Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 09 novembre 2021 /Lot 94 Carle van LOO Nice, 1705 - Paris, 1765 Les amours moissonneurs, allégorie de l'Eté

  • Carle van LOO Nice, 1705 - Paris, 1765 Les amours moissonneurs, allégorie de l'Eté Huile sur toile
  • Carle van LOO Nice, 1705 - Paris, 1765 Les amours moissonneurs, allégorie de l'Eté Huile sur toile
  • Carle van LOO Nice, 1705 - Paris, 1765 Les amours moissonneurs, allégorie de l'Eté Huile sur toile
Carle van LOO Nice, 1705 - Paris, 1765
Les amours moissonneurs, allégorie de l'Eté
Huile sur toile
Signée 'Carle Vanloo' en bas à gauche

Harvesting putti, an allegory of Summer, oil on canvas, signed, by C. van Loo
Hauteur : 38,50 Largeur : 100 cm

Commentaire : Si les allégories des Quatre Eléments sont récurrentes dans la peinture flamande du XVIIe siècle, les Quatre Saisons sont un sujet prisé dans la peinture française du XVIIIe siècle. Sujet propre par sa diversité à inspirer des pinceaux agiles et rapides comme ceux de François Boucher, c'est toute cette génération du milieu du Siècle des Lumières qui se plia avec joie à ce thème des Saisons que l'on retrouve souvent destiné à de grands panneaux décoratifs ou à des dessus de portes. Le léger cintre dans la composition en partie inférieure de notre toile indiquerait une destination de dessus de porte, inséré dans des boiseries. Le format raffiné nous renseigne probablement sur l'aspect privé et confidentiel de la pièce ; un petit appartement aux portes peu larges et à la hauteur de plafond restreinte. Les trois autres Saisons pouvant venir compléter l'Eté figuré par ces amours moissonneurs ne sont pas connues à ce jour et restent à redécouvrir. Une toile de François Boucher représentant l'Automne, d'une dimension identique à la nôtre et d'une composition pouvant lui répondre a été présentée en vente publique en 20051. Il est rare, sauf lors d'une commande ambitieuse et importante2, que plusieurs artistes aussi célèbres s'associent à la réalisation d'un même décor.

1. Vente anonyme ; Auxerre, Auxerre Enchères Lefranc, 5 juin 2005, n°219.
2. Pensons à la petite salle à manger de Versailles sur le thème des chasses exotiques pour laquelle Carle van Loo et François Boucher travaillèrent tous deux, au décor de l'Hôtel de Soubise ou à d'autres demeures royales ou princières.

Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 19 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 94

Carle van LOO Nice, 1705 - Paris, 1765
Les amours moissonneurs, allégorie de l'Eté

Vendu 19 500 € [$]

Carle van LOO Nice, 1705 - Paris, 1765
Les amours moissonneurs, allégorie de l'Eté
Huile sur toile
Signée 'Carle Vanloo' en bas à gauche

Harvesting putti, an allegory of Summer, oil on canvas, signed, by C. van Loo
Hauteur : 38,50 Largeur : 100 cm

Commentaire : Si les allégories des Quatre Eléments sont récurrentes dans la peinture flamande du XVIIe siècle, les Quatre Saisons sont un sujet prisé dans la peinture française du XVIIIe siècle. Sujet propre par sa diversité à inspirer des pinceaux agiles et rapides comme ceux de François Boucher, c'est toute cette génération du milieu du Siècle des Lumières qui se plia avec joie à ce thème des Saisons que l'on retrouve souvent destiné à de grands panneaux décoratifs ou à des dessus de portes. Le léger cintre dans la composition en partie inférieure de notre toile indiquerait une destination de dessus de porte, inséré dans des boiseries. Le format raffiné nous renseigne probablement sur l'aspect privé et confidentiel de la pièce ; un petit appartement aux portes peu larges et à la hauteur de plafond restreinte. Les trois autres Saisons pouvant venir compléter l'Eté figuré par ces amours moissonneurs ne sont pas connues à ce jour et restent à redécouvrir. Une toile de François Boucher représentant l'Automne, d'une dimension identique à la nôtre et d'une composition pouvant lui répondre a été présentée en vente publique en 20051. Il est rare, sauf lors d'une commande ambitieuse et importante2, que plusieurs artistes aussi célèbres s'associent à la réalisation d'un même décor.

1. Vente anonyme ; Auxerre, Auxerre Enchères Lefranc, 5 juin 2005, n°219.
2. Pensons à la petite salle à manger de Versailles sur le thème des chasses exotiques pour laquelle Carle van Loo et François Boucher travaillèrent tous deux, au décor de l'Hôtel de Soubise ou à d'autres demeures royales ou princières.

Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 19 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4126
Date : 09 nov. 2021 18:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle