Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 16 juin 2020 /Lot 250 Guillaume COURTOIS Saint-Hippolyte, 1626 - Rome, 1679 Dieu changeant le bâton de Moïse en serpent

  • Guillaume COURTOIS Saint-Hippolyte, 1626 - Rome, 1679 Dieu changeant le bâton de Moïse en serpent Huile sur toile
Guillaume COURTOIS Saint-Hippolyte, 1626 - Rome, 1679
Dieu changeant le bâton de Moïse en serpent
Huile sur toile

God changing Moses' stick into a snake, oil on canvas, by Gu. Courtois
Hauteur : 39,50 Largeur : 60,50 cm

Bibliographie : Arnauld Brejon de Lavergnée, " Pour Guillaume Courtois ", in Ch. L. Frommel et S. Schütze (dir.), 'Pietro da Cortona', actes du colloque international, Rome-Florence, 1997, Milan, 1998, p. 126, fig. 3
Marco Chiarini, "Un 'Mosè e il roveto ardente' di Guglielmo Borgognone", in 'Album amicorum: oeuvres choisies pour Arnauld Brejon de Lavergnée', Trouville-sur-Mer, 2012, p. 100

Commentaire : Natif comme son frère Jacques du Doubs, Guillaume Courtois fait avec son père le voyage en Italie où se déroulera toute sa carrière. Etudiant dans l'atelier de Pierre de Cortone, il réalise des tableaux d'histoire aux compositions dynamiques et équilibrées. L'épisode représenté suit dans l'Exode la révélation de Dieu à Moïse par le buisson ardent : alors que Moïse se demande comment faire en sorte que les Israélites le croient et le suivent, Dieu lui demande de jeter son bâton à terre, qui se transforme aussitôt en serpent, puis d'attraper celui-ci, qui redevient un bâton (Ex, 4, 1-5). Ce miracle permettra à Moïse, par l'intermédiaire d'Aaron, de révéler à son peuple la puissance de Dieu. Un dessin conservé au Nationalmuseum de Stockholm semble être une première pensée pour notre tableau (fig. 1).
Estimation 5 000 - 7 000 €

Lot 250

Guillaume COURTOIS Saint-Hippolyte, 1626 - Rome, 1679
Dieu changeant le bâton de Moïse en serpent

Estimation 5 000 - 7 000 € [$]

Guillaume COURTOIS Saint-Hippolyte, 1626 - Rome, 1679
Dieu changeant le bâton de Moïse en serpent
Huile sur toile

God changing Moses' stick into a snake, oil on canvas, by Gu. Courtois
Hauteur : 39,50 Largeur : 60,50 cm

Bibliographie : Arnauld Brejon de Lavergnée, " Pour Guillaume Courtois ", in Ch. L. Frommel et S. Schütze (dir.), 'Pietro da Cortona', actes du colloque international, Rome-Florence, 1997, Milan, 1998, p. 126, fig. 3
Marco Chiarini, "Un 'Mosè e il roveto ardente' di Guglielmo Borgognone", in 'Album amicorum: oeuvres choisies pour Arnauld Brejon de Lavergnée', Trouville-sur-Mer, 2012, p. 100

Commentaire : Natif comme son frère Jacques du Doubs, Guillaume Courtois fait avec son père le voyage en Italie où se déroulera toute sa carrière. Etudiant dans l'atelier de Pierre de Cortone, il réalise des tableaux d'histoire aux compositions dynamiques et équilibrées. L'épisode représenté suit dans l'Exode la révélation de Dieu à Moïse par le buisson ardent : alors que Moïse se demande comment faire en sorte que les Israélites le croient et le suivent, Dieu lui demande de jeter son bâton à terre, qui se transforme aussitôt en serpent, puis d'attraper celui-ci, qui redevient un bâton (Ex, 4, 1-5). Ce miracle permettra à Moïse, par l'intermédiaire d'Aaron, de révéler à son peuple la puissance de Dieu. Un dessin conservé au Nationalmuseum de Stockholm semble être une première pensée pour notre tableau (fig. 1).
Estimation 5 000 - 7 000 €

Détails de la vente

Vente : 3979
Date : 16 juin 2020 17:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle