Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 23 mars 2017 /Lot 144 Gerard van Spaendonck (1746-1822) Pivoines, tulipes et roses dans un vase d'albâtre posé sur contresocle de marbre

  • Gerard van Spaendonck Tilburg, 1746 - Paris, 1822
  • Gerard van Spaendonck Tilburg, 1746 - Paris, 1822
  • Gerard van Spaendonck Tilburg, 1746 - Paris, 1822
  • Gerard van Spaendonck Tilburg, 1746 - Paris, 1822

Gerard van Spaendonck Tilburg, 1746 - Paris, 1822
Pivoines, tulipes et roses dans un vase d'albâtre posé sur contresocle de marbre
Huile sur toile
Signée et datée 'G. van Spaendonck 1783' en bas à droite
Au dos deux cachets de cire rouge : l'un avec un écu coiffé d'un heaume surmonté d'un coq de part et d'autre des drapeaux et médailles militaires, le second avec des armes ovales (illisibles) sous un dais surmonté d'une couronne impériale

(Accident en haut à gauche et petites restaurations anciennes)

Peony, tulips and roses in an alabaster vase, oil on canvas, signed and dated, by G. van Spaendonck
Hauteur : 78,50 Largeur : 62,50 cm

Provenance : Collection Paul Hottinguer, acquis par ce dernier au début du XXe siècle ;
Puis par descendance ;
Collection particulière, Paris


Expositions : Probablement Salon de 1783, Paris, n° 88 : "Un Vase d'albâtre orientale rempli de différentes fleurs, posé sur un socle, où sont représentés des Enfans en bas-relief"

Bibliographie : Probablement 'Loterie pittoresque pour le Salon de 1783', Amsterdam, 1783, p. 19-20
Probablement 'Les peintres volants, ou Dialogue entre un François et un Anglois ; sur les tableaux exposés au Sallon du Louvre en 1783', Paris, 1783, p. 10
Probablement 'Messieurs, ami de tout le monde ! ', Paris, 1783, p. 19, n° LXXXVIII
Probablement Michel et Fabrice Faré, 'La Vie silencieuse en France. La nature morte au XVIIIe siècle', Fribourg - Paris, 1976, p. 307

Commentaire : Gérard van Spaendonck est l'un des peintres de natures mortes de fleurs et de fruits les plus renommés dans l'Europe de la fin du XVIIIe siècle. Frère de Cornelis, qui devient également peintre de fleurs, il se forme tout d'abord à Anvers chez Willem Jacob Herreyns, avant de s'installer à Paris en 1769. Il s'impose rapidement comme un maître incontesté, nommé dès 1774 peintre du roi pour la miniature, il débute au Salon de 1777, avant d'être reçu à l'Académie en 1781. Nous pouvons citer, parmi ses élèves les plus célèbres, Pierre-Joseph Redouté. Signé et daté de 1783, notre tableau est très probablement celui exposé au Salon de la même année à Paris, comme l'indique la description du livret . Avant sa réapparition, un autre tableau de composition très proche mais non daté avait parfois été identifié avec celui du Salon (Bouquet de fleurs dans un vase d'albâtre sur un entablement, toile, 79,5 x 63,5 cm, signé en bas à droite, Londres, Richard Green, 2002).

L'incroyable virtuosité de Spaendonck s'exprime ici pleinement, dans la description minutieuse et raffinée des différentes fleurs, parfaitement agencées dans le vase et la corbeille. Les longues tiges souples des tulipes et les pivoines luxuriantes s'harmonisent avec les lignes pures du vase et du piédestal. La lumière effleure doucement les surfaces, éclairant de légers reflets le marbre et l'albâtre. Spaendonck se révèle dans d'infimes détails, tels que le reflet de la corbeille à gauche, ou l'ombre de la mouche sur le vase, tandis que les guêpes et le bourdon vrombissent dans les pétales. La délicatesse des couleurs, subtilement accordées, rappelle la splendeur éphémère de la nature. Les fleurs peuvent être identifiées ainsi : dans le vase d'albâtre, se trouvent des pivoines, des jacinthes, des tulipes, des pieds d'alouette, des oreilles d'ours, du lilas, des volubilis ; dans la corbeille sont disposées des roses, du mouron bleu, une anémone double, tandis que l'entablement est jonché de lilas et de jacinthes.

Nous remercions Monsieur Fred Meijer de nous avoir aimablement confirmé l'authenticité de ce tableau d'après photographies, ainsi que pour son aide à la rédaction de cette notice.

Estimation 200 000 - 300 000 €



Vendu 505 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 144

Gerard van Spaendonck (1746-1822)
Pivoines, tulipes et roses dans un vase d'albâtre posé sur contresocle de marbre

Vendu 505 000 € [$]

Gerard van Spaendonck Tilburg, 1746 - Paris, 1822
Pivoines, tulipes et roses dans un vase d'albâtre posé sur contresocle de marbre
Huile sur toile
Signée et datée 'G. van Spaendonck 1783' en bas à droite
Au dos deux cachets de cire rouge : l'un avec un écu coiffé d'un heaume surmonté d'un coq de part et d'autre des drapeaux et médailles militaires, le second avec des armes ovales (illisibles) sous un dais surmonté d'une couronne impériale

(Accident en haut à gauche et petites restaurations anciennes)

Peony, tulips and roses in an alabaster vase, oil on canvas, signed and dated, by G. van Spaendonck
Hauteur : 78,50 Largeur : 62,50 cm

Provenance : Collection Paul Hottinguer, acquis par ce dernier au début du XXe siècle ;
Puis par descendance ;
Collection particulière, Paris


Expositions : Probablement Salon de 1783, Paris, n° 88 : "Un Vase d'albâtre orientale rempli de différentes fleurs, posé sur un socle, où sont représentés des Enfans en bas-relief"

Bibliographie : Probablement 'Loterie pittoresque pour le Salon de 1783', Amsterdam, 1783, p. 19-20
Probablement 'Les peintres volants, ou Dialogue entre un François et un Anglois ; sur les tableaux exposés au Sallon du Louvre en 1783', Paris, 1783, p. 10
Probablement 'Messieurs, ami de tout le monde ! ', Paris, 1783, p. 19, n° LXXXVIII
Probablement Michel et Fabrice Faré, 'La Vie silencieuse en France. La nature morte au XVIIIe siècle', Fribourg - Paris, 1976, p. 307

Commentaire : Gérard van Spaendonck est l'un des peintres de natures mortes de fleurs et de fruits les plus renommés dans l'Europe de la fin du XVIIIe siècle. Frère de Cornelis, qui devient également peintre de fleurs, il se forme tout d'abord à Anvers chez Willem Jacob Herreyns, avant de s'installer à Paris en 1769. Il s'impose rapidement comme un maître incontesté, nommé dès 1774 peintre du roi pour la miniature, il débute au Salon de 1777, avant d'être reçu à l'Académie en 1781. Nous pouvons citer, parmi ses élèves les plus célèbres, Pierre-Joseph Redouté. Signé et daté de 1783, notre tableau est très probablement celui exposé au Salon de la même année à Paris, comme l'indique la description du livret . Avant sa réapparition, un autre tableau de composition très proche mais non daté avait parfois été identifié avec celui du Salon (Bouquet de fleurs dans un vase d'albâtre sur un entablement, toile, 79,5 x 63,5 cm, signé en bas à droite, Londres, Richard Green, 2002).

L'incroyable virtuosité de Spaendonck s'exprime ici pleinement, dans la description minutieuse et raffinée des différentes fleurs, parfaitement agencées dans le vase et la corbeille. Les longues tiges souples des tulipes et les pivoines luxuriantes s'harmonisent avec les lignes pures du vase et du piédestal. La lumière effleure doucement les surfaces, éclairant de légers reflets le marbre et l'albâtre. Spaendonck se révèle dans d'infimes détails, tels que le reflet de la corbeille à gauche, ou l'ombre de la mouche sur le vase, tandis que les guêpes et le bourdon vrombissent dans les pétales. La délicatesse des couleurs, subtilement accordées, rappelle la splendeur éphémère de la nature. Les fleurs peuvent être identifiées ainsi : dans le vase d'albâtre, se trouvent des pivoines, des jacinthes, des tulipes, des pieds d'alouette, des oreilles d'ours, du lilas, des volubilis ; dans la corbeille sont disposées des roses, du mouron bleu, une anémone double, tandis que l'entablement est jonché de lilas et de jacinthes.

Nous remercions Monsieur Fred Meijer de nous avoir aimablement confirmé l'authenticité de ce tableau d'après photographies, ainsi que pour son aide à la rédaction de cette notice.

Estimation 200 000 - 300 000 €



Vendu 505 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3034
Date : 23 mars 2017 18:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle