Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 16 juin 2020 /Lot 7 Bartolomeo PASSEROTTI Bologne, 1529 - 1592 Etudes d'une statue masculine

  • Bartolomeo PASSEROTTI Bologne, 1529 - 1592 Etudes d'une statue masculine Plume et encre brune, traces de crayon noir
  • Bartolomeo PASSEROTTI Bologne, 1529 - 1592 Etudes d'une statue masculine Plume et encre brune, traces de crayon noir
Bartolomeo PASSEROTTI Bologne, 1529 - 1592
Etudes d'une statue masculine
Plume et encre brune, traces de crayon noir
Papier filigrané 'L M'
(Petits trous)

Study of a sculpture, pen and brown ink, by B. Passerotti
Hauteur : 22 Largeur : 14,50 cm

Provenance : Collection Louis de Gassy, son cachet (L.1729) en bas à gauche ;
Sa vente, Paris, Hôtel Drouot, 6 avril 1858, n° 12 (comme attribué à Michel-Ange) ;
Collection Joe Bousquet, XXe siècle ;
Puis par descendance

Commentaire : Après plusieurs séjours à Rome où il travaille avec l'architecte Vignole et Taddeo Zuccaro, Bartolomeo Passerotti revient s'installer définitivement à Bologne en 1560. Son activité documentée ne couvre qu'une vingtaine d'années, entre 1564-65, date de la 'Vierge en gloire avec des saints' pour l'église de San Giacomo Maggiore à Bologne, et 1583, année de la 'Présentation de la Vierge au Temple' (Pinacothèque de Bologne). D'abord empreint de maniérisme romain, son style s'infléchit vers la tradition émilienne du Corrège et du Parmesan tout en développant des formules originales parfois volontiers archaïsantes dans ses portraits. A Bologne, Passerotti s'attacha à portraiturer les personnalités de la ville ou celles de passage et s'intéressa aux caractères humains. Ses portraits caustiques ou grimaçants et ses scènes de genres quotidiennes nous interpellent par leur originalité.
Bologne, ville papale depuis le siège victorieux de Jules II, est un bastion avancé de l'Eglise vers le Nord et aussi un carrefour de multiples influences venues de l'Europe entière. Des artistes nordiques, comme Denys Calvaert, s'y installent. Son université rayonne dans le monde occidental et la ville compte nombre de savants et d'intellectuels comme le grand naturaliste Ulysse Aldrovandi, ami proche de Passerotti.
Notre dessin daterait du second séjour romain de l'artiste entre 1557 et 1560, période durant laquelle il continue à se former à l'art de ses aînés, Michel-Ange et Raphaël, et de copier les antiques présent dans les grandes collections et alors exhumés " quotidiennement " sur le grand chantier de fouilles à ciel ouvert qu'est Rome.

Selon Maelyss Haddjeri le modèle de notre nu masculin pourrait être l'Hercule Farnèse, découvert à Rome en 1546 sur le site des thermes de Caracalla. L'importance accordée par Passerotti à l'étude du nu est reflétée dans l'autoportrait dessiné du musée de Varsovie (fig.1) 1 dans lequel nous voyons l'artiste au travail devant ses modèles académiques, représenté comme maître mais aussi professeur d'anatomie.

L'authenticité de ce dessin a été reconnue par Madame Maelyss Haddjeri. Un avis sera remis à l'acquéreur.

1. Bartolomeo Passerotti, 'Leçon d'anatomie et autoportrait de l'artiste', plume et encre brune, 334 x 464 mm, Varsovie, Cabinet des dessins de la Bibliothèque universitaire, vol. 111, fol. 24 (inv. 7528).
Estimation 20 000 - 30 000 €

Lot 7

Bartolomeo PASSEROTTI Bologne, 1529 - 1592
Etudes d'une statue masculine

Estimation 20 000 - 30 000 € [$]

Bartolomeo PASSEROTTI Bologne, 1529 - 1592
Etudes d'une statue masculine
Plume et encre brune, traces de crayon noir
Papier filigrané 'L M'
(Petits trous)

Study of a sculpture, pen and brown ink, by B. Passerotti
Hauteur : 22 Largeur : 14,50 cm

Provenance : Collection Louis de Gassy, son cachet (L.1729) en bas à gauche ;
Sa vente, Paris, Hôtel Drouot, 6 avril 1858, n° 12 (comme attribué à Michel-Ange) ;
Collection Joe Bousquet, XXe siècle ;
Puis par descendance

Commentaire : Après plusieurs séjours à Rome où il travaille avec l'architecte Vignole et Taddeo Zuccaro, Bartolomeo Passerotti revient s'installer définitivement à Bologne en 1560. Son activité documentée ne couvre qu'une vingtaine d'années, entre 1564-65, date de la 'Vierge en gloire avec des saints' pour l'église de San Giacomo Maggiore à Bologne, et 1583, année de la 'Présentation de la Vierge au Temple' (Pinacothèque de Bologne). D'abord empreint de maniérisme romain, son style s'infléchit vers la tradition émilienne du Corrège et du Parmesan tout en développant des formules originales parfois volontiers archaïsantes dans ses portraits. A Bologne, Passerotti s'attacha à portraiturer les personnalités de la ville ou celles de passage et s'intéressa aux caractères humains. Ses portraits caustiques ou grimaçants et ses scènes de genres quotidiennes nous interpellent par leur originalité.
Bologne, ville papale depuis le siège victorieux de Jules II, est un bastion avancé de l'Eglise vers le Nord et aussi un carrefour de multiples influences venues de l'Europe entière. Des artistes nordiques, comme Denys Calvaert, s'y installent. Son université rayonne dans le monde occidental et la ville compte nombre de savants et d'intellectuels comme le grand naturaliste Ulysse Aldrovandi, ami proche de Passerotti.
Notre dessin daterait du second séjour romain de l'artiste entre 1557 et 1560, période durant laquelle il continue à se former à l'art de ses aînés, Michel-Ange et Raphaël, et de copier les antiques présent dans les grandes collections et alors exhumés " quotidiennement " sur le grand chantier de fouilles à ciel ouvert qu'est Rome.

Selon Maelyss Haddjeri le modèle de notre nu masculin pourrait être l'Hercule Farnèse, découvert à Rome en 1546 sur le site des thermes de Caracalla. L'importance accordée par Passerotti à l'étude du nu est reflétée dans l'autoportrait dessiné du musée de Varsovie (fig.1) 1 dans lequel nous voyons l'artiste au travail devant ses modèles académiques, représenté comme maître mais aussi professeur d'anatomie.

L'authenticité de ce dessin a été reconnue par Madame Maelyss Haddjeri. Un avis sera remis à l'acquéreur.

1. Bartolomeo Passerotti, 'Leçon d'anatomie et autoportrait de l'artiste', plume et encre brune, 334 x 464 mm, Varsovie, Cabinet des dessins de la Bibliothèque universitaire, vol. 111, fol. 24 (inv. 7528).
Estimation 20 000 - 30 000 €

Détails de la vente

Vente : 3979
Date : 16 juin 2020 17:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle