Vente Automobiles : collection Dubec - 14 octobre 2007 /Lot 90 citroËn type 15 six d. – berline - 1950

  • citroËn type 15 six d. – berline - 1950 n° De Série : 698.940 puiSSAnCe FiSCALe : 16 cv MOTeur : p.M.04198 – MO 101 : 6 cyli...
citroËn
type 15 six d. – berline - 1950
n° De Série : 698.940
puiSSAnCe FiSCALe : 16 cv
MOTeur : p.M.04198 – MO 101 : 6 cylindres en ligne, de 2.867 cm3
– alésage course : 78 x 100 mm
SOupApeS : en tête commandées par culbuteurs, poussoirs et arbre
à cames latéral
ALLuMAge : par bobine et distributeur
ALiMenTATiOn : par un carburateur Solex double corps inversé
BOîTe De ViTeSSe : manuelle à 3 rapports + M.A. - Transmission aux roues avant
FreinS : hydrauliques à tambours sur les quatre roues
COnDuiTe : à gauche - direction à crémaillère
rOueS : en tôle emboutie, à voile plein, avec enjoliveurs chromés
pneuS : goodyear 165 x 400, cerclés blanc
CArrOSSerie : n° eM 06968 : Berline, 4 portes, 5 places –
à malle arrière plate. Couleur : brique. Sellerie : sièges en drap brique
– moquettes grise et brique.
La 15 six est apparue en juin 1938. reprenant les dimensions de la berline
11 normale, l'avant a été allongé pour loger le gros moteur 6 cylindres de
près de 3L, qui tournait à gauche en raison de la boîte de vitesse à 3 arbres,
ainsi conçue pour diminuer son encombrement à l'avant. A partir de 1948,
la boîte sera modifiée et le moteur tournera à droite, d'où l'appellation "15
six D.'en 1950, la 15 six D. coûtait fr. 628.000.elle devait atteindre les 135
km/h., grâce à sa puissance de 75 cv., qui lui conférait des reprises intéressantes
et la traction avant à laquelle elle devait sa tenue de route inégalée à
l'époque : elle méritait bien l'appellation de « reine de la route », favorite
du général de gaulle, des ministres, des policiers et aussi des gangsters !
L'exemplaire que nous présentons est en bel état. S'il a été repeint d'une couleur
non prévue au catalogue Citroën, il est agrémenté de différents accessoires
ou options : une paire de phares additionnels Marchal anti-brouillard, des
klaxon Mixo M.3 plus puissants que ceux d'origine, des rétroviseurs sur les
portières droite et gauche, et des feux clignotants directionnels, remplaçant
les flèches d'origine. Le volant a aussi été changé pour un volant (incomplet)
plus fantaisie comme cela se faisait souvent, fourni par les ets. quillery.
Carte grise française de "collection'
8 / 14 000 e
Estimation 8 000 - 14 000 €

Vendu 14 296 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 90

citroËn
type 15 six d. – berline - 1950

Vendu 14 296 € [$]

citroËn
type 15 six d. – berline - 1950
n° De Série : 698.940
puiSSAnCe FiSCALe : 16 cv
MOTeur : p.M.04198 – MO 101 : 6 cylindres en ligne, de 2.867 cm3
– alésage course : 78 x 100 mm
SOupApeS : en tête commandées par culbuteurs, poussoirs et arbre
à cames latéral
ALLuMAge : par bobine et distributeur
ALiMenTATiOn : par un carburateur Solex double corps inversé
BOîTe De ViTeSSe : manuelle à 3 rapports + M.A. - Transmission aux roues avant
FreinS : hydrauliques à tambours sur les quatre roues
COnDuiTe : à gauche - direction à crémaillère
rOueS : en tôle emboutie, à voile plein, avec enjoliveurs chromés
pneuS : goodyear 165 x 400, cerclés blanc
CArrOSSerie : n° eM 06968 : Berline, 4 portes, 5 places –
à malle arrière plate. Couleur : brique. Sellerie : sièges en drap brique
– moquettes grise et brique.
La 15 six est apparue en juin 1938. reprenant les dimensions de la berline
11 normale, l'avant a été allongé pour loger le gros moteur 6 cylindres de
près de 3L, qui tournait à gauche en raison de la boîte de vitesse à 3 arbres,
ainsi conçue pour diminuer son encombrement à l'avant. A partir de 1948,
la boîte sera modifiée et le moteur tournera à droite, d'où l'appellation "15
six D.'en 1950, la 15 six D. coûtait fr. 628.000.elle devait atteindre les 135
km/h., grâce à sa puissance de 75 cv., qui lui conférait des reprises intéressantes
et la traction avant à laquelle elle devait sa tenue de route inégalée à
l'époque : elle méritait bien l'appellation de « reine de la route », favorite
du général de gaulle, des ministres, des policiers et aussi des gangsters !
L'exemplaire que nous présentons est en bel état. S'il a été repeint d'une couleur
non prévue au catalogue Citroën, il est agrémenté de différents accessoires
ou options : une paire de phares additionnels Marchal anti-brouillard, des
klaxon Mixo M.3 plus puissants que ceux d'origine, des rétroviseurs sur les
portières droite et gauche, et des feux clignotants directionnels, remplaçant
les flèches d'origine. Le volant a aussi été changé pour un volant (incomplet)
plus fantaisie comme cela se faisait souvent, fourni par les ets. quillery.
Carte grise française de "collection'
8 / 14 000 e
Estimation 8 000 - 14 000 €

Vendu 14 296 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 1316
Date : 14 oct. 2007 14:00

Contact

Karine Boulanger
Tél.
kboulanger@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Automobiles : collection Dubec