Vente « Dessins d’écrivains » - 14 février 2012 /Lot 33 DESNOS, Robert " Raymond Roussel : L'Étoile au front "

  • DESNOS, Robert " Raymond Roussel : L'Étoile au front " Dessin original, avec rébus et légende autographes. Encre et plume, 26, 5 x 20,
DESNOS, Robert
" Raymond Roussel : L'Étoile au front "
Dessin original, avec rébus et légende autographes. Encre et plume, 26, 5 x 20, 5 cm, au verso d'un f. à en-tête de Paris-Soir daté " 1923 ", encadrement sous verre.

Autour d'un personnage central en buste, à l'ample chevelure surmontée d'une sorte de toupet, Desnos a dessiné une tour crénelée avec étendard et une succession de navires à voile également avec étendards.

Le thème du château et celui du navire sont récurrents dans les dessins et poèmes de Robert Desnos (" les étendards claquaient sur les tours ", dans " The Night of loveless night ", 1930).

Figurent encore deux autres personnages dessinés en pied dont le plus petit rappelle la silhouette de Foujita.

Desnos a inscrit en tête : " Raymond Roussel : L'Étoile au front ". Raymond Roussel fut une des figures excentriques de la littérature en laquelle le groupe surréaliste se reconnut. Desnos, aux côtés de Breton et d'Aragon, ont défendu notamment sa pièce L'Étoile au front lors de la première houleuse de juin 1924. Accusé d'être de la claque, Desnos avait répondu " Nous sommes la claque et vous êtes la joue ", ce que Roussel nota et rappela plus tard dans son ouvrage Comment j'ai écrit certains de mes livres. Desnos, qui écrivit en outre un article élogieux sur L'Étoile au front dans la revue 391 (n° 17, juin 1924), entra en relations avec Roussel et lui rendit visite. Ils échangèrent ensuite une correspondance et des exemplaires dédicacés de leurs œuvres respectives, sans pour autant devenir intimes.

En partie basse, Desnos a composé un rébus qui se déchiffre comme suit :
" G sous venir D sous France K sous fer, Paris sous [la] Restauration. "
C'est-à-dire : " J'ai souvenir des souffrances qu'a souffert Paris sous la Restauration " Desnos a d'abord écrit " Robes[pierre] " avant de le biffer et de le remplacer par " Restauration ".

Exposition
- ROBERT DESNOS, DES IMAGES ET DES MOTS. Paris, Bibliothèque Historique de la ville de Paris, 15 octobre-8 décembre 1999. N° 65 du catalogue, avec reproduction.

Bibliographie
- DESSINS D'ECRIVAINS. Paris, Éditions du Chêne, 2003. Reproduction p. 90.

Estimation 3 000 - 4 000 €

Vendu 4 463 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 33

DESNOS, Robert
" Raymond Roussel : L'Étoile au front "

Vendu 4 463 € [$]

DESNOS, Robert
" Raymond Roussel : L'Étoile au front "
Dessin original, avec rébus et légende autographes. Encre et plume, 26, 5 x 20, 5 cm, au verso d'un f. à en-tête de Paris-Soir daté " 1923 ", encadrement sous verre.

Autour d'un personnage central en buste, à l'ample chevelure surmontée d'une sorte de toupet, Desnos a dessiné une tour crénelée avec étendard et une succession de navires à voile également avec étendards.

Le thème du château et celui du navire sont récurrents dans les dessins et poèmes de Robert Desnos (" les étendards claquaient sur les tours ", dans " The Night of loveless night ", 1930).

Figurent encore deux autres personnages dessinés en pied dont le plus petit rappelle la silhouette de Foujita.

Desnos a inscrit en tête : " Raymond Roussel : L'Étoile au front ". Raymond Roussel fut une des figures excentriques de la littérature en laquelle le groupe surréaliste se reconnut. Desnos, aux côtés de Breton et d'Aragon, ont défendu notamment sa pièce L'Étoile au front lors de la première houleuse de juin 1924. Accusé d'être de la claque, Desnos avait répondu " Nous sommes la claque et vous êtes la joue ", ce que Roussel nota et rappela plus tard dans son ouvrage Comment j'ai écrit certains de mes livres. Desnos, qui écrivit en outre un article élogieux sur L'Étoile au front dans la revue 391 (n° 17, juin 1924), entra en relations avec Roussel et lui rendit visite. Ils échangèrent ensuite une correspondance et des exemplaires dédicacés de leurs œuvres respectives, sans pour autant devenir intimes.

En partie basse, Desnos a composé un rébus qui se déchiffre comme suit :
" G sous venir D sous France K sous fer, Paris sous [la] Restauration. "
C'est-à-dire : " J'ai souvenir des souffrances qu'a souffert Paris sous la Restauration " Desnos a d'abord écrit " Robes[pierre] " avant de le biffer et de le remplacer par " Restauration ".

Exposition
- ROBERT DESNOS, DES IMAGES ET DES MOTS. Paris, Bibliothèque Historique de la ville de Paris, 15 octobre-8 décembre 1999. N° 65 du catalogue, avec reproduction.

Bibliographie
- DESSINS D'ECRIVAINS. Paris, Éditions du Chêne, 2003. Reproduction p. 90.

Estimation 3 000 - 4 000 €

Vendu 4 463 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2129
Date : 14 févr. 2012 14:30

Contact

Benoît Puttemans
Tél.
bputtemans@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

« Dessins d’écrivains » Collection Pierre et Franca Belfond