Vente Automobiles : collection Dubec - 14 octobre 2007 /Lot 61 citroËn Modèle c. – 5 cv “trèfle” - 1925

  • citroËn Modèle c. – 5 cv “trèfle” - 1925 n° De Série : 60.350 Type : C.3 puiSSAnCe FiSCALe :5 cv MOTeur : 4 cylindres en l...
citroËn
Modèle c. – 5 cv "trèfle" - 1925
n° De Série : 60.350
Type : C.3
puiSSAnCe FiSCALe :5 cv
MOTeur : 4 cylindres en ligne, de 856 cm3 – alésage course : 55 x 90 mm
SOupApeS : latérales commandées par un arbre à cames latéral
ALLuMAge : par magnéto r.B
ALiMenTATiOn : par un carburateur Solex horizontal simple corps en bronze
BOîTe De ViTeSSe : manuelle à 3 rapports + M.A
FreinS : à tambours sur les roues arrière, commandés par levier
manuel – frein sur la transmission commandé au pied
COnDuiTe : à droite - direction : boîtier à vis sans fin et secteur
rOueS : en tôle à voile plein
pneuS : englebert et Dunlop
CArrOSSerie : cabriolet, une porte à droite - trois places en trèfle.
Couleur : verte, ailes noires bombées - Capote en toile noire.
Sellerie : skaï noir.
Durant l'année 1925, 30 000 ex. de 5 cv ont été fabriqués par Citroën. Jusqu'en
1924 la version cabriolet 3 places de cette voiture avait la place arrière
décalée. C'est à partir de 1925 qu' apparut le modèle ayant réellement
droit à l'appellation « Trèfle » : la troisième place étant centrale à l'arrière et
située entre deux petits coffres. en 1925 des améliorations apparaissent :
ventilateur pour le refroidissement, pont arrière "banjo', des amortisseurs à
l'arrière. La carrosserie est toujours en tôle sur charpente bois, mais les ailes
sont bombées, et les roues équipées de pneus "confort'.
La voiture présentée est un très bel exemplaire de 5 cv. type C.3. « Trèfle »,
dans un très bel état de présentation, dont on peut apprécier la conformité
avec la configuration d'origine, et noter une rare particularité : la conduite à
droite, ce qui laisse supposer qu'elle était destiné à l exportation en Angleterre.
Selon son numéro de série elle est sortie d'usine fin 1925, mais béné-
ficie des caractéristiques des modèles 1926 présentés au Salon de l'Auto
de paris 1925. neuve, à l'époque elle coûtait environ fr.14.000.- alors que
les premiers modèles, en 1923 ne se vendaient que fr. 7.000.-
Carte grise française.

Estimation 7 000 - 11 000 €

Vendu 13 105 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 61

citroËn
Modèle c. – 5 cv “trèfle” - 1925

Vendu 13 105 € [$]

citroËn
Modèle c. – 5 cv "trèfle" - 1925
n° De Série : 60.350
Type : C.3
puiSSAnCe FiSCALe :5 cv
MOTeur : 4 cylindres en ligne, de 856 cm3 – alésage course : 55 x 90 mm
SOupApeS : latérales commandées par un arbre à cames latéral
ALLuMAge : par magnéto r.B
ALiMenTATiOn : par un carburateur Solex horizontal simple corps en bronze
BOîTe De ViTeSSe : manuelle à 3 rapports + M.A
FreinS : à tambours sur les roues arrière, commandés par levier
manuel – frein sur la transmission commandé au pied
COnDuiTe : à droite - direction : boîtier à vis sans fin et secteur
rOueS : en tôle à voile plein
pneuS : englebert et Dunlop
CArrOSSerie : cabriolet, une porte à droite - trois places en trèfle.
Couleur : verte, ailes noires bombées - Capote en toile noire.
Sellerie : skaï noir.
Durant l'année 1925, 30 000 ex. de 5 cv ont été fabriqués par Citroën. Jusqu'en
1924 la version cabriolet 3 places de cette voiture avait la place arrière
décalée. C'est à partir de 1925 qu' apparut le modèle ayant réellement
droit à l'appellation « Trèfle » : la troisième place étant centrale à l'arrière et
située entre deux petits coffres. en 1925 des améliorations apparaissent :
ventilateur pour le refroidissement, pont arrière "banjo', des amortisseurs à
l'arrière. La carrosserie est toujours en tôle sur charpente bois, mais les ailes
sont bombées, et les roues équipées de pneus "confort'.
La voiture présentée est un très bel exemplaire de 5 cv. type C.3. « Trèfle »,
dans un très bel état de présentation, dont on peut apprécier la conformité
avec la configuration d'origine, et noter une rare particularité : la conduite à
droite, ce qui laisse supposer qu'elle était destiné à l exportation en Angleterre.
Selon son numéro de série elle est sortie d'usine fin 1925, mais béné-
ficie des caractéristiques des modèles 1926 présentés au Salon de l'Auto
de paris 1925. neuve, à l'époque elle coûtait environ fr.14.000.- alors que
les premiers modèles, en 1923 ne se vendaient que fr. 7.000.-
Carte grise française.

Estimation 7 000 - 11 000 €

Vendu 13 105 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 1316
Date : 14 oct. 2007 14:00

Contact

Karine Boulanger
Tél.
kboulanger@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Automobiles : collection Dubec