Vente Maîtres Anciens & du XIX Siècle - 11 février 2021 /Lot 322 Attribué à Johann Eleazar ZEISSIG, dit SCHENAU Gross Schenau, 1737 - Dresde, 1806 " Hony soit qui mal y pense "

  • Attribué à Johann Eleazar ZEISSIG, dit SCHENAU Gross Schenau, 1737 - Dresde, 1806 " Hony soit qui mal y pense " Huile sur toile
  • Attribué à Johann Eleazar ZEISSIG, dit SCHENAU Gross Schenau, 1737 - Dresde, 1806 " Hony soit qui mal y pense " Huile sur toile
Attribué à Johann Eleazar ZEISSIG, dit SCHENAU Gross Schenau, 1737 - Dresde, 1806
" Hony soit qui mal y pense "
Huile sur toile
titrée dans le bas
Hauteur : 40 Largeur : 32 cm

Provenance : Collection Gustave Mühlbacher ;
Sa vente, Paris, galerie Georges Petit, 15-18 mai 1899, n° 51, une annotation sur le châssis au verso (3.500 francs, comme Schenau) ;
Vente anonyme ; Orléans, Galerie des ventes, 23 novembre 2000, n° 138 (comme Schall) ;
Vente anonyme ; Paris, Marc-Arthur Kohn, 14 juin 2006, n° 742 (comme Schall) ;
Collection particulière, Bruxelles


Expositions : 'Greuze et son école', Galerie Greuze, Paris, 11 juin -18 juillet 1943, selon une étiquette fragmentaire au verso

Commentaire : Ce sujet licencieux fut gravé par François Hubert d'après Pierre Davesne dans une composition très proche de notre tableau avec cependant quelques variantes. La gravure a pour pendant " Honny soit qui mal y voit " représentant un jeune homme tenant de façon évocatrice deux cerises en équilibre sur son doigt.
Estimation 6 000 - 8 000 €

Vendu 7 800 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 322

Attribué à Johann Eleazar ZEISSIG, dit SCHENAU Gross Schenau, 1737 - Dresde, 1806
" Hony soit qui mal y pense "

Vendu 7 800 € [$]

Attribué à Johann Eleazar ZEISSIG, dit SCHENAU Gross Schenau, 1737 - Dresde, 1806
" Hony soit qui mal y pense "
Huile sur toile
titrée dans le bas
Hauteur : 40 Largeur : 32 cm

Provenance : Collection Gustave Mühlbacher ;
Sa vente, Paris, galerie Georges Petit, 15-18 mai 1899, n° 51, une annotation sur le châssis au verso (3.500 francs, comme Schenau) ;
Vente anonyme ; Orléans, Galerie des ventes, 23 novembre 2000, n° 138 (comme Schall) ;
Vente anonyme ; Paris, Marc-Arthur Kohn, 14 juin 2006, n° 742 (comme Schall) ;
Collection particulière, Bruxelles


Expositions : 'Greuze et son école', Galerie Greuze, Paris, 11 juin -18 juillet 1943, selon une étiquette fragmentaire au verso

Commentaire : Ce sujet licencieux fut gravé par François Hubert d'après Pierre Davesne dans une composition très proche de notre tableau avec cependant quelques variantes. La gravure a pour pendant " Honny soit qui mal y voit " représentant un jeune homme tenant de façon évocatrice deux cerises en équilibre sur son doigt.
Estimation 6 000 - 8 000 €

Vendu 7 800 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4053
Date : 11 févr. 2021 11:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle