Vente Les collections Aristophil - 02 avril 2019 /Lot 394 ARISTIDE MAILLOL (1861-1944) Lettre autographe signée

  • ARISTIDE MAILLOL (1861-1944) Lettre autographe signée
  • ARISTIDE MAILLOL (1861-1944) Lettre autographe signée
  • ARISTIDE MAILLOL (1861-1944) Lettre autographe signée
ARISTIDE MAILLOL (1861-1944)
Lettre autographe signée
Marly-le-Roi, 12 juin 1919
4 p. sur 1 double f. in-8 (17,9 x 13,7 cm)

Lettre autographe signée à l'un des frères Bernheim à propos de sa sculpture pour le monument en hommage à Cézanne.
Commandé en 1912 par un comité d'artistes présidé par Frantz Jourdain, la réalisation de cette sculpture fut confiée à Aristide Maillol qui s'excuse auprès de Bernheim du délai d'exécution : « vous savez que la guerre seule a pu empêcher l'achèvement de l'oeuvre à laquelle j'ai tout de même travaillé pendant 3 ans. »
L'oeuvre, première commande publique à Maillol, sera refusée par la ville d'Aix-en-Provence en 1925 et installée aux Tuileries en 1929. Il conclut sa lettre en lui apportant des précisions sur l'exemplaire en terre cuite de La Vague : « Cet exemplaire est bien l'original qui a été brisé au feu mais recollé avec soin par moi. Il est donc aussi bon que les autres et même meilleur puisque c'est l'exemplaire original. »

Estimation 1 200 - 1 800 €

Vendu 2 340 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 394

ARISTIDE MAILLOL (1861-1944)
Lettre autographe signée

Vendu 2 340 € [$]

ARISTIDE MAILLOL (1861-1944)
Lettre autographe signée
Marly-le-Roi, 12 juin 1919
4 p. sur 1 double f. in-8 (17,9 x 13,7 cm)

Lettre autographe signée à l'un des frères Bernheim à propos de sa sculpture pour le monument en hommage à Cézanne.
Commandé en 1912 par un comité d'artistes présidé par Frantz Jourdain, la réalisation de cette sculpture fut confiée à Aristide Maillol qui s'excuse auprès de Bernheim du délai d'exécution : « vous savez que la guerre seule a pu empêcher l'achèvement de l'oeuvre à laquelle j'ai tout de même travaillé pendant 3 ans. »
L'oeuvre, première commande publique à Maillol, sera refusée par la ville d'Aix-en-Provence en 1925 et installée aux Tuileries en 1929. Il conclut sa lettre en lui apportant des précisions sur l'exemplaire en terre cuite de La Vague : « Cet exemplaire est bien l'original qui a été brisé au feu mais recollé avec soin par moi. Il est donc aussi bon que les autres et même meilleur puisque c'est l'exemplaire original. »

Estimation 1 200 - 1 800 €

Vendu 2 340 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3947
Lieu : Hôtel Drouot #6
Date : 02 avr. 2019 14:00
Commissaire-priseur : Francis Briest

Contact

Lucie Moison
Tél. +33 1 42 99 16 58
lmoison@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Les collections Aristophil Écrits et œuvres d'artistes du XVIe au XXe siècle