Vente Mobilier, Sculpture & Objets d’Art - 12 juillet 2021 /Lot 212 BUREAU À CYLINDRE FORMANT BONHEUR DU JOUR D'ÉPOQUE LOUIS XVI

  • BUREAU À CYLINDRE FORMANT BONHEUR DU JOUR D'ÉPOQUE LOUIS XVI
BUREAU À CYLINDRE FORMANT BONHEUR DU JOUR D'ÉPOQUE LOUIS XVI
En acajou et placage d'acajou, ornementation de bronze ciselé et doré, dessus de marbre blanc accidenté, la façade ouvrant par deux vantaux à miroir, un tiroir, un cylindre découvrant une écritoire et deux portes, les pieds fuselés et cannelés; petits accidents
H. : 139 cm (54 3/4 in.)
l. : 66 cm (26 in.)
P. : 43,5 cm (17 1/4 in.)

A Louis XVI ormolu-mounted and mahogany cylinder desk forming bonheur du jour

La combinaison entre une feuille d'acajou choisie avec soin et des montants cannelés comportant un décor caractéristique de tiges d'asperges se retrouve dans une partie de la production de Jean-Jacques Pafrat, maître en 1785. En effet, on retrouve ces éléments sur un bureau à cylindre provenant de la collection Perrin ainsi que sur un bonheur du jour appartenant à l'ancienne collection Gismondi (cfr. P. Kjellberg, "Le Mobilier Français du XVIIIe siècle", Les Éditions de l'Amateur, Paris, 2008, p.676, fig.a et p.679, fig. c).


Estimation 2 000 - 3 000 €

Vendu 2 600 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 212

BUREAU À CYLINDRE FORMANT BONHEUR DU JOUR D'ÉPOQUE LOUIS XVI

Vendu 2 600 € [$]

BUREAU À CYLINDRE FORMANT BONHEUR DU JOUR D'ÉPOQUE LOUIS XVI
En acajou et placage d'acajou, ornementation de bronze ciselé et doré, dessus de marbre blanc accidenté, la façade ouvrant par deux vantaux à miroir, un tiroir, un cylindre découvrant une écritoire et deux portes, les pieds fuselés et cannelés; petits accidents
H. : 139 cm (54 3/4 in.)
l. : 66 cm (26 in.)
P. : 43,5 cm (17 1/4 in.)

A Louis XVI ormolu-mounted and mahogany cylinder desk forming bonheur du jour

La combinaison entre une feuille d'acajou choisie avec soin et des montants cannelés comportant un décor caractéristique de tiges d'asperges se retrouve dans une partie de la production de Jean-Jacques Pafrat, maître en 1785. En effet, on retrouve ces éléments sur un bureau à cylindre provenant de la collection Perrin ainsi que sur un bonheur du jour appartenant à l'ancienne collection Gismondi (cfr. P. Kjellberg, "Le Mobilier Français du XVIIIe siècle", Les Éditions de l'Amateur, Paris, 2008, p.676, fig.a et p.679, fig. c).


Estimation 2 000 - 3 000 €

Vendu 2 600 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4079
Date : 12 juill. 2021 18:00
Commissaire-priseur : Isabelle Bresset

Contact

Laura Pierre
Tél. +33 1 42 99 20 68
lpierre@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Mobilier, Sculpture & Objets d'Art