Vente Le regard de Pierre Hebey - 23 février 2016 /Lot 311 Antoine-Louis Barye Paris, 1795 - 1875 Thésée combattant le Minotaure (première version)

  • Antoine-Louis Barye Paris, 1795 - 1875 Thésée combattant le Minotaure (première version) Bronze à patine brun nuancé vert
  • Antoine-Louis Barye Paris, 1795 - 1875 Thésée combattant le Minotaure (première version) Bronze à patine brun nuancé vert
Antoine-Louis Barye Paris, 1795 - 1875
Thésée combattant le Minotaure (première version)
Bronze à patine brun nuancé vert
Epreuve ancienne, fonte Barbedienne, circa 1850
Signé 'BARYE'
Hauteur : 46 cm (18,11 in.)
Repose sur une base en marbre vert antique
Hauteur totale : 49,50 cm (19,48 in.)

'THESEUS AND THE MINOTAUR (FIRST VERSION)', BRONZE, GREEN-BROWN PATINA, SIGNED, BY A.-L. BARYE





Provenance : Collection Geneviève et Pierre Hebey, Paris

Bibliographie : Michel Poletti et Alain Richarme, 'Barye, catalogue raisonné des sculptures', Paris, 2000, p. 106-107, n° F 31, ill. 57

Commentaire : Réalisé en vue du Salon de 1843, le groupe de 'Thésée combattant le minotaure' est finalement présenté à l'Exposition Universelle de 1855. Cette première épreuve vendue est aujourd'hui conservée au Victoria and Albert Museum à Londres. Jusqu'en 1857, le tirage n'excède pas selon Alain Richarme et Michel Poletti une quinzaine d'épreuves.
Si le jury de 1843 avait cru bon de refuser cette sculpture, la critique elle ne s'y est pas trompée. Dès 1844 elle est saluée par Besse qui y voit "une des plus belles choses, une des plus énergiques figures qu'ait produites la sculpture moderne". Et Ballu à son tour de saluer dans sa biographie de 1890 "une des œuvres maitresses du génie de Barye, un des chefs-d'œuvre de la statuaire française."
Pour faire revivre le mythe antique, Barye a su regarder la statuaire hellène. Mais loin de sacrifier aux canons absolus de la Grèce antique son talent de rendre le mouvement et la force, il conjugue ces deux aspirations pour donner naissance à une œuvre magistrale. Le grand vainqueur conserve dans l'effort l'attitude noble et altière qui sied au héros d'Athènes. Par contraste le monstre arc-bouté qui tend ses muscles dans un suprême effort ne nous apparaît que plus bestial.
Aussi sommes nous surpris par la vigueur, le mouvement et la tension qu'expriment ce groupe à la composition pourtant aussi claire que celle d'une métope ; et par l'impression de grandeur qui nous force à donner à cet objet de quarante-six centimètres le noble nom imposant de statue.

Un certificat d'Alain Richarme en date du 1er novembre 1988 sera remis à l'acquéreur.


Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 41 480 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 311

Antoine-Louis Barye Paris, 1795 - 1875
Thésée combattant le Minotaure (première version)

Vendu 41 480 € [$]

Antoine-Louis Barye Paris, 1795 - 1875
Thésée combattant le Minotaure (première version)
Bronze à patine brun nuancé vert
Epreuve ancienne, fonte Barbedienne, circa 1850
Signé 'BARYE'
Hauteur : 46 cm (18,11 in.)
Repose sur une base en marbre vert antique
Hauteur totale : 49,50 cm (19,48 in.)

'THESEUS AND THE MINOTAUR (FIRST VERSION)', BRONZE, GREEN-BROWN PATINA, SIGNED, BY A.-L. BARYE





Provenance : Collection Geneviève et Pierre Hebey, Paris

Bibliographie : Michel Poletti et Alain Richarme, 'Barye, catalogue raisonné des sculptures', Paris, 2000, p. 106-107, n° F 31, ill. 57

Commentaire : Réalisé en vue du Salon de 1843, le groupe de 'Thésée combattant le minotaure' est finalement présenté à l'Exposition Universelle de 1855. Cette première épreuve vendue est aujourd'hui conservée au Victoria and Albert Museum à Londres. Jusqu'en 1857, le tirage n'excède pas selon Alain Richarme et Michel Poletti une quinzaine d'épreuves.
Si le jury de 1843 avait cru bon de refuser cette sculpture, la critique elle ne s'y est pas trompée. Dès 1844 elle est saluée par Besse qui y voit "une des plus belles choses, une des plus énergiques figures qu'ait produites la sculpture moderne". Et Ballu à son tour de saluer dans sa biographie de 1890 "une des œuvres maitresses du génie de Barye, un des chefs-d'œuvre de la statuaire française."
Pour faire revivre le mythe antique, Barye a su regarder la statuaire hellène. Mais loin de sacrifier aux canons absolus de la Grèce antique son talent de rendre le mouvement et la force, il conjugue ces deux aspirations pour donner naissance à une œuvre magistrale. Le grand vainqueur conserve dans l'effort l'attitude noble et altière qui sied au héros d'Athènes. Par contraste le monstre arc-bouté qui tend ses muscles dans un suprême effort ne nous apparaît que plus bestial.
Aussi sommes nous surpris par la vigueur, le mouvement et la tension qu'expriment ce groupe à la composition pourtant aussi claire que celle d'une métope ; et par l'impression de grandeur qui nous force à donner à cet objet de quarante-six centimètres le noble nom imposant de statue.

Un certificat d'Alain Richarme en date du 1er novembre 1988 sera remis à l'acquéreur.


Estimation 15 000 - 20 000 €

Vendu 41 480 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2994
Date : 23 févr. 2016 14:00

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Le regard de Pierre Hebey Les passions modérées Sculptures françaises du 19e siècle