s. Bavon évêque de Gand et ste Ursule de Cologne. - Ff. 128-161 : Office des morts à l'usage de Rome.

Décoration du manuscrit

12 miniatures peintes dans un cadre en forme de retable et attribuables à l'atelier dit du Maître aux Rinceaux d'or. Cet artiste doit son nom au décor de serments dorés dont il orne les fonds de ses miniatures. En réalité, ce nom n'est pas tout à fait adapté, car cet enlumineur n'est pas le seul à utiliser ces motifs, qui désigneraient plutôt un groupe d'enlumineurs actifs à Bruges entre 1420 et 1450. Il est également possible que cette manière se soit propagée dans d'autres ville des Flandres. Le style du Maître aux Rinceaux d'or se manifeste pour la première fois dans des manuscrits auxquels ont collaboré des artistes pré-eyckiens : un Missel de Gênes (New York, Pierpont Morgan Library M. 374), et un Livre de Prières avec textes bas-allemands (Pierpont Morgan M. 76) décoré en collaboration avec le Maître de Beaufort.

Dans ce groupe, visages, attitudes et gestes sont souvent stéréotypés. On retrouve ici ces visages assez inexpressifs et blancs percés de pupilles noires, que côtoient d'autres physionomies plus naturalistes et modelées (saint Joseph dans la Nativité, grand prêtre dans la Présentation au Temple, ou encore Hérode dans le Massacre des Innocents). Certains paysages, très expressifs, dénotent un artiste de talent issu de l'école aux Rinceaux d'Or.

L'ornementation comporte également, pour les textes principaux, des bordures avec de rinceaux à feuillettes dorées, de grandes initiales vignetées, des petites initiales champies sur deux lignes et des petites initiales filigranées sur une ligne.

Détail des miniatures

F. 13v : Crucifixion sur un fond rouge orné de rinceaux d'or. - F. 18v : Vierge à l'Enfant assise au sol (le visage a été retouché). - F. 31v : Annonciation dans un intérieur privé. On remarque le visage adorable de l'ange, dont la tête est complètement renversée. Il tient un phylactère pour saluer la Vierge et lui annoncer l'arrivée du Sauveur. Le visage rond de l'ange, avec ses cheveux tirés en arrière, rappelle celui des anges encadrant sainte Véronique dans un autre manuscrit du Maître aux Rinceaux d'or (R. S. Wieck, The Book of Hours in Medieval Art and Life, Londres, 1988, fig. 76 ; Walters 211, f. 82v). - F. 53 : Visitation. La Rencontre des saintes femmes se situe au milieu de rochers. Les visages sont très harmonieux. - F. 66v : Nativité. L'artiste n'a pas représenté la scène dans une crèche mais directement dans la nature (on retrouve les mêmes rochers que pour la Visitation). Détail remarquable, Joseph est assis dans un fauteuil alors que la Vierge et l'Enfant gisent sur un drapé à même le sol : on retrouve ce motif dans un autre livre d'heures du groupe du Maître aux Rinceaux d'or (Louvain, KUL Centrale Bibl. ms. 2 olim A 3 ; voir M. Smeyers, L'Art de la miniature flamande du VIIIe au XVIe siècle, Louvain, 1998, fig. 7, p. 236). - F. 72v : Annonce aux Bergers. Un berger et une bergère assise au sol, entourés d'un paysage montagneux. Dans le ciel, un ange leur annonce l'arrivée du Sauveur. - F. 77v : Adoration des mages. La scène, chargée, montre l'arrivée des rois mages ; derrière l'étable, l'enlumineur a peint une tenture rouge. - F. 81v : Présentation au Temple. Sur un fond de tenture rouge orné de rinceaux d'or, le grand prêtre accueille l'Enfant Jésus sur l'autel. - F. 86v : Le Massacre des Innocents. Hérode, épée à la main, donne l'ordre de tuer les enfants. On remarque les traits naturalistes d'Hérode. Le thème est habituel dans les livres d'heures flamands. - F. 93v : Fuite en Egypte. La scène se situe dans un beau paysage. Joseph, dont le visage est bien modelé, porte un regard attendri sur la Vierge à l'Enfant. - F. 108v : Christ du Jugement dernier. Deux anges bleus entourent le Christ en sonnant une trompette, sur fond de tenture dorée avec rinceaux d'or. On reconnaît au sol les cranes des damnés, motif caractéristique de l'atelier du Maître aux Rinceaux d'or ; voir par ex. Wieck, op. cit., fig. 64 ; Walters 246, f. 88v. ou encore Books of Hours : a medieval "bestseller", S. Hindman, Les Enluminures, Paris-Chicago, 2008, cat. 18. - F. 127v : Lecture dans le chœur d'une église autour du catafalque.





Provenance : Armes peintes en regard de la Crucifixion : "fascé d'argent et d'azur de six pièces avec 21 besants d'or sur les fasces". Elles désignent la famille vénitienne des Michiel ou Michieli, très connue dans le monde marchand entre Venise et Bruges.
Collection Liuba et Ernesto Wolf


Commentaire : CHARMING MANUSCRIPT FROM THE STUDIO OF THE BRUGES WORKSHOP OF THE MASTER OF THE GOLD SCROLLS


Estimation 6 000 - 8 000 €

Vendu 27 300 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2706
Date : 01 déc. 2014 18:30

Contact

Elodie Landais
Tél. +33 1 42 99 20 84
elandais@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection Liuba & Ernesto Wolf