Vente Les Collections Aristophil - 19 novembre 2018 /Lot 688 ÉMILIE DU CHÂTELET (1706-1749) « Abrégé de l’optique de Mr Newton » [suivi de :] « Essai sur l’optique » : manuscrits en partie autographes

  • ÉMILIE DU CHÂTELET (1706-1749) « Abrégé de l’optique de Mr Newton » [suivi de :] « Essai sur l’optique » : manuscrits en partie auto...
ÉMILIE DU CHÂTELET (1706-1749)
« Abrégé de l'optique de Mr Newton » [suivi de :] « Essai sur l'optique » : manuscrits en partie autographes
[S.l., vers 1738-1739]

Ens. 717 p. sur 388 f. in-4 et in-folio (dimensions diverses) en 20 cahiers brochés, 1 volume cartonné et 16 f. libres

Importante réunion de manuscrits en partie autographes, abondamment corrigés et augmentés, relatifs aux travaux d'Émilie du Châtelet sur les observations en optique de Newton publiées dans Optiks (Londres, 1704).

L'ensemble se divise en deux parties distinctes :
- l'« Abrégé de l'optique de Mr Newton » dont le manuscrit contient une préface, une introduction et treize chapitres (le 7e chapitre, manquant, a été découpé anciennement) ;
- une version complète de l'« Essai sur l'optique » comprenant une introduction, treize chapitres, un index, une table des chapitres, neuf planches, six feuillets de tables et une table des parties de l'oeil relié en un cahier et deux autres versions incomplètes de l'introduction, des quatre premiers chapitres, des tables et des planches.

Émilie du Châtelet a, depuis l'enfance, montré une prédilection pour l'étude des sciences, mais c'est sa relation avec Voltaire et Maupertuis, newtoniens convaincus, qui l'a probablement introduite à la philosophie newtonienne. Les deux présents manuscrits se démarquent par leur volonté didactique et leur destination à un public éduqué mais non spécialiste.

La marquise du Châtelet entend également lutter contre les préjugés de son époque envers son sexe ; ainsi dans sa préface à l'« Abrégé », elle affirme : « On escrit ordinairement p[ou]r l'utilité des autres et p[ou]r sa gloire, moy j'escris p[ou]r mon instruction particuliere et p[ou]r la gloire de mon sexe, et p[ou]r celle de Mr Newton, les hommes lui ont rendu lhomage qu'ils devoient a celui qui fait la gloire de l'humanité, mais la moitié du genre humain manque encore à son triomphe. »

Si une partie de l'« Essai sur l'optique » est finalement publié en 1947 par Ira O. Wade, grâce à un manuscrit retrouvé parmi les papiers de Voltaire en Russie, la première édition du texte complet ne le sera qu'en 2011, après sa découverte par Fritz Nagel dans les archives Bernoulli à Bâle. L'« Abrégé » quant à lui est, à notre connaissance, toujours inédit.

PROVENANCE :
- Vente Christie's, Paris, 29 octobre 2012, lot 12

Manques dus aux rongeurs, taches, quelques trous et déchirures, mouillures, cartonnage un peu défraîchi, charnières fendues



Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 93 600 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 688

ÉMILIE DU CHÂTELET (1706-1749)
« Abrégé de l’optique de Mr Newton » [suivi de :] « Essai sur l’optique » : manuscrits en partie autographes

Vendu 93 600 € [$]

ÉMILIE DU CHÂTELET (1706-1749)
« Abrégé de l'optique de Mr Newton » [suivi de :] « Essai sur l'optique » : manuscrits en partie autographes
[S.l., vers 1738-1739]

Ens. 717 p. sur 388 f. in-4 et in-folio (dimensions diverses) en 20 cahiers brochés, 1 volume cartonné et 16 f. libres

Importante réunion de manuscrits en partie autographes, abondamment corrigés et augmentés, relatifs aux travaux d'Émilie du Châtelet sur les observations en optique de Newton publiées dans Optiks (Londres, 1704).

L'ensemble se divise en deux parties distinctes :
- l'« Abrégé de l'optique de Mr Newton » dont le manuscrit contient une préface, une introduction et treize chapitres (le 7e chapitre, manquant, a été découpé anciennement) ;
- une version complète de l'« Essai sur l'optique » comprenant une introduction, treize chapitres, un index, une table des chapitres, neuf planches, six feuillets de tables et une table des parties de l'oeil relié en un cahier et deux autres versions incomplètes de l'introduction, des quatre premiers chapitres, des tables et des planches.

Émilie du Châtelet a, depuis l'enfance, montré une prédilection pour l'étude des sciences, mais c'est sa relation avec Voltaire et Maupertuis, newtoniens convaincus, qui l'a probablement introduite à la philosophie newtonienne. Les deux présents manuscrits se démarquent par leur volonté didactique et leur destination à un public éduqué mais non spécialiste.

La marquise du Châtelet entend également lutter contre les préjugés de son époque envers son sexe ; ainsi dans sa préface à l'« Abrégé », elle affirme : « On escrit ordinairement p[ou]r l'utilité des autres et p[ou]r sa gloire, moy j'escris p[ou]r mon instruction particuliere et p[ou]r la gloire de mon sexe, et p[ou]r celle de Mr Newton, les hommes lui ont rendu lhomage qu'ils devoient a celui qui fait la gloire de l'humanité, mais la moitié du genre humain manque encore à son triomphe. »

Si une partie de l'« Essai sur l'optique » est finalement publié en 1947 par Ira O. Wade, grâce à un manuscrit retrouvé parmi les papiers de Voltaire en Russie, la première édition du texte complet ne le sera qu'en 2011, après sa découverte par Fritz Nagel dans les archives Bernoulli à Bâle. L'« Abrégé » quant à lui est, à notre connaissance, toujours inédit.

PROVENANCE :
- Vente Christie's, Paris, 29 octobre 2012, lot 12

Manques dus aux rongeurs, taches, quelques trous et déchirures, mouillures, cartonnage un peu défraîchi, charnières fendues



Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 93 600 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3899
Date : 19 nov. 2018 14:00
Commissaire-priseur : Francis Briest

Contact

Lorena de La Torre
Tél. +33 1 42 99 16 58
ldelatorre@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Aristophil de Galilée à Marie Curie