Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 13 novembre 2019 /Lot 43 Attribué à Francisco de ZURBARÁN Fuente de Cantos, 1598 - Madrid, 1664 Saint François en méditation

  • Attribué à Francisco de ZURBARÁN Fuente de Cantos, 1598 - Madrid, 1664 Saint François en méditation Toile
Attribué à Francisco de ZURBARÁN Fuente de Cantos, 1598 - Madrid, 1664
Saint François en méditation
Toile
(Petits manques et restaurations anciennes)

Dans un cadre en bois sculpté et doré, travail espagnol du XVIIe siècle

The meditation of Saint Francis, oil on canvas, attr. to Fr. de Zurbaran
Hauteur : 105,50 Largeur : 83,50 cm

Provenance : Collection Gestoso y Pérez à Séville, dans les années 1880 ;
Acquis à Cadix chez l'antiquaire Angel Picardo y Blazquez par le grand-père des actuels propriétaires, conservé à partir de 1967 à Buenos Aires ;
Collection particulière du Soissonnais, depuis 2018


Bibliographie : Hugo Kehrer, 'Francisco de Zurbaran', Munich, 1918, p.138, 151, n° 52
Paul Guimard, 'Zurbaran et les peintres espagnols de la vie monastique', Paris, 1960 (reed. 1988), p. 250, n° 350 (comme réplique fidèle)
Torres Martin, 'Zurbaran el pintor gotico del siglo XVII', Séville, 1963, n° 227 (III)
Julian Gallego et Jose Gudiol, 'Zurbaran 1598-1664', Barcelone, 1977, p.109, n°3 98
Odile Delenda, 'Francisco de Zurbaran, 1598 - 1644. Catalogo razonado y critico', vol. 2, Madrid, 2010, p. 423-424, n° II-159 (comme réplique d'atelier d'un original perdu)


Commentaire : Cette réplique est considérée par Odile Delenda, spécialiste de l'artiste, comme la plus belle de la dizaine de versions répertoriées.

Zurbaran a renouvelé l'iconographie du saint d'Assise, le représentant souvent accompagné d'un crâne (la méditation sur la mort étant alors encouragée par les différents ordres) tantôt le visage découvert, tantôt le visage dissimulé par un long capuchon pointu, et variant souvent les poses, comme en témoignent les tableaux conservés à la National Gallery de Londres, au musée du Prado à Madrid, au musée Soumaya à Mexico, ou encore le saint debout dans sa tombe (Lyon, musée des Beaux-Arts, Milwaukee Art Center). La demande de tableaux de dévotion à son image était particulièrement forte au XVIIe siècle de la part de particuliers ou de couvents.

Dans cette toile, le peintre représente le "poverello" à mi-corps, au visage émacié et barbu, de manière naturaliste, portant sa traditionnelle robe de bure brune à capuchon rapiécée. La place du paysage au second plan et la présence de précipices rocheux sous un ciel nuageux sont révélatrices de l'inflexion baroque de la maturité du peintre vers 1650-1658 (nous le retrouvons par exemple dans l'Enfant Jésus de la Fondation Bemberg à Toulouse).

Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 19 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 43

Attribué à Francisco de ZURBARÁN Fuente de Cantos, 1598 - Madrid, 1664
Saint François en méditation

Vendu 19 500 € [$]

Attribué à Francisco de ZURBARÁN Fuente de Cantos, 1598 - Madrid, 1664
Saint François en méditation
Toile
(Petits manques et restaurations anciennes)

Dans un cadre en bois sculpté et doré, travail espagnol du XVIIe siècle

The meditation of Saint Francis, oil on canvas, attr. to Fr. de Zurbaran
Hauteur : 105,50 Largeur : 83,50 cm

Provenance : Collection Gestoso y Pérez à Séville, dans les années 1880 ;
Acquis à Cadix chez l'antiquaire Angel Picardo y Blazquez par le grand-père des actuels propriétaires, conservé à partir de 1967 à Buenos Aires ;
Collection particulière du Soissonnais, depuis 2018


Bibliographie : Hugo Kehrer, 'Francisco de Zurbaran', Munich, 1918, p.138, 151, n° 52
Paul Guimard, 'Zurbaran et les peintres espagnols de la vie monastique', Paris, 1960 (reed. 1988), p. 250, n° 350 (comme réplique fidèle)
Torres Martin, 'Zurbaran el pintor gotico del siglo XVII', Séville, 1963, n° 227 (III)
Julian Gallego et Jose Gudiol, 'Zurbaran 1598-1664', Barcelone, 1977, p.109, n°3 98
Odile Delenda, 'Francisco de Zurbaran, 1598 - 1644. Catalogo razonado y critico', vol. 2, Madrid, 2010, p. 423-424, n° II-159 (comme réplique d'atelier d'un original perdu)


Commentaire : Cette réplique est considérée par Odile Delenda, spécialiste de l'artiste, comme la plus belle de la dizaine de versions répertoriées.

Zurbaran a renouvelé l'iconographie du saint d'Assise, le représentant souvent accompagné d'un crâne (la méditation sur la mort étant alors encouragée par les différents ordres) tantôt le visage découvert, tantôt le visage dissimulé par un long capuchon pointu, et variant souvent les poses, comme en témoignent les tableaux conservés à la National Gallery de Londres, au musée du Prado à Madrid, au musée Soumaya à Mexico, ou encore le saint debout dans sa tombe (Lyon, musée des Beaux-Arts, Milwaukee Art Center). La demande de tableaux de dévotion à son image était particulièrement forte au XVIIe siècle de la part de particuliers ou de couvents.

Dans cette toile, le peintre représente le "poverello" à mi-corps, au visage émacié et barbu, de manière naturaliste, portant sa traditionnelle robe de bure brune à capuchon rapiécée. La place du paysage au second plan et la présence de précipices rocheux sous un ciel nuageux sont révélatrices de l'inflexion baroque de la maturité du peintre vers 1650-1658 (nous le retrouvons par exemple dans l'Enfant Jésus de la Fondation Bemberg à Toulouse).

Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 19 500 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3949
Date : 13 nov. 2019 18:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle