Vente Collection Michel Fedoroff - 28 novembre 2016 /Lot 7 BEN (Né en 1935) NOT A MALEVITCH - 1989

  • BEN (Né en 1935) NOT A MALEVITCH - 1989 Acrylique et métal sur bois
BEN (Né en 1935)
NOT A MALEVITCH - 1989
Acrylique et métal sur bois
Titré en haut "not a Malevitch", signé et daté au dos "Ben, 89"

Hauteur : 45,50 Largeur : 49,50 cm

Provenance : Galerie Le Chanjour, Nice
Collection Michel Fedoroff, Monaco, depuis 2000


Bibliographie : Cette oeuvre est enregistrée dans le Catalogue Raisonné de l'artiste, actuellement en préparation sous le n°9977.

Commentaire : Nous remercions Madame Eva Vautier pour les informations qu'elle nous a aimablement communiquées.

ACRYLIC AND METAL ON CANVAS; TITLED UPPER PART, SIGNED AND DATED ON THE REVERSE
Estimation 1 500 - 2 000 €

Vendu 7 800 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 7

BEN (Né en 1935)
NOT A MALEVITCH - 1989

Vendu 7 800 € [$]

BEN (Né en 1935)
NOT A MALEVITCH - 1989
Acrylique et métal sur bois
Titré en haut "not a Malevitch", signé et daté au dos "Ben, 89"

Hauteur : 45,50 Largeur : 49,50 cm

Provenance : Galerie Le Chanjour, Nice
Collection Michel Fedoroff, Monaco, depuis 2000


Bibliographie : Cette oeuvre est enregistrée dans le Catalogue Raisonné de l'artiste, actuellement en préparation sous le n°9977.

Commentaire : Nous remercions Madame Eva Vautier pour les informations qu'elle nous a aimablement communiquées.

ACRYLIC AND METAL ON CANVAS; TITLED UPPER PART, SIGNED AND DATED ON THE REVERSE
Estimation 1 500 - 2 000 €

Vendu 7 800 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3151
Date : 28 nov. 2016 20:00

Contact

Sophie Cariguel
Tél. +33 1 42 99 20 04
scariguel@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection Michel Fedoroff