Vente Mobilier, Sculpture & Objets d’Art - 12 juillet 2021 /Lot 241 D'APRÈS UN MODÈLE DE FRANZ XAVER MESSERSCHMIDT (1736-1783), ITALIE, DÉBUT DU XXe SIÈCLE Une Tête de Caractère Buste en marbre

  • D'APRÈS UN MODÈLE DE FRANZ XAVER MESSERSCHMIDT (1736-1783), ITALIE, DÉBUT DU XXe SIÈCLE Une Tête de Caractère Buste en marbre
  • D'APRÈS UN MODÈLE DE FRANZ XAVER MESSERSCHMIDT (1736-1783), ITALIE, DÉBUT DU XXe SIÈCLE Une Tête de Caractère Buste en marbre
D'APRÈS UN MODÈLE DE FRANZ XAVER MESSERSCHMIDT (1736-1783), ITALIE, DÉBUT DU XXe SIÈCLE Une Tête de Caractère
Buste en marbre
H. : 51 cm (20 in.)

Références bibliographiques :
M. Krapf, "Frans Xaver Messerschmidt 1736-1783", Ost-Fildern-Ruit, 2002.
Paris, Musée du Louvre, "Frans Xaver Messerschmidt 1736-1783", Guilhem Scherf, Janvier- Avril 2011.

An Italian carved marble figure of a characterful head, after a model by Franz Xaver Messerchmidt (1736-1783), early 20th century

Le buste ici présent est d'après le modèle original en albâtre tête de personnage : le pendu N.35 réalisé entre 1770 et 1783. Il est actuellement conservé à l'Osterreichische Galerie Belvedere, Vienne.

Franz Xaver Messerschmidt était l'un des artistes les plus progressistes et fascinants du XVIIIe siècle.
Il débuta son apprentissage auprès de son oncle, sculpteur à la cour de Munich Johann Baptist Straub, entre 1746 et 1752. Il s'installa en 1755 à Vienne et se forma à l'Académie. Rapidement en 1760, il reçoit de la famille régnante des commandes et l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche devint son principal commanditaire. Comme de nombreux artistes, il part étudier à Rome en 1765.

Personnalité inhabituelle, malade depuis les années 1770, il se réfugie chez son frère à Presburg où il vécut ses dernières années seul. Sa célèbre série de "têtes de caractères" non commandées n'a fait que renforcer sa réputation d'homme excentrique car elles affichaient une anthologie de grimaces et de ricanements saugrenus. La fascination de Messerschmidt pour les états et les affects physionomiques se reflète dans son étude du "jeu facial" humain des grimaces rieuses, pleurantes, colériques et hurlantes. Ils semblent naturalistes et irréels pour le spectateur, inspirants et terrifiants à la fois.

Après sa mort, 69 têtes en plomb, albâtre, marbre et étain ont été retrouvées dans son atelier, dont 49 ont été exposé à Vienne en 1793 dans une exposition intitulée : "Merkwuerdige Lebensgeschichte des Franz Xaver Messerschmidt K.K. Oeffentliche Lehrer des Bildhauerkunst", accompagné d'une brochure d'exposition détaillée intitulée Charakterköpfe.


Estimation 4 000 - 6 000 €

Vendu 12 350 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 241

D'APRÈS UN MODÈLE DE FRANZ XAVER MESSERSCHMIDT (1736-1783), ITALIE, DÉBUT DU XXe SIÈCLE Une Tête de Caractère
Buste en marbre

Vendu 12 350 € [$]

D'APRÈS UN MODÈLE DE FRANZ XAVER MESSERSCHMIDT (1736-1783), ITALIE, DÉBUT DU XXe SIÈCLE Une Tête de Caractère
Buste en marbre
H. : 51 cm (20 in.)

Références bibliographiques :
M. Krapf, "Frans Xaver Messerschmidt 1736-1783", Ost-Fildern-Ruit, 2002.
Paris, Musée du Louvre, "Frans Xaver Messerschmidt 1736-1783", Guilhem Scherf, Janvier- Avril 2011.

An Italian carved marble figure of a characterful head, after a model by Franz Xaver Messerchmidt (1736-1783), early 20th century

Le buste ici présent est d'après le modèle original en albâtre tête de personnage : le pendu N.35 réalisé entre 1770 et 1783. Il est actuellement conservé à l'Osterreichische Galerie Belvedere, Vienne.

Franz Xaver Messerschmidt était l'un des artistes les plus progressistes et fascinants du XVIIIe siècle.
Il débuta son apprentissage auprès de son oncle, sculpteur à la cour de Munich Johann Baptist Straub, entre 1746 et 1752. Il s'installa en 1755 à Vienne et se forma à l'Académie. Rapidement en 1760, il reçoit de la famille régnante des commandes et l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche devint son principal commanditaire. Comme de nombreux artistes, il part étudier à Rome en 1765.

Personnalité inhabituelle, malade depuis les années 1770, il se réfugie chez son frère à Presburg où il vécut ses dernières années seul. Sa célèbre série de "têtes de caractères" non commandées n'a fait que renforcer sa réputation d'homme excentrique car elles affichaient une anthologie de grimaces et de ricanements saugrenus. La fascination de Messerschmidt pour les états et les affects physionomiques se reflète dans son étude du "jeu facial" humain des grimaces rieuses, pleurantes, colériques et hurlantes. Ils semblent naturalistes et irréels pour le spectateur, inspirants et terrifiants à la fois.

Après sa mort, 69 têtes en plomb, albâtre, marbre et étain ont été retrouvées dans son atelier, dont 49 ont été exposé à Vienne en 1793 dans une exposition intitulée : "Merkwuerdige Lebensgeschichte des Franz Xaver Messerschmidt K.K. Oeffentliche Lehrer des Bildhauerkunst", accompagné d'une brochure d'exposition détaillée intitulée Charakterköpfe.


Estimation 4 000 - 6 000 €

Vendu 12 350 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4079
Date : 12 juill. 2021 18:00
Commissaire-priseur : Isabelle Bresset

Contact

Laura Pierre
Tél. +33 1 42 99 20 68
lpierre@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Mobilier, Sculpture & Objets d'Art