Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 16 juin 2020 /Lot 52 Comte Chrestien de LA CROIX Officier de 1753 à 1787 Titre : " La Grande Armée … " : la fusion des flottes française et espagnole le 29 juillet 1779 au large des côtes françaises

  • Comte Chrestien de LA CROIX Officier de 1753 à 1787 Titre : " La Grande Armée … " : la fusion des flottes française et espagnole le...
Comte Chrestien de LA CROIX Officier de 1753 à 1787
Titre : " La Grande Armée … " : la fusion des flottes française et espagnole le 29 juillet 1779 au large des côtes françaises
Plume et encre noire, lavis gris, sur une large feuille pliée agrandie de deux bandes latérales
Légendé sur le pourtour
(Mouillures)

The gathering of the French and Spanish fleets on the 29th of July 1779, pen and black ink, grey wash, insribed, by C. C. de La Croix
Hauteur : 45 Largeur : 81 cm

Commentaire : La guerre d'Indépendance d'Amérique eut des répercutions bien loin des côtes américaines, du golfe du Mexique aux côtes brésiliennes, mais aussi dans les eaux européennes. C'est en réalité tout l'équilibre mondial qui fut bousculé pour savoir s'il fallait aider la jeune et autoproclamée nation américaine à se libérer du joug anglais. Nous connaissons l'implication sans limite de la couronne de France qui vida ses caisses pour venir en aide aux apôtres de la liberté. Si l'on admet cet investissement comme une des causes de la Révolution française, la France mit en jeu son propre équilibre mais cet enthousiasme fut à l'origine d'une longue et solide amitié que rien ne semble - sérieusement - encore aujourd'hui pouvoir ébranler.
Il fut envisagé en 1779 d'organiser une diversion sur le côté est de l'Atlantique en menaçant la Grande-Bretagne d'un débarquement. L'ambition était de soulager la pression exercée par la marine britannique sur le côté ouest de l'Atlantique et d'attirer leur flotte entre la France et la Grande-Bretagne. Une grand escadre franco-espagnole, décrite sur notre dessin, fut constituée et fusionna le 29 juillet 1779 sous le commandement du marquis d'Orvilliers comme le rapporte un compte-rendu conservé aux Archives Nationales (AN MAR /B/4/154/329) et le titre de notre dessin.
Notre impressionnante feuille décrit chacun des 91 vaisseaux de l'escadre avec leur puissance de feu respective et le nom de leur commandant (parmi lesquels l'auteur de notre dessin le comte Chrestien de La Croix en tant que lieutenant de vaisseau); l'ensemble avec la formation dressée par le comte de Guichen (AN MAR /B/4/155/3). Cet épisode trop méconnu aurait pu bousculer l'équilibre des puissances s'il avait été accompagné du débarquement initialement envisagé en Angleterre mais la flotte traversa en fin de compte l'Atlantique pour contribuer directement à l'effort de guerre américain.

Estimation 6 000 - 8 000 €

Lot 52

Comte Chrestien de LA CROIX Officier de 1753 à 1787
Titre : " La Grande Armée … " : la fusion des flottes française et espagnole le 29 juillet 1779 au large des côtes françaises

Estimation 6 000 - 8 000 € [$]

Comte Chrestien de LA CROIX Officier de 1753 à 1787
Titre : " La Grande Armée … " : la fusion des flottes française et espagnole le 29 juillet 1779 au large des côtes françaises
Plume et encre noire, lavis gris, sur une large feuille pliée agrandie de deux bandes latérales
Légendé sur le pourtour
(Mouillures)

The gathering of the French and Spanish fleets on the 29th of July 1779, pen and black ink, grey wash, insribed, by C. C. de La Croix
Hauteur : 45 Largeur : 81 cm

Commentaire : La guerre d'Indépendance d'Amérique eut des répercutions bien loin des côtes américaines, du golfe du Mexique aux côtes brésiliennes, mais aussi dans les eaux européennes. C'est en réalité tout l'équilibre mondial qui fut bousculé pour savoir s'il fallait aider la jeune et autoproclamée nation américaine à se libérer du joug anglais. Nous connaissons l'implication sans limite de la couronne de France qui vida ses caisses pour venir en aide aux apôtres de la liberté. Si l'on admet cet investissement comme une des causes de la Révolution française, la France mit en jeu son propre équilibre mais cet enthousiasme fut à l'origine d'une longue et solide amitié que rien ne semble - sérieusement - encore aujourd'hui pouvoir ébranler.
Il fut envisagé en 1779 d'organiser une diversion sur le côté est de l'Atlantique en menaçant la Grande-Bretagne d'un débarquement. L'ambition était de soulager la pression exercée par la marine britannique sur le côté ouest de l'Atlantique et d'attirer leur flotte entre la France et la Grande-Bretagne. Une grand escadre franco-espagnole, décrite sur notre dessin, fut constituée et fusionna le 29 juillet 1779 sous le commandement du marquis d'Orvilliers comme le rapporte un compte-rendu conservé aux Archives Nationales (AN MAR /B/4/154/329) et le titre de notre dessin.
Notre impressionnante feuille décrit chacun des 91 vaisseaux de l'escadre avec leur puissance de feu respective et le nom de leur commandant (parmi lesquels l'auteur de notre dessin le comte Chrestien de La Croix en tant que lieutenant de vaisseau); l'ensemble avec la formation dressée par le comte de Guichen (AN MAR /B/4/155/3). Cet épisode trop méconnu aurait pu bousculer l'équilibre des puissances s'il avait été accompagné du débarquement initialement envisagé en Angleterre mais la flotte traversa en fin de compte l'Atlantique pour contribuer directement à l'effort de guerre américain.

Estimation 6 000 - 8 000 €

Détails de la vente

Vente : 3979
Date : 16 juin 2020 17:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle