Vente Aéronautique - 29 janvier 2012 /Lot 186 FOUGA CM 170 MAGISTER Une légende de l'aviation civile et militaire

  • FOUGA CM 170 MAGISTER Une légende de l'aviation civile et militaire Constructeur : Aerospatiale Potez Air Fouga, mai 1966.Caractéristiq
  • FOUGA CM 170 MAGISTER Une légende de l'aviation civile et militaire Constructeur : Aerospatiale Potez Air Fouga, mai 1966.Caractéristiq
  • FOUGA CM 170 MAGISTER Une légende de l'aviation civile et militaire Constructeur : Aerospatiale Potez Air Fouga, mai 1966.Caractéristiq
  • FOUGA CM 170 MAGISTER Une légende de l'aviation civile et militaire Constructeur : Aerospatiale Potez Air Fouga, mai 1966.Caractéristiq
  • FOUGA CM 170 MAGISTER Une légende de l'aviation civile et militaire Constructeur : Aerospatiale Potez Air Fouga, mai 1966.Caractéristiq
FOUGA CM 170 MAGISTER
Une légende de l'aviation civile et militaire
Constructeur : Aerospatiale Potez Air Fouga, mai 1966.

Caractéristiques:
Envergure: 12,15 m
Longueur: 10,06 m
Hauteur: 2,80 m
Poids à vide: 2 150 kg
Poids maximal: 3 200 kg
Motorisation: 2 turboréacteurs Turboméca Marboré VI
Vitesse: 715 km/h (Mach 0,7)
Plafond: 11 000 m
Vitesse ascensionnelle: 1020 m/minute
Rayon d'action: 1200 km

Disposant d'un potentiel de vol supérieur à 700 heures.
Déclassé de matériel de guerre à aéronef de collection, immatriculé.
Cet a avion a volé récemment mais selon le législation en vigueur en France, l'acquéreur sera tenu de procéder à une grande visite de révision de l'appareil avant de le faire voler à nouveau.
Le carnet de route, le carnet de vol et les deux carnets moteur de l'appareil ainsi que les fiches matricules d'équipement, indiquant la traçabilité complète pour chacune des pièces, seront remis à l'acquéreur.

Le prix d'adjudication inclut la livraison de l'appareil, partout en France.

Artcurial Briest Poulain F.Tajan tient à la disposition de l'acquéreur les coordonnées des mécaniciens qui peuvent procéder aux réparations nécessaires après les vols et assurer les mises à niveau.
Tout pilote ayant au moins 200 heures de vol en tant que pilote privé à son actif peut prendre les commandes de cet appareil, sous réserve d'une formation complémentaire par un instructeur spécialisé.

Historique:
En 1949, l'Armée de l'Air française décide de doter ses école de pilotage d'un biplace à réaction qui soit au plus proche des appareils traditionnels et offre les meilleures conditions d'entrainement.
L'avion conçut par le tandem Robert Castello et Pierre Mauboussin, pour la société Potez Air Fouga, équipé de deux moteurs Turboméca Marboré, installées dans les nacelles de part et d'autre du fuselage, remporte d'appel d'offre. Léon Bourrieau effectue le premier vol le 23 juillet 1952 à Mont-de-Marsan et l'école de l'Air de Salon de Provence reçoit ses premiers appareils en 1956. La Patrouille de France adopte le Fouga Magister de 1964 à 1980, soit pendant plus de 25 ans.

Reconnaissable à sa ligne épurée et son empennage en "V" dit papillon, il a été conçu comme une avion de voltige. Sa capacité de tir aérien lui permettait d'être un avion d'appui tactique léger et il remplissait par ailleurs des missions de liaison.
Cet avion est devenu une légende de l'aéronautique compte tenu de ses capacités pour l'entrainement d'élèves en voltige et au tir aérien. En 1954, l'OTAN le retient comme avion à réaction d'entrainement. Les commandes affluent de plusieurs pays et une production sous licence est lancée en Allemagne, Israël et Finlande. Il a équipé les armées de l'air de 22 pays. Ses caractéristiques techniques hors pair, sa fiabilité et maniabilité lui ont permis de connaître une vie militaire extraordinairement longue. 929 exemplaires sont construits et environ 12 000 pilotes ont été formés sur Fouga Magister.

Engagements militaires:
Pendant l'été 1960, la Belgique a engagé ses Fouga en mission d'appui et d'attaque au moment de l'indépendance du Congo; le Maroc en 1963 contre l'armée algérienne et Israël les a utilisés pendant la guerre des Six Jours (1967).
Une version navalisée voit le jour, baptisée CM175 "Zéphyr" et elle se différencie par un train d'atterrissage renforcé et surélevé, un nez rallongé, des verrières coulissantes, une crosse d'appontage et des appui-têtes pour pilotes.

En France, il est retiré du service en 1996 et commence une seconde vie dans l'aviation civile puis en devenant un avion de collection. Sa maniabilité le fait apprécier de pilotes privés et il n'est pas rare d'observer ses évolutions lors de meetings aériens et sur les terrains des aéro-clubs de France.
Une centaine de Fouga vole encore aux Etats-Unis et une dizaine en France, dont celui-ci.


A complete Fouga CM 170 Magister, with a flight capacity of 700 hours and registration documents.


Estimation 60 000 - 80 000 €

Vendu 88 521 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 186

FOUGA CM 170 MAGISTER
Une légende de l'aviation civile et militaire

Vendu 88 521 € [$]

FOUGA CM 170 MAGISTER
Une légende de l'aviation civile et militaire
Constructeur : Aerospatiale Potez Air Fouga, mai 1966.

Caractéristiques:
Envergure: 12,15 m
Longueur: 10,06 m
Hauteur: 2,80 m
Poids à vide: 2 150 kg
Poids maximal: 3 200 kg
Motorisation: 2 turboréacteurs Turboméca Marboré VI
Vitesse: 715 km/h (Mach 0,7)
Plafond: 11 000 m
Vitesse ascensionnelle: 1020 m/minute
Rayon d'action: 1200 km

Disposant d'un potentiel de vol supérieur à 700 heures.
Déclassé de matériel de guerre à aéronef de collection, immatriculé.
Cet a avion a volé récemment mais selon le législation en vigueur en France, l'acquéreur sera tenu de procéder à une grande visite de révision de l'appareil avant de le faire voler à nouveau.
Le carnet de route, le carnet de vol et les deux carnets moteur de l'appareil ainsi que les fiches matricules d'équipement, indiquant la traçabilité complète pour chacune des pièces, seront remis à l'acquéreur.

Le prix d'adjudication inclut la livraison de l'appareil, partout en France.

Artcurial Briest Poulain F.Tajan tient à la disposition de l'acquéreur les coordonnées des mécaniciens qui peuvent procéder aux réparations nécessaires après les vols et assurer les mises à niveau.
Tout pilote ayant au moins 200 heures de vol en tant que pilote privé à son actif peut prendre les commandes de cet appareil, sous réserve d'une formation complémentaire par un instructeur spécialisé.

Historique:
En 1949, l'Armée de l'Air française décide de doter ses école de pilotage d'un biplace à réaction qui soit au plus proche des appareils traditionnels et offre les meilleures conditions d'entrainement.
L'avion conçut par le tandem Robert Castello et Pierre Mauboussin, pour la société Potez Air Fouga, équipé de deux moteurs Turboméca Marboré, installées dans les nacelles de part et d'autre du fuselage, remporte d'appel d'offre. Léon Bourrieau effectue le premier vol le 23 juillet 1952 à Mont-de-Marsan et l'école de l'Air de Salon de Provence reçoit ses premiers appareils en 1956. La Patrouille de France adopte le Fouga Magister de 1964 à 1980, soit pendant plus de 25 ans.

Reconnaissable à sa ligne épurée et son empennage en "V" dit papillon, il a été conçu comme une avion de voltige. Sa capacité de tir aérien lui permettait d'être un avion d'appui tactique léger et il remplissait par ailleurs des missions de liaison.
Cet avion est devenu une légende de l'aéronautique compte tenu de ses capacités pour l'entrainement d'élèves en voltige et au tir aérien. En 1954, l'OTAN le retient comme avion à réaction d'entrainement. Les commandes affluent de plusieurs pays et une production sous licence est lancée en Allemagne, Israël et Finlande. Il a équipé les armées de l'air de 22 pays. Ses caractéristiques techniques hors pair, sa fiabilité et maniabilité lui ont permis de connaître une vie militaire extraordinairement longue. 929 exemplaires sont construits et environ 12 000 pilotes ont été formés sur Fouga Magister.

Engagements militaires:
Pendant l'été 1960, la Belgique a engagé ses Fouga en mission d'appui et d'attaque au moment de l'indépendance du Congo; le Maroc en 1963 contre l'armée algérienne et Israël les a utilisés pendant la guerre des Six Jours (1967).
Une version navalisée voit le jour, baptisée CM175 "Zéphyr" et elle se différencie par un train d'atterrissage renforcé et surélevé, un nez rallongé, des verrières coulissantes, une crosse d'appontage et des appui-têtes pour pilotes.

En France, il est retiré du service en 1996 et commence une seconde vie dans l'aviation civile puis en devenant un avion de collection. Sa maniabilité le fait apprécier de pilotes privés et il n'est pas rare d'observer ses évolutions lors de meetings aériens et sur les terrains des aéro-clubs de France.
Une centaine de Fouga vole encore aux Etats-Unis et une dizaine en France, dont celui-ci.


A complete Fouga CM 170 Magister, with a flight capacity of 700 hours and registration documents.


Estimation 60 000 - 80 000 €

Vendu 88 521 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2114
Date : 29 janv. 2012 10:30

Contact

Mathilde Neuve-Eglise
Tél. +33 1 42 99 20 75
mneuveeglise@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Aéronautique