Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 16 juin 2020 /Lot 261 François de TROY Toulouse, 1675 - Paris, 1730 Portrait d'homme en Apollon

  • François de TROY Toulouse, 1675 - Paris, 1730 Portrait d'homme en Apollon Huile sur toile
François de TROY Toulouse, 1675 - Paris, 1730
Portrait d'homme en Apollon
Huile sur toile

Portrait of a man as Apollo, oil on canvas, by Fr. de Troy
Hauteur : 117 Largeur : 89 cm

Commentaire : François de Troy incarne, aux côtés de Hyacinthe Rigaud et Nicolas de Largillierre, l'âge d'or du portrait français sous le règne de Louis XIV. Moins célèbre que ses deux rivaux, il fut néanmoins le premier à repousser le poids de la tradition classique dans l'art du portrait et donner à ce genre une impulsion nouvelle.
Ses origines méridionales expliquent en partie la chaleur de son coloris et son sens de la composition qu'il sut adapter aux modes parisiennes. Il répondit à de nombreuses commandes de riches particuliers et réalisa plusieurs portraits de la famille royale dans les années 1680-1690. C'est cependant quelques années plus tard qu'il donnera la pleine mesure de son art, lorsqu'il travaillera au service des ducs du Maine et de leur brillante cour de Sceaux.
L'identité du modèle de notre portrait nous est inconnue mais sa représentation sous les traits du dieu Apollon, dont la dimension solaire avait largement été utilisée dans la politique artistique du roi Louis XIV, semble indiquer une origine aristocratique voire princière, et il a été suggéré qu'il pourrait s'agir du prince Louis Armand de Bourbon-Conti (1695-1727) ou encore de Louis IV Henri, prince de Condé (1692-1740).
Ce portrait nous permet d'apprécier les qualités de coloriste de François de Troy, aussi bien dans les reflets changeants et moirés du drapé couvrant la nudité héroïque du personnage que dans ceux de la lyre, attribut distinctif du dieu de la musique et de la poésie, la subtilité des carnations ou encore les nuances du ciel et des nuées. Le visage à l'expression douce, esquissant un très léger sourire, et le jeu des mains témoignent de la virtuosité du portraitiste et de la maturité de son art. François de Troy nous propose enfin ici une composition audacieuse, annonciatrice de l'important succès que remportera le portrait historié pendant une grande partie du XVIIIe siècle.

Estimation 25 000 - 35 000 €

Lot 261

François de TROY Toulouse, 1675 - Paris, 1730
Portrait d'homme en Apollon

Estimation 25 000 - 35 000 € [$]

François de TROY Toulouse, 1675 - Paris, 1730
Portrait d'homme en Apollon
Huile sur toile

Portrait of a man as Apollo, oil on canvas, by Fr. de Troy
Hauteur : 117 Largeur : 89 cm

Commentaire : François de Troy incarne, aux côtés de Hyacinthe Rigaud et Nicolas de Largillierre, l'âge d'or du portrait français sous le règne de Louis XIV. Moins célèbre que ses deux rivaux, il fut néanmoins le premier à repousser le poids de la tradition classique dans l'art du portrait et donner à ce genre une impulsion nouvelle.
Ses origines méridionales expliquent en partie la chaleur de son coloris et son sens de la composition qu'il sut adapter aux modes parisiennes. Il répondit à de nombreuses commandes de riches particuliers et réalisa plusieurs portraits de la famille royale dans les années 1680-1690. C'est cependant quelques années plus tard qu'il donnera la pleine mesure de son art, lorsqu'il travaillera au service des ducs du Maine et de leur brillante cour de Sceaux.
L'identité du modèle de notre portrait nous est inconnue mais sa représentation sous les traits du dieu Apollon, dont la dimension solaire avait largement été utilisée dans la politique artistique du roi Louis XIV, semble indiquer une origine aristocratique voire princière, et il a été suggéré qu'il pourrait s'agir du prince Louis Armand de Bourbon-Conti (1695-1727) ou encore de Louis IV Henri, prince de Condé (1692-1740).
Ce portrait nous permet d'apprécier les qualités de coloriste de François de Troy, aussi bien dans les reflets changeants et moirés du drapé couvrant la nudité héroïque du personnage que dans ceux de la lyre, attribut distinctif du dieu de la musique et de la poésie, la subtilité des carnations ou encore les nuances du ciel et des nuées. Le visage à l'expression douce, esquissant un très léger sourire, et le jeu des mains témoignent de la virtuosité du portraitiste et de la maturité de son art. François de Troy nous propose enfin ici une composition audacieuse, annonciatrice de l'important succès que remportera le portrait historié pendant une grande partie du XVIIIe siècle.

Estimation 25 000 - 35 000 €

Détails de la vente

Vente : 3979
Date : 16 juin 2020 17:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle