Vente Collection Joseph Altounian - 17 septembre 2019 /Lot 45 BOURGOGNE, PROBABLEMENT ATELIER CLUNISIEN DU XIIeSIÈCLE Segment de frise à médaillons

  • BOURGOGNE, PROBABLEMENT ATELIER CLUNISIEN DU XIIeSIÈCLE  Segment de frise à médaillons
BOURGOGNE, PROBABLEMENT ATELIER CLUNISIEN DU XIIeSIÈCLE
Segment de frise à médaillons
Un médaillon central en forme de fleur de type " marguerite " et deux médaillons à palmettes rayonnantes et montantes
Fragment d'élément d'architecture en pierre calcaire avec traces de polychromies anciennes superposées ; accidents aux bordures et arêtes
H.: 31 cm; l.: 69,60 cm
(H.: 12 1/4 in.; l.: 27 1/4 in.)

Provenance :
Collection Altounian-Rousset

Littérature en rapport :
JD. Salvèque, P. Garrigou-Grandchamp (dir), Des Pierres et des Hommes, La sculpture civile clunisoise du XIe au XIVe siècle, cat. expo, Cluny, Hôtellerie de St Hugues (26/06-26/09 2010), Mâcon, 2010 ;
JD. Salvèque, P. Garrigou-Grandchamp, M. Jones , G. Meirion-Jones, La ville de Cluny et ses maisons , Centre d'études clunisiennes, Picard, 1997 ,fig.20 ;
Ss dir. Neil Stratford, Corpus de la sculpture de Cluny, les parties orientales de la Grande Église de Cluny III, Picard, 2011 ,p.657

A limestone frieze segment with three medallions, Burgundy, probably 12th century's Cluny's workshop

Bien qu'il soit impossible de déterminer la localisation d'origine de ce segment de frise à médaillons, il constitue un remarquable témoignage d'un décor architectural roman de la ville de Cluny. La Ville a su effectivement tirer avantage de la présence des ateliers de sculpteurs attirés par l'ampleur des chantiers de la Mère des abbayes bénédictines à l'époque romane : les élites laïques ont commandité eux aussi de riches décors pour les façades de leurs maisons : les fenêtres à claire-voie s'y prêtent tout particulièrement, du linteau aux colonnes surmontées de chapiteaux. Les nombreuses études et fouilles réalisées depuis des décennies ont permis et permettent encore de mettre au jour de nombreux éléments fragmentaires souvent réintégrés dans les constructions postérieures. Ainsi, une photo ancienne conservée dans les archives de la famille Altounian (sans légende) présente notre élément intégré dans une composition qui décorait le dessus d'une cheminée. Le bloc de calcaire monolithe qui a pu être intégré à une architecture civile, présente un décor de rosaces largement diffusé par les ateliers clunisiens : on retrouve le motif central, un médaillon à décor de fleur " marguerite " notamment sur une dalle ornée de grands médaillons de rosaces conservée au musée Ochier (FA.896.2 -Cl.N5 ). Le décor de palmettes, ici montantes et rayonnantes dans deux médaillons - avec des variantes- se retrouvent également sur de nombreux fragments.





Estimation 4 000 - 6 000 €

Vendu 5 200 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 45

BOURGOGNE, PROBABLEMENT ATELIER CLUNISIEN DU XIIeSIÈCLE
Segment de frise à médaillons

Vendu 5 200 € [$]

BOURGOGNE, PROBABLEMENT ATELIER CLUNISIEN DU XIIeSIÈCLE
Segment de frise à médaillons
Un médaillon central en forme de fleur de type " marguerite " et deux médaillons à palmettes rayonnantes et montantes
Fragment d'élément d'architecture en pierre calcaire avec traces de polychromies anciennes superposées ; accidents aux bordures et arêtes
H.: 31 cm; l.: 69,60 cm
(H.: 12 1/4 in.; l.: 27 1/4 in.)

Provenance :
Collection Altounian-Rousset

Littérature en rapport :
JD. Salvèque, P. Garrigou-Grandchamp (dir), Des Pierres et des Hommes, La sculpture civile clunisoise du XIe au XIVe siècle, cat. expo, Cluny, Hôtellerie de St Hugues (26/06-26/09 2010), Mâcon, 2010 ;
JD. Salvèque, P. Garrigou-Grandchamp, M. Jones , G. Meirion-Jones, La ville de Cluny et ses maisons , Centre d'études clunisiennes, Picard, 1997 ,fig.20 ;
Ss dir. Neil Stratford, Corpus de la sculpture de Cluny, les parties orientales de la Grande Église de Cluny III, Picard, 2011 ,p.657

A limestone frieze segment with three medallions, Burgundy, probably 12th century's Cluny's workshop

Bien qu'il soit impossible de déterminer la localisation d'origine de ce segment de frise à médaillons, il constitue un remarquable témoignage d'un décor architectural roman de la ville de Cluny. La Ville a su effectivement tirer avantage de la présence des ateliers de sculpteurs attirés par l'ampleur des chantiers de la Mère des abbayes bénédictines à l'époque romane : les élites laïques ont commandité eux aussi de riches décors pour les façades de leurs maisons : les fenêtres à claire-voie s'y prêtent tout particulièrement, du linteau aux colonnes surmontées de chapiteaux. Les nombreuses études et fouilles réalisées depuis des décennies ont permis et permettent encore de mettre au jour de nombreux éléments fragmentaires souvent réintégrés dans les constructions postérieures. Ainsi, une photo ancienne conservée dans les archives de la famille Altounian (sans légende) présente notre élément intégré dans une composition qui décorait le dessus d'une cheminée. Le bloc de calcaire monolithe qui a pu être intégré à une architecture civile, présente un décor de rosaces largement diffusé par les ateliers clunisiens : on retrouve le motif central, un médaillon à décor de fleur " marguerite " notamment sur une dalle ornée de grands médaillons de rosaces conservée au musée Ochier (FA.896.2 -Cl.N5 ). Le décor de palmettes, ici montantes et rayonnantes dans deux médaillons - avec des variantes- se retrouvent également sur de nombreux fragments.





Estimation 4 000 - 6 000 €

Vendu 5 200 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3981
Date : 17 sept. 2019 19:00
Commissaire-priseur : Stéphane Aubert

Contact

Pearl Metalia
Tél. +33 1 42 99 20 18
pmetalia@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection Joseph Altounian