Vente Rétromobile 2018 - 09 février 2018 /Lot 304 c.1928 Rally "Roy" No reserve

  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
  • c.1928 Rally "Roy"  No reserve
c.1928 Rally "Roy"
No reserve

Sans titre de circulation
Châssis n° 9871
Moteur n° 472 A2

- Exemplaire unique
- Par le créateur des Majestic
- Restauration ancienne patinée
- Sans réserve

En juillet 1967, dans l'excellente revue l'Album du Fanatique de l'Automobile, Serge Pozzoli, consacrait un article sur le thème " les mystères de Rally " avec une description et deux photos d'une voiture non identifiée désignée comme " la Rally de Rafaëlli, le prototype Rally inconnu". Quelques années plus tard, sur une page intitulée " un mystère éclairci : la Rally spéciale de monsieur Roy ", le même auteur confiait le fruit de ses recherches.
Cette Rally spéciale était en fait la voiture personnelle de Monsieur Georges Roy, le créateur des motocyclettes New Motorcycle en 1925 et des Majestic en 1929. D'après Pozzoli, partant d'une carte grise de Rally, Monsieur Roy fit confectionner un châssis à son goût, un radiateur incliné inspiré des BNC et acheta un essieu avant Perrot-Piganeau, un pont arrière, une direction et un moteur Cime de 1098cc. Après montage, l'ensemble fut envoyé pour habillage chez J. Magyard, carrossier à Sceaux. Pozzoli conclua d'une façon plutôt originale et amusante " ce joli petit engin fut la voiture personnelle de Monsieur Roy, nous l'appellerons pour le futur : la Rally Roy ". Monsieur Roy apparaît au volant de la voiture 6716 RB5 (1929) sans les ailes avant et avec un pare-brise droit. Elle reçut ensuite ses ailes et le pare-brise en coupe-vent qui est toujours présents. Un tube amovible fait le tour du pare brise, il sert à maintenir la capote type parapluie qui fait toujours partie de l'équipement.
Découverte par Antoine Rafaëlli au début des années 60, la Rally " Roy " semble alors bien conservée (immatriculée 290XXX). Elle passe ensuite chez Monsieur Retornaz qui la restaure et participe à un rallye, la voiture porte alors l'immatriculation 170 DK 13 (1968). En 1986, elle passe dans les annonces de la Vie de l'Auto par le négociant Jolivet et rejoint l'immense collection Rosso Bianco de Peter Kauss en Allemagne. Elle revient ensuite en France pour rejoindre la collection de Michel Broual. Le châssis comporte quatre ressorts droits, il est contre-coudé et très surbaissé, le pont passant au dessus des longerons. La direction est à gauche et le tableau de bord est complet. La carrosserie forme un joli roadster sans porte et à roue de secours plaquée à l'arrière. Le réputé moteur CIME 1100cc culbuté qui l'anime est complet et apparaît comme étant en bon état. Restaurée il y a fort longtemps, la carrosserie a été repeinte en bleu nuit et la sellerie a été recouverte par des matériaux nouveaux. L'ensemble dégage une patine émouvante. La peinture ancienne, claire sur les photos d'époque, pourra probablement être retrouvée sous l'actuelle, et la sellerie d'origine apparaît par endroits, éléments qui pourront contribuer à une remise en configuration d'origine.
Cette envoutante Rally est donc une " spéciale " qui fut à l'origine le grand plaisir d'un homme " spécial ". Michel Broual l'avait repérée dans le Fanatique de l'Automobile, elle lui avait " tapé dans l'œil ". Il aura attendu presque trente ans pour enfin avoir cette pièce unique…



Unregistered
Chassis n° 9871
Engine n° 472 A2

- Unique example
- By creator of the Majestic
- Patinated older restoration
- No reserve

In July 1967, in the excellent magazine l'Album du Fanatique de l'Automobile, Serge Pozzoli wrote an article entitled "Rally mysteries", with a description and two photos of an unidentified car he called "the Rally car of Rafaëlli, the unknown Rally prototype". A few years later, in the piece "a mystery resolved: Mr Roy's special Rally car", the same author shared the fruit of his research.
This special rally car was in fact owned personally by Georges Roy, the creator of the 1925 New Motorcycle and the 1929 Majestic. According to Pozzoli, Roy used a Rally title as a starting point to build a chassis to his own liking, with an inclined radiator inspired by the BNC. He bought a Perrot-Piganeau front axle, a rear axle, steering and a 1098cc Cime engine. Having assembled the parts, he sent the machine to be bodied by J.Magyard, a coachbuilder based in Sceaux. Pozzoli concluded on a light-hearted note "this pretty little thing was Monsieur Roy's personal car, from now on we will call it: la Rally Roy". Roy appeared at the wheel of his car, with no front wings and with an upright windscreen. Later on, it received the front wings and wind deflector it retains today. A removable tube around the windscreen was used to hold the umbrella-style hood which is still part of the equipment with the car.
When discovered by Antoine Rafaëlli in the early 1960s, the Rally " Roy " appeared to have been well conserved (registration 290XXX). It then passed to Monsieur Retomaz who restored the car and used it in a rally, and in 1968 it was registered 170 DK 13. The car was advertised by dealer Jolivet in La Vie de l'Auto in 1986, and then joined the outstanding Rosso Bianco collection belonging to Peter Kauss in Germany. It then came back to France and joint the collection of Michel Broual. The chassis has four upright springs and is very low, with the axle passing above the siderails. The steering is on the left-hand side and the dashboard is complete. It has a pretty roadster body, without doors, and the spare wheel is attached at the back. The renowned 1100cc CIME pushrod engine is complete and appears to be in good condition. Restored a long time ago, the bodywork has been repainted in dark blue and the interior has been re-upholstered. The whole vehicle exudes a heartwarming patina. The old paintwork, visible in period photographs, is probably still there under the current paint, and there are bits of the original upholstery present in places that would help if the car was to be restored to original configuration.
This enchanting Rally is indeed a " special " car that provided great joy to a very " special " man. Michel Broual read about it in le Fanatique de l'Automobile, and had waited almost thirty years to finally own this unique piece...



Photos © Dirk de Jager


Estimation 25 000 - 35 000 €

Vendu 101 320 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 304

c.1928 Rally "Roy"
No reserve

Vendu 101 320 € [$]

c.1928 Rally "Roy"
No reserve

Sans titre de circulation
Châssis n° 9871
Moteur n° 472 A2

- Exemplaire unique
- Par le créateur des Majestic
- Restauration ancienne patinée
- Sans réserve

En juillet 1967, dans l'excellente revue l'Album du Fanatique de l'Automobile, Serge Pozzoli, consacrait un article sur le thème " les mystères de Rally " avec une description et deux photos d'une voiture non identifiée désignée comme " la Rally de Rafaëlli, le prototype Rally inconnu". Quelques années plus tard, sur une page intitulée " un mystère éclairci : la Rally spéciale de monsieur Roy ", le même auteur confiait le fruit de ses recherches.
Cette Rally spéciale était en fait la voiture personnelle de Monsieur Georges Roy, le créateur des motocyclettes New Motorcycle en 1925 et des Majestic en 1929. D'après Pozzoli, partant d'une carte grise de Rally, Monsieur Roy fit confectionner un châssis à son goût, un radiateur incliné inspiré des BNC et acheta un essieu avant Perrot-Piganeau, un pont arrière, une direction et un moteur Cime de 1098cc. Après montage, l'ensemble fut envoyé pour habillage chez J. Magyard, carrossier à Sceaux. Pozzoli conclua d'une façon plutôt originale et amusante " ce joli petit engin fut la voiture personnelle de Monsieur Roy, nous l'appellerons pour le futur : la Rally Roy ". Monsieur Roy apparaît au volant de la voiture 6716 RB5 (1929) sans les ailes avant et avec un pare-brise droit. Elle reçut ensuite ses ailes et le pare-brise en coupe-vent qui est toujours présents. Un tube amovible fait le tour du pare brise, il sert à maintenir la capote type parapluie qui fait toujours partie de l'équipement.
Découverte par Antoine Rafaëlli au début des années 60, la Rally " Roy " semble alors bien conservée (immatriculée 290XXX). Elle passe ensuite chez Monsieur Retornaz qui la restaure et participe à un rallye, la voiture porte alors l'immatriculation 170 DK 13 (1968). En 1986, elle passe dans les annonces de la Vie de l'Auto par le négociant Jolivet et rejoint l'immense collection Rosso Bianco de Peter Kauss en Allemagne. Elle revient ensuite en France pour rejoindre la collection de Michel Broual. Le châssis comporte quatre ressorts droits, il est contre-coudé et très surbaissé, le pont passant au dessus des longerons. La direction est à gauche et le tableau de bord est complet. La carrosserie forme un joli roadster sans porte et à roue de secours plaquée à l'arrière. Le réputé moteur CIME 1100cc culbuté qui l'anime est complet et apparaît comme étant en bon état. Restaurée il y a fort longtemps, la carrosserie a été repeinte en bleu nuit et la sellerie a été recouverte par des matériaux nouveaux. L'ensemble dégage une patine émouvante. La peinture ancienne, claire sur les photos d'époque, pourra probablement être retrouvée sous l'actuelle, et la sellerie d'origine apparaît par endroits, éléments qui pourront contribuer à une remise en configuration d'origine.
Cette envoutante Rally est donc une " spéciale " qui fut à l'origine le grand plaisir d'un homme " spécial ". Michel Broual l'avait repérée dans le Fanatique de l'Automobile, elle lui avait " tapé dans l'œil ". Il aura attendu presque trente ans pour enfin avoir cette pièce unique…



Unregistered
Chassis n° 9871
Engine n° 472 A2

- Unique example
- By creator of the Majestic
- Patinated older restoration
- No reserve

In July 1967, in the excellent magazine l'Album du Fanatique de l'Automobile, Serge Pozzoli wrote an article entitled "Rally mysteries", with a description and two photos of an unidentified car he called "the Rally car of Rafaëlli, the unknown Rally prototype". A few years later, in the piece "a mystery resolved: Mr Roy's special Rally car", the same author shared the fruit of his research.
This special rally car was in fact owned personally by Georges Roy, the creator of the 1925 New Motorcycle and the 1929 Majestic. According to Pozzoli, Roy used a Rally title as a starting point to build a chassis to his own liking, with an inclined radiator inspired by the BNC. He bought a Perrot-Piganeau front axle, a rear axle, steering and a 1098cc Cime engine. Having assembled the parts, he sent the machine to be bodied by J.Magyard, a coachbuilder based in Sceaux. Pozzoli concluded on a light-hearted note "this pretty little thing was Monsieur Roy's personal car, from now on we will call it: la Rally Roy". Roy appeared at the wheel of his car, with no front wings and with an upright windscreen. Later on, it received the front wings and wind deflector it retains today. A removable tube around the windscreen was used to hold the umbrella-style hood which is still part of the equipment with the car.
When discovered by Antoine Rafaëlli in the early 1960s, the Rally " Roy " appeared to have been well conserved (registration 290XXX). It then passed to Monsieur Retomaz who restored the car and used it in a rally, and in 1968 it was registered 170 DK 13. The car was advertised by dealer Jolivet in La Vie de l'Auto in 1986, and then joined the outstanding Rosso Bianco collection belonging to Peter Kauss in Germany. It then came back to France and joint the collection of Michel Broual. The chassis has four upright springs and is very low, with the axle passing above the siderails. The steering is on the left-hand side and the dashboard is complete. It has a pretty roadster body, without doors, and the spare wheel is attached at the back. The renowned 1100cc CIME pushrod engine is complete and appears to be in good condition. Restored a long time ago, the bodywork has been repainted in dark blue and the interior has been re-upholstered. The whole vehicle exudes a heartwarming patina. The old paintwork, visible in period photographs, is probably still there under the current paint, and there are bits of the original upholstery present in places that would help if the car was to be restored to original configuration.
This enchanting Rally is indeed a " special " car that provided great joy to a very " special " man. Michel Broual read about it in le Fanatique de l'Automobile, and had waited almost thirty years to finally own this unique piece...



Photos © Dirk de Jager


Estimation 25 000 - 35 000 €

Vendu 101 320 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3279
Lieu : Salon Rétromobile - Hall 2.1 Parc des expositions Porte de Versailles 75015 Paris
Date : 09 févr. 2018 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Rétromobile 2018 by Artcurial Motorcars