Vente Le regard de Pierre Hebey - 23 février 2016 /Lot 450 Emmanuel Fremiet Paris, 1824 - 1910 Le Pélican gastronome

  • Emmanuel Fremiet Paris, 1824 - 1910 Le Pélican gastronome Bronze à patine dorée, en trois éléments
  • Emmanuel Fremiet Paris, 1824 - 1910 Le Pélican gastronome Bronze à patine dorée, en trois éléments
  • Emmanuel Fremiet Paris, 1824 - 1910 Le Pélican gastronome Bronze à patine dorée, en trois éléments
Emmanuel Fremiet Paris, 1824 - 1910
Le Pélican gastronome
Bronze à patine dorée, en trois éléments
Signé 'FREMIET' sur la bouteille, cachet rond du fondeur 'THIEBAUT FRERES FONDEURS PARIS' sur l'autre bouteille
Hauteur : 109 cm (42,91 in.)

'THE GOURMET PELICAN', BRONZE, GILT PATINA, SIGNED, BY E. FREMIET


Provenance : Commandé au sculpteur par Stéphane Dervillé, président de la Banque de France, en 1890 pour son hôtel particulier du 35 rue Fortuny à Paris, qui avait auparavant appartenu à Sarah Bernhardt ;
Vente 'Hôtel particulier de Sarah Bernard', Paris, 35 rue Fortuny, Me Libert, 28 février 1970, n° 22 ;
Collection Geneviève et Pierre Hebey, Paris


Bibliographie : Paul Vitry, "L'oeuvre décorative de M. Fremiet", in 'Art et Décoration', 1898, t. IV, p. 65-77
Jacques de Biez, 'E. Fremiet', Paris, 1910, p. 237-238, repr. p. 236
Antoinette Le Normand-Romain, "Hôtel de Sarah Bernhardt puis Dervillé", in 'Champs-Élysées, Faubourg Saint-Honoré, plaine Monceau', Paris,1982, p. 280, repr.
Catherine Chevillot, 'Emmanuel Fremiet 1824-1910. La main et le multiple', cat. exp. Dijon-Grenoble, 1989, p. 91, n° S 113, repr.
Edouard Papet, "Nouvelles acquisitions. Emmanuel Fremiet. Ravachol', in '48/14. La revue du Musée d'Orsay', n°9, Paris, automne 1999, p. 34
Catherine Chevillot, Olivier Gabet , "Acquisitions. Emile Vaudremer. Emmanuel Fremiet. Boa offrant une pomme à un masque", in '48/14. La revue du Musée d'Orsay', n°22, Paris, printemps 2006, p. 69-70

Commentaire : Le 'Pélican gastronome' est une œuvre monumentale et unique de Fremiet. Elle lui fut commandée en 1890 par Stéphane Dervillé, président de la banque de France, pour l'hôtel particulier parisien du 35 rue Fortuny que venait d'occuper Sarah Bernhardt. La collection Dervillé comprenait d'autres bronzes de Fremiet spécialement commandés pour la salle à manger de sa résidence parisienne. L'ensemble comprenait six pièces : Notre 'Pélican gastronome' faisait pendant à 'L'ours aux bulles de savon' de chaque côté du trumeau de la cheminée de la salle à manger. S'y ajoutaient deux lustres et deux statues de bronzes fantastiques : 'Ravachol' et 'Chauchard' dont les plâtres sont conservés au Musée d'Orsay. 'Le Pélican gastronome' permet de découvrir une veine cocasse quasi inédite chez Fremiet. Une surprise pour le spectateur habitué à son habituelle et sérieuse exactitude scientifique.
Estimation 60 000 - 80 000 €

Vendu 76 200 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 450

Emmanuel Fremiet Paris, 1824 - 1910
Le Pélican gastronome

Vendu 76 200 € [$]

Emmanuel Fremiet Paris, 1824 - 1910
Le Pélican gastronome
Bronze à patine dorée, en trois éléments
Signé 'FREMIET' sur la bouteille, cachet rond du fondeur 'THIEBAUT FRERES FONDEURS PARIS' sur l'autre bouteille
Hauteur : 109 cm (42,91 in.)

'THE GOURMET PELICAN', BRONZE, GILT PATINA, SIGNED, BY E. FREMIET


Provenance : Commandé au sculpteur par Stéphane Dervillé, président de la Banque de France, en 1890 pour son hôtel particulier du 35 rue Fortuny à Paris, qui avait auparavant appartenu à Sarah Bernhardt ;
Vente 'Hôtel particulier de Sarah Bernard', Paris, 35 rue Fortuny, Me Libert, 28 février 1970, n° 22 ;
Collection Geneviève et Pierre Hebey, Paris


Bibliographie : Paul Vitry, "L'oeuvre décorative de M. Fremiet", in 'Art et Décoration', 1898, t. IV, p. 65-77
Jacques de Biez, 'E. Fremiet', Paris, 1910, p. 237-238, repr. p. 236
Antoinette Le Normand-Romain, "Hôtel de Sarah Bernhardt puis Dervillé", in 'Champs-Élysées, Faubourg Saint-Honoré, plaine Monceau', Paris,1982, p. 280, repr.
Catherine Chevillot, 'Emmanuel Fremiet 1824-1910. La main et le multiple', cat. exp. Dijon-Grenoble, 1989, p. 91, n° S 113, repr.
Edouard Papet, "Nouvelles acquisitions. Emmanuel Fremiet. Ravachol', in '48/14. La revue du Musée d'Orsay', n°9, Paris, automne 1999, p. 34
Catherine Chevillot, Olivier Gabet , "Acquisitions. Emile Vaudremer. Emmanuel Fremiet. Boa offrant une pomme à un masque", in '48/14. La revue du Musée d'Orsay', n°22, Paris, printemps 2006, p. 69-70

Commentaire : Le 'Pélican gastronome' est une œuvre monumentale et unique de Fremiet. Elle lui fut commandée en 1890 par Stéphane Dervillé, président de la banque de France, pour l'hôtel particulier parisien du 35 rue Fortuny que venait d'occuper Sarah Bernhardt. La collection Dervillé comprenait d'autres bronzes de Fremiet spécialement commandés pour la salle à manger de sa résidence parisienne. L'ensemble comprenait six pièces : Notre 'Pélican gastronome' faisait pendant à 'L'ours aux bulles de savon' de chaque côté du trumeau de la cheminée de la salle à manger. S'y ajoutaient deux lustres et deux statues de bronzes fantastiques : 'Ravachol' et 'Chauchard' dont les plâtres sont conservés au Musée d'Orsay. 'Le Pélican gastronome' permet de découvrir une veine cocasse quasi inédite chez Fremiet. Une surprise pour le spectateur habitué à son habituelle et sérieuse exactitude scientifique.
Estimation 60 000 - 80 000 €

Vendu 76 200 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2994
Date : 23 févr. 2016 14:00

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Le regard de Pierre Hebey Les passions modérées Sculptures françaises du 19e siècle