Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 09 juin 2021 /Lot 123 Attribué à Dirck Bouts (1410-1475) La Vierge à l’Enfant dans un paysage

  • Attribué à Dirck BOUTS Haarlem, vers 1410 - Louvain, 1475 La Vierge à l'Enfant dans un paysage Huile sur panneau de chêne
  • Attribué à Dirck BOUTS Haarlem, vers 1410 - Louvain, 1475 La Vierge à l'Enfant dans un paysage Huile sur panneau de chêne

Attribué à Dirck BOUTS Haarlem, vers 1410 - Louvain, 1475
La Vierge à l'Enfant dans un paysage
Huile sur panneau de chêne
(Manque en bas à droite)
Sans cadre

The Virgin and Child in a landscape, oil on oak panel, attr. to D. Bouts
Hauteur : 21,20 Largeur : 12,50 cm

Commentaire : La douceur qui émane de ce petit panneau de dévotion privée est immense. Dans un paysage des Flandres du XVe siècle la Vierge tient l'Enfant Jésus dans ses bras et pose sur lui un regard bienveillant mais empreint d'une grande majesté. L'Enfant bénit de sa main gauche et tient le fruit qui préfigure sa Passion entre sa main droite et sa cuisse. La communication entre la mère et son fils est intense et contraste avec le caractère paisible du paysage luxuriant en arrière-plan. Les amples plis cassés et la posture de la Vierge ne sont pas sans rappeler les groupes sculptés contemporains, ce qui rendrait le paysage en arrière-plan presque surfait, comme s'il avait pour unique sens de servir d'écrin à une Madone dont les proportions semblent dominer tout son environnement. Pourtant l'attention portée par l'artiste à l'architecture témoigne d'une grande maitrise. Les briques de la maison forte sont toutes peintes une à une, ce que révélera le nettoyage que mérite ce séduisant panneau. Les fleurs peintes avec attention au premier plan se distinguent sous un épais vernis jauni et laissent deviner les effets salvateurs d'une restauration.
Une Vierge très similaire est conservée dans la collection Thyssen-Bornemisza à Madrid (huile sur panneau, 28,50 x 20 cm, fig. 1). Si les proportions sont les mêmes, l'arrière-plan sur cet autre panneau est bouché par un grand dais de brocard à motifs dorés. Ces petites Vierges de dévotion dérivent de celles imaginées par Jan van Eyck. Dirck Bouts en peignit plusieurs, en pied, en trône, assises dans des paysages, sous des arcatures de palais …
Né à Haarlem, Dirk Bouts s'installe à Louvain avant 1448 et épouse la même année Katharina van der Brugghen, une jeune femme suffisamment fortunée pour leur permettre d'habiter une belle maison de pierre avec annexes, jardins et vignobles. Il est actif à Louvain pendant près de trente années et forme deux de ses enfants au métier de peintre : Dirk (vers 1448-vers 1493), peintre dans les archives de la ville de 1483 à 1493, et Albrecht (vers 1451-55 - avant 1549), qui prolonge l'activité de son père en reprenant son atelier et vivra près de 100 ans.
Dirk Bouts choisi de s'installer à Louvain car la ville connait sous la domination bourguignonne au XVe siècle un véritable âge d'or avec d'importants chantiers en cours comme l'église Saint-Pierre ou l'Hôtel de Ville qui avait l'ambition de rivaliser avec celui de Bruxelles. L'université fondée en 1425, la relance de l'industrie drapière, les ateliers de fourrures, de tapisseries et d'orfèvreries étaient autant d'explications de la richesse de la ville dans la première partie du XVe siècle. Par son raffinement et sa majesté, par la richesse de l'architecture et la luxuriance de la nature qui y est représentée, notre Vierge à l'Enfant est le parfait reflet de ce moment de grâce qui touche Louvain au milieu du XVe siècle.

Estimation 30 000 - 50 000 €



Vendu 436 600 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 123

Attribué à Dirck Bouts (1410-1475)
La Vierge à l’Enfant dans un paysage

Vendu 436 600 € [$]

Attribué à Dirck BOUTS Haarlem, vers 1410 - Louvain, 1475
La Vierge à l'Enfant dans un paysage
Huile sur panneau de chêne
(Manque en bas à droite)
Sans cadre

The Virgin and Child in a landscape, oil on oak panel, attr. to D. Bouts
Hauteur : 21,20 Largeur : 12,50 cm

Commentaire : La douceur qui émane de ce petit panneau de dévotion privée est immense. Dans un paysage des Flandres du XVe siècle la Vierge tient l'Enfant Jésus dans ses bras et pose sur lui un regard bienveillant mais empreint d'une grande majesté. L'Enfant bénit de sa main gauche et tient le fruit qui préfigure sa Passion entre sa main droite et sa cuisse. La communication entre la mère et son fils est intense et contraste avec le caractère paisible du paysage luxuriant en arrière-plan. Les amples plis cassés et la posture de la Vierge ne sont pas sans rappeler les groupes sculptés contemporains, ce qui rendrait le paysage en arrière-plan presque surfait, comme s'il avait pour unique sens de servir d'écrin à une Madone dont les proportions semblent dominer tout son environnement. Pourtant l'attention portée par l'artiste à l'architecture témoigne d'une grande maitrise. Les briques de la maison forte sont toutes peintes une à une, ce que révélera le nettoyage que mérite ce séduisant panneau. Les fleurs peintes avec attention au premier plan se distinguent sous un épais vernis jauni et laissent deviner les effets salvateurs d'une restauration.
Une Vierge très similaire est conservée dans la collection Thyssen-Bornemisza à Madrid (huile sur panneau, 28,50 x 20 cm, fig. 1). Si les proportions sont les mêmes, l'arrière-plan sur cet autre panneau est bouché par un grand dais de brocard à motifs dorés. Ces petites Vierges de dévotion dérivent de celles imaginées par Jan van Eyck. Dirck Bouts en peignit plusieurs, en pied, en trône, assises dans des paysages, sous des arcatures de palais …
Né à Haarlem, Dirk Bouts s'installe à Louvain avant 1448 et épouse la même année Katharina van der Brugghen, une jeune femme suffisamment fortunée pour leur permettre d'habiter une belle maison de pierre avec annexes, jardins et vignobles. Il est actif à Louvain pendant près de trente années et forme deux de ses enfants au métier de peintre : Dirk (vers 1448-vers 1493), peintre dans les archives de la ville de 1483 à 1493, et Albrecht (vers 1451-55 - avant 1549), qui prolonge l'activité de son père en reprenant son atelier et vivra près de 100 ans.
Dirk Bouts choisi de s'installer à Louvain car la ville connait sous la domination bourguignonne au XVe siècle un véritable âge d'or avec d'importants chantiers en cours comme l'église Saint-Pierre ou l'Hôtel de Ville qui avait l'ambition de rivaliser avec celui de Bruxelles. L'université fondée en 1425, la relance de l'industrie drapière, les ateliers de fourrures, de tapisseries et d'orfèvreries étaient autant d'explications de la richesse de la ville dans la première partie du XVe siècle. Par son raffinement et sa majesté, par la richesse de l'architecture et la luxuriance de la nature qui y est représentée, notre Vierge à l'Enfant est le parfait reflet de ce moment de grâce qui touche Louvain au milieu du XVe siècle.

Estimation 30 000 - 50 000 €



Vendu 436 600 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4066
Date : 09 juin 2021 15:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle