Vente La collection intime d’André Malraux - 19 juin 2019 /Lot 24 Georges BRAQUE 1882-1963 Ciel et oiseau - 1963

  • Georges BRAQUE 1882-1963 Ciel et oiseau - 1963 Huile sur papier
Georges BRAQUE 1882-1963
Ciel et oiseau - 1963
Huile sur papier
Etude préparatoire pour une mosaïque monumentale destinée à la façade de la nouvelle faculté de Sciences à Paris

Oil on paper



Hauteur : 64,80 Largeur : 50 cm

Provenance : Atelier de l'artiste
Claude Laurens, Paris
Offert par celui-ci à Sophie de Vilmorin
Acquis par l'actuel propriétaire par descendance

Expositions : Paris, Galerie Maeght, Braque, Derniers Messages, juin 1967, n°22
Saint-Paul-de-Vence, Fondation Maeght, André Malraux, du 13 juillet au 30 septembre 1973, n°588 bis, p.193
Tokyo, Musée des Arts Idemitsu, 1978
Tokyo, Musée des Arts Idemitsu, André Malraux : notre ami, octobre-décembre 1998, n°157, reproduit en couleurs

Bibliographie : Derrière le Miroir, Braque, Derniers Messages, Galerie Maeght, Paris, n°166, juin 1967, reproduit en couleurs et en noir et blanc

Commentaire : Oil on paper

Pages 34 et 35:


Page 35: " Derrière le miroir était une luxueuse revue d'art éditée par Maeght. Dans chaque numéro était encartée une lithographie. André, qui les possédait tous, en avait fait encadrer une, à laquelle se rattachaient des souvenirs : du temps de son ministère, il avait commandé à Georges Braque une mosaïque pour décorer la tour qui devait être construite sur le site de la Halle aux vins, dans le cadre de la nouvelle université de Jussieu. Braque avait peint trois projets à l'huile sur papier. La lithographie de mon histoire correspondait à l'un d'eux. Elle représentait, elle suggérait plutôt un vol d'oiseaux, un bleu, des bruns, des blancs, sur fond ocre et bleu. Georges Braque est mort, la mosaïque n'a jamais existé. Mais dans l'entrée, à Verrières, la lithographie était accrochée à droite du Jazz-band de Dubuffet, en pendant à une autre, de Miro.
Claude Laurens, l'héritier de Georges Braque, qui avait en sa possession les originaux des projets pour la mosaïque, est venu à plusieurs reprises à Verrières, cette année-là. Une fois, il a dit à André Malraux :
- Si vous accroché cette œuvre de Braque dans votre entrée, c'est que vous l'aimez. Et puisque vous l'aimez, je vous fais cadeau de l'original - ou plutôt, je le donne à Sophie de Vilmorin, qui semble aussi intéressée que vous.
Une semblable générosité, un tel désintéressement sont rares et merveilleux.
Cet original si beau, je l'ai, aujourd'hui.
J'ai ce bien précieux, il m'est cher et je voue à Claude Laurenc une reconnaissance sans bornes. Je l'ai prêté au musée Idemitsu 0 Tokyo, en 1978, où il a rejoint ses deux projets frères, le temps de l'exposition. Il s'y retrouvera lors de la nouvelle exposition André Malraux au musée Idemitsu, " André Malraux, notre ami ", qui s'ouvrira à la fin du mois d'octobre 1998." - Sophie de Vilmorin, Aimer encore, 1999

Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 46 800 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 24

Georges BRAQUE 1882-1963
Ciel et oiseau - 1963

Vendu 46 800 € [$]

Georges BRAQUE 1882-1963
Ciel et oiseau - 1963
Huile sur papier
Etude préparatoire pour une mosaïque monumentale destinée à la façade de la nouvelle faculté de Sciences à Paris

Oil on paper



Hauteur : 64,80 Largeur : 50 cm

Provenance : Atelier de l'artiste
Claude Laurens, Paris
Offert par celui-ci à Sophie de Vilmorin
Acquis par l'actuel propriétaire par descendance

Expositions : Paris, Galerie Maeght, Braque, Derniers Messages, juin 1967, n°22
Saint-Paul-de-Vence, Fondation Maeght, André Malraux, du 13 juillet au 30 septembre 1973, n°588 bis, p.193
Tokyo, Musée des Arts Idemitsu, 1978
Tokyo, Musée des Arts Idemitsu, André Malraux : notre ami, octobre-décembre 1998, n°157, reproduit en couleurs

Bibliographie : Derrière le Miroir, Braque, Derniers Messages, Galerie Maeght, Paris, n°166, juin 1967, reproduit en couleurs et en noir et blanc

Commentaire : Oil on paper

Pages 34 et 35:


Page 35: " Derrière le miroir était une luxueuse revue d'art éditée par Maeght. Dans chaque numéro était encartée une lithographie. André, qui les possédait tous, en avait fait encadrer une, à laquelle se rattachaient des souvenirs : du temps de son ministère, il avait commandé à Georges Braque une mosaïque pour décorer la tour qui devait être construite sur le site de la Halle aux vins, dans le cadre de la nouvelle université de Jussieu. Braque avait peint trois projets à l'huile sur papier. La lithographie de mon histoire correspondait à l'un d'eux. Elle représentait, elle suggérait plutôt un vol d'oiseaux, un bleu, des bruns, des blancs, sur fond ocre et bleu. Georges Braque est mort, la mosaïque n'a jamais existé. Mais dans l'entrée, à Verrières, la lithographie était accrochée à droite du Jazz-band de Dubuffet, en pendant à une autre, de Miro.
Claude Laurens, l'héritier de Georges Braque, qui avait en sa possession les originaux des projets pour la mosaïque, est venu à plusieurs reprises à Verrières, cette année-là. Une fois, il a dit à André Malraux :
- Si vous accroché cette œuvre de Braque dans votre entrée, c'est que vous l'aimez. Et puisque vous l'aimez, je vous fais cadeau de l'original - ou plutôt, je le donne à Sophie de Vilmorin, qui semble aussi intéressée que vous.
Une semblable générosité, un tel désintéressement sont rares et merveilleux.
Cet original si beau, je l'ai, aujourd'hui.
J'ai ce bien précieux, il m'est cher et je voue à Claude Laurenc une reconnaissance sans bornes. Je l'ai prêté au musée Idemitsu 0 Tokyo, en 1978, où il a rejoint ses deux projets frères, le temps de l'exposition. Il s'y retrouvera lors de la nouvelle exposition André Malraux au musée Idemitsu, " André Malraux, notre ami ", qui s'ouvrira à la fin du mois d'octobre 1998." - Sophie de Vilmorin, Aimer encore, 1999

Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 46 800 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3964
Date : 19 juin 2019 19:00
Commissaire-priseur : Stéphane Aubert

Contact

Pearl Metalia
Tél. +33 1 42 99 20 18
pmetalia@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

La collection intime d'André Malraux