Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 18 novembre 2020 /Lot 136 Carlo BOSSOLI Lugano, 1815 - Torino, 1884 Vue plongeante de Venise vers l'Ouest, prise du haut du campanile de San Marco

  • Carlo BOSSOLI Lugano, 1815 - Torino, 1884 Vue plongeante de Venise vers l'Ouest, prise du haut du campanile de San Marco Gouache sur..
  • Carlo BOSSOLI Lugano, 1815 - Torino, 1884 Vue plongeante de Venise vers l'Ouest, prise du haut du campanile de San Marco Gouache sur..
  • Carlo BOSSOLI Lugano, 1815 - Torino, 1884 Vue plongeante de Venise vers l'Ouest, prise du haut du campanile de San Marco Gouache sur..
Carlo BOSSOLI Lugano, 1815 - Torino, 1884
Vue plongeante de Venise vers l'Ouest, prise du haut du campanile de San Marco
Gouache sur fine toile de soie marouflée sur toile
Signée 'C. Bossoli' en bas à droite

A view of Venice, gouache on silk canvas, signed, by C. Bossoli
Hauteur : 84 Largeur : 123 cm

Provenance : Collection européenne

Commentaire : Cette étonnante vue de Venise nous surprend au premier regard. Ce n'est pas une vue aérienne qui se place dans la tradition de la fameuse Planta da Jacopo de Barbari. Ce n'est pas une vedute dans le style de Canaletto. Non, nous avons à admirer quelque chose de nouveau, quelque chose d'avant-gardiste : une vue plongeante ! Bien avant Devambez, Carlo Bossoli, fort de sa formation de scénographe à Odessa comme élève d'Alessandro Sanquirico, peint ici sur une fine toile de soie une ambitieuse vue de la Sérénissime du haut du campanile de San Marco. Spécialisé dans les vues panoramiques et fort de l'expérience de la camera ottica utilisée par Antonio Canal, Bossoli réalise une " photographie " particulièrement ambitieuse du bassin de San Marco. De droite à gauche (une fois n'est pas coutume !) nous discernons les toits de la bibliothèque Marciana, la Piazzetta, le Palais des Doges et plus loin la façade Renaissance de San Zaccaria et la cathédrale San Pietro avant de franchir la lagune pour apercevoir la longue langue du Lido. Si la ville est intemporelle, nous pouvons dater notre représentation par de nombreux détails : la mode des personnages, les premiers bateaux à vapeurs, le campanile à la flèche pointue de San Giorgio Maggiore.
Le professeur Fernando Mazzocca, après avoir soulevé la question de la datation de cette œuvre magistrale de l'artiste retient la date du premier voyage à Venise - 1839-1840 - et non celle du second - entre 1844 et 1853 - en raison notamment du traitement encore académique alors que Bossoli adoptera dès le milieu des années 1840 des effets impressionnistes.
Par l'usage de la lumière apaisée avec cet effet atmosphérique si particulier et par ce point de vue si original qui correspond à la naissance de la photographie nous admirons une œuvre ambitieuse, novatrice et malgré tous profondément romantique.
Nous remercions le professeur Fernando Mazzocca pour son aide à la rédaction de cette notice et son avis en date du 12 juillet 2019.

Estimation 80 000 - 120 000 €

Vendu 101 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 136

Carlo BOSSOLI Lugano, 1815 - Torino, 1884
Vue plongeante de Venise vers l'Ouest, prise du haut du campanile de San Marco

Vendu 101 400 € [$]

Carlo BOSSOLI Lugano, 1815 - Torino, 1884
Vue plongeante de Venise vers l'Ouest, prise du haut du campanile de San Marco
Gouache sur fine toile de soie marouflée sur toile
Signée 'C. Bossoli' en bas à droite

A view of Venice, gouache on silk canvas, signed, by C. Bossoli
Hauteur : 84 Largeur : 123 cm

Provenance : Collection européenne

Commentaire : Cette étonnante vue de Venise nous surprend au premier regard. Ce n'est pas une vue aérienne qui se place dans la tradition de la fameuse Planta da Jacopo de Barbari. Ce n'est pas une vedute dans le style de Canaletto. Non, nous avons à admirer quelque chose de nouveau, quelque chose d'avant-gardiste : une vue plongeante ! Bien avant Devambez, Carlo Bossoli, fort de sa formation de scénographe à Odessa comme élève d'Alessandro Sanquirico, peint ici sur une fine toile de soie une ambitieuse vue de la Sérénissime du haut du campanile de San Marco. Spécialisé dans les vues panoramiques et fort de l'expérience de la camera ottica utilisée par Antonio Canal, Bossoli réalise une " photographie " particulièrement ambitieuse du bassin de San Marco. De droite à gauche (une fois n'est pas coutume !) nous discernons les toits de la bibliothèque Marciana, la Piazzetta, le Palais des Doges et plus loin la façade Renaissance de San Zaccaria et la cathédrale San Pietro avant de franchir la lagune pour apercevoir la longue langue du Lido. Si la ville est intemporelle, nous pouvons dater notre représentation par de nombreux détails : la mode des personnages, les premiers bateaux à vapeurs, le campanile à la flèche pointue de San Giorgio Maggiore.
Le professeur Fernando Mazzocca, après avoir soulevé la question de la datation de cette œuvre magistrale de l'artiste retient la date du premier voyage à Venise - 1839-1840 - et non celle du second - entre 1844 et 1853 - en raison notamment du traitement encore académique alors que Bossoli adoptera dès le milieu des années 1840 des effets impressionnistes.
Par l'usage de la lumière apaisée avec cet effet atmosphérique si particulier et par ce point de vue si original qui correspond à la naissance de la photographie nous admirons une œuvre ambitieuse, novatrice et malgré tous profondément romantique.
Nous remercions le professeur Fernando Mazzocca pour son aide à la rédaction de cette notice et son avis en date du 12 juillet 2019.

Estimation 80 000 - 120 000 €

Vendu 101 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4039
Lieu : Vente à Huis clos
Date : 18 nov. 2020 14:30
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle