Vente Bibliothèque littéraire et poétique - 16 octobre 2013 /Lot 134 BLAISE CENDRARS LA GUERRE AU LUXEMBOURG. 6 dessins de Kisling. Paris, Dan. Niestlé, 1916. Album in-4. Reliure de l’époque signée de ...

  • BLAISE CENDRARS LA GUERRE AU LUXEMBOURG. 6 dessins de Kisling. Paris, Dan. Niestlé, 1916. Album in-4. Reliure de l’époque signée de ...
  • BLAISE CENDRARS LA GUERRE AU LUXEMBOURG. 6 dessins de Kisling. Paris, Dan. Niestlé, 1916. Album in-4. Reliure de l’époque signée de ...
BLAISE CENDRARS LA GUERRE AU LUXEMBOURG. 6 dessins de Kisling. Paris, Dan. Niestlé, 1916. Album in-4. Reliure de l'époque signée de Gruel. Plein maroquin orange à la Bradel, titre frappé à l'or sur le plat supérieur, dos lisse muet. Chemise-étui moderne. Édition originale tirée à 1003 exemplaires. UN DES 6 EXEMPLAIRES SUR VIEUX CHINE (n° 2), tirage de tête avec 3 exemplaires d'auteur. Exemplaire signé par l'auteur et l'artiste et enrichi d'un envoi autographe signé au crayon vert à la justification : « A madame Errazuris, ce petit livre des premiers jeux d'une génération nouvelle. B. C. 1 janvier 1917. » Monté en tête de volume : « A Paris... », poème autographe signé et daté d'octobre 1916 dédicacé à Mme Errazuris. 1 page in-4 à l'encre noire sur parchemin. Veuve d'un peintre et diplomate chilien, Eugenia Errazuris fut dès 1916 une grande amie de Blaise Cendrars, qui avait sa chambre dans sa villa de Biarritz où elle reçut également Picasso et Stravinsky. Le magnifique envoi est à prendre à double sens. Il fait référence au contenu du livre, inspiré à Cendrars par l'observation des jeux d'enfants pendant la guerre. Il habitait alors chez les Delaunay et rejoignait ses fils Odilon et Rémy au jardin du Luxembourg, où ceux-ci comme beaucoup d'autres jouaient à la guerre, inconscients et heureusement préservés par leur âge de la tragédie bien réelle qui se déroulait. Mais il faut bien sûr le lire également en référence à la modernité introduite dans la poésie par Cendrars et ceux de sa génération. Le poème autographe relié en tête de l'exemplaire évoque la fin de la guerre au « jour de la Victoire quand les soldats reviendront », occasion pour Cendrars d'un feu d'artifice d'images « simultanées » : « Aux fenêtres les petites orphelines de la guerre auront toutes de belles robes patriotiques On fera cercle autour de l'opérateur du cinéma qui mieux qu'un mangeur de serpents engloutira le cortège historique ». Provenance Julien Bogousslavski (ex-libris). EXCEPTIONNEL EXEMPLAIRE SUR CHINE ACCOMPAGNE D'UN POEME AUTOGRAPHE.
Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 49 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 134

BLAISE CENDRARS LA GUERRE AU LUXEMBOURG. 6 dessins de Kisling. Paris, Dan. Niestlé, 1916. Album in-4. Reliure de l’époque signée de ...

Vendu 49 500 € [$]

BLAISE CENDRARS LA GUERRE AU LUXEMBOURG. 6 dessins de Kisling. Paris, Dan. Niestlé, 1916. Album in-4. Reliure de l'époque signée de Gruel. Plein maroquin orange à la Bradel, titre frappé à l'or sur le plat supérieur, dos lisse muet. Chemise-étui moderne. Édition originale tirée à 1003 exemplaires. UN DES 6 EXEMPLAIRES SUR VIEUX CHINE (n° 2), tirage de tête avec 3 exemplaires d'auteur. Exemplaire signé par l'auteur et l'artiste et enrichi d'un envoi autographe signé au crayon vert à la justification : « A madame Errazuris, ce petit livre des premiers jeux d'une génération nouvelle. B. C. 1 janvier 1917. » Monté en tête de volume : « A Paris... », poème autographe signé et daté d'octobre 1916 dédicacé à Mme Errazuris. 1 page in-4 à l'encre noire sur parchemin. Veuve d'un peintre et diplomate chilien, Eugenia Errazuris fut dès 1916 une grande amie de Blaise Cendrars, qui avait sa chambre dans sa villa de Biarritz où elle reçut également Picasso et Stravinsky. Le magnifique envoi est à prendre à double sens. Il fait référence au contenu du livre, inspiré à Cendrars par l'observation des jeux d'enfants pendant la guerre. Il habitait alors chez les Delaunay et rejoignait ses fils Odilon et Rémy au jardin du Luxembourg, où ceux-ci comme beaucoup d'autres jouaient à la guerre, inconscients et heureusement préservés par leur âge de la tragédie bien réelle qui se déroulait. Mais il faut bien sûr le lire également en référence à la modernité introduite dans la poésie par Cendrars et ceux de sa génération. Le poème autographe relié en tête de l'exemplaire évoque la fin de la guerre au « jour de la Victoire quand les soldats reviendront », occasion pour Cendrars d'un feu d'artifice d'images « simultanées » : « Aux fenêtres les petites orphelines de la guerre auront toutes de belles robes patriotiques On fera cercle autour de l'opérateur du cinéma qui mieux qu'un mangeur de serpents engloutira le cortège historique ». Provenance Julien Bogousslavski (ex-libris). EXCEPTIONNEL EXEMPLAIRE SUR CHINE ACCOMPAGNE D'UN POEME AUTOGRAPHE.
Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 49 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2398
Date : 16 oct. 2013 14:30

Contact

Lorena de Las Heras
Tél.
ldelasheras@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Bibliothèque littéraire et poétique. Livres et manuscrits des 19e et 20e siècles