Vente Cent Portraits pour un Siècle - 15 février 2022 /Lot 59 Etienne AUBRY Versailles, 1745 - 1781 Portrait de Suzanne Necker, née Curchod (1737-1794)

  • Etienne AUBRY Versailles, 1745 - 1781 Portrait de Suzanne Necker, née Curchod (1737-1794) Huile sur toile, de forme ovale
  • Etienne AUBRY Versailles, 1745 - 1781 Portrait de Suzanne Necker, née Curchod (1737-1794) Huile sur toile, de forme ovale
Etienne AUBRY Versailles, 1745 - 1781
Portrait de Suzanne Necker, née Curchod (1737-1794)
Huile sur toile, de forme ovale

Dans un cadre en bois sculpté et redoré estampillé 'A. LEVERT' (accidents et restaurations)

Portrait of Suzanne Necker, oil on canvas, by E. Aubry
Hauteur : 60 Largeur : 48,50 cm

Provenance : Peut-être vente de la collection Jérôme Pichon ; Paris, Hôtel Drouot, 29 mars - 10 avril 1896, n° 1310 (comme "Attribué à François-Hubert Drouais, portrait de jeune femme, de l'époque Louis XVI. Vue de trois quarts en buste, en robe grise décolletée agrémentée de plissés et bordée de guipure ; ses cheveux blonds sont ondulés. Toile ovale. H. 59 ; L. 48") ;
Vente anonyme ; Paris, Hôtel Drouot, Me Boisgirard, 10 avril 1991, n° 35 (comme attribué à Etienne Aubry) ;
Collection particulière, Paris

Expositions : 'Cent portraits pour un siècle. De la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI', Versailles, musée Lambinet, 6 novembre 2019 - 1er mars 2020 et Nice, palais Lascaris, 19 mai - 22 novembre 2021, catalogue par X. Salmon, p. 129-131, n° 60

Commentaire : Cette élégante jeune femme à la robe jaune pâle n'est autre que l'épouse du directeur des Finances et futur ministre Jacques Necker, originaire comme elle de Genève. Mariés en septembre 1764, ils formèrent un couple uni, Madame Necker cultivant un réseau d'amitiés et de soutiens et tenant un salon le vendredi soir dans leur domicile, rue de Cléry.
Estimation 5 000 - 7 000 €

Vendu 7 800 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 59

Etienne AUBRY Versailles, 1745 - 1781
Portrait de Suzanne Necker, née Curchod (1737-1794)

Vendu 7 800 € [$]

Etienne AUBRY Versailles, 1745 - 1781
Portrait de Suzanne Necker, née Curchod (1737-1794)
Huile sur toile, de forme ovale

Dans un cadre en bois sculpté et redoré estampillé 'A. LEVERT' (accidents et restaurations)

Portrait of Suzanne Necker, oil on canvas, by E. Aubry
Hauteur : 60 Largeur : 48,50 cm

Provenance : Peut-être vente de la collection Jérôme Pichon ; Paris, Hôtel Drouot, 29 mars - 10 avril 1896, n° 1310 (comme "Attribué à François-Hubert Drouais, portrait de jeune femme, de l'époque Louis XVI. Vue de trois quarts en buste, en robe grise décolletée agrémentée de plissés et bordée de guipure ; ses cheveux blonds sont ondulés. Toile ovale. H. 59 ; L. 48") ;
Vente anonyme ; Paris, Hôtel Drouot, Me Boisgirard, 10 avril 1991, n° 35 (comme attribué à Etienne Aubry) ;
Collection particulière, Paris

Expositions : 'Cent portraits pour un siècle. De la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI', Versailles, musée Lambinet, 6 novembre 2019 - 1er mars 2020 et Nice, palais Lascaris, 19 mai - 22 novembre 2021, catalogue par X. Salmon, p. 129-131, n° 60

Commentaire : Cette élégante jeune femme à la robe jaune pâle n'est autre que l'épouse du directeur des Finances et futur ministre Jacques Necker, originaire comme elle de Genève. Mariés en septembre 1764, ils formèrent un couple uni, Madame Necker cultivant un réseau d'amitiés et de soutiens et tenant un salon le vendredi soir dans leur domicile, rue de Cléry.
Estimation 5 000 - 7 000 €

Vendu 7 800 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4208
Date : 15 févr. 2022 16:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Cent portraits pour un siècle