Vente Le regard de Pierre Hebey - 23 février 2016 /Lot 329 Antoine-Louis Barye Paris, 1795 - 1875 Lion au serpent (Lion des Tuileries)

  • Antoine-Louis Barye Paris, 1795 - 1875 Lion au serpent (Lion des Tuileries) Bronze à patine brun vert
  • Antoine-Louis Barye Paris, 1795 - 1875 Lion au serpent (Lion des Tuileries) Bronze à patine brun vert
Antoine-Louis Barye Paris, 1795 - 1875
Lion au serpent (Lion des Tuileries)
Bronze à patine brun vert
Epreuve ancienne, circa 1875
Signée 'BARYE'

'LION CRUSHING A SNAKE', BRONZE, GREEN-BROWN PATINA, SIGNED, BY A.-L. BARYE
Hauteur : 58 Largeur : 74 Profondeur : 41 cm

Provenance : Collection Geneviève et Pierre Hebey, Paris

Bibliographie : en rapport :
Michel Poletti et Alain Richarme, 'Barye, catalogue raisonné des sculptures', Paris, 2000, p.174, modèle référencé sous le n° A 51

Commentaire : Exposé au Salon de 1833, le plâtre du 'Lion au serpent' de Barye fut loué par la critique qui en salua à la fois le rendu très naturaliste et l'intensité de cette scène reproduite en taille réelle. Une fonte à la cire perdue réalisée par Honoré Gonon fut présentée au Salon de 1836 et acquise par Louis-Philippe pour être installée au Jardin des Tuileries où elle restera jusqu'en 1911 avant de rejoindre les collections du Louvre.
Un écrit d'Alfred de Musset dans la 'Revue des Deux-Mondes' résume à merveille l'effet produit sur le public parisien par le combat de ces deux animaux sauvages : "Le lion en bronze de M. Barye est effrayant comme la nature. Quelle vigueur et quelle vérité ! Ce lion rugit, ce serpent siffle. Quelle rage dans ce mufle grincé, dans ce regard oblique, dans ce dos qui se hérisse ! Quelle puissance dans cette patte posée sur la proie ! Et quelle soif de combat dans ce monstre tortueux, dans cette gueule affamée et béante ! " (cité par Eugène Guillaume dans la préface de l'ouvrage de Roger Ballu, 1890).
Le 'Lion au serpent' fut l'un des succès les plus retentissants de Barye et reste aujourd'hui encore l'une de ses œuvres les plus emblématiques. L'exemplaire à demi-grandeur que nous présentons est exceptionnel par la qualité de sa fonte, d'une incroyable légèreté compte tenu de ses dimensions.

Estimation 18 000 - 22 000 €

Vendu 41 480 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 329

Antoine-Louis Barye Paris, 1795 - 1875
Lion au serpent (Lion des Tuileries)

Vendu 41 480 € [$]

Antoine-Louis Barye Paris, 1795 - 1875
Lion au serpent (Lion des Tuileries)
Bronze à patine brun vert
Epreuve ancienne, circa 1875
Signée 'BARYE'

'LION CRUSHING A SNAKE', BRONZE, GREEN-BROWN PATINA, SIGNED, BY A.-L. BARYE
Hauteur : 58 Largeur : 74 Profondeur : 41 cm

Provenance : Collection Geneviève et Pierre Hebey, Paris

Bibliographie : en rapport :
Michel Poletti et Alain Richarme, 'Barye, catalogue raisonné des sculptures', Paris, 2000, p.174, modèle référencé sous le n° A 51

Commentaire : Exposé au Salon de 1833, le plâtre du 'Lion au serpent' de Barye fut loué par la critique qui en salua à la fois le rendu très naturaliste et l'intensité de cette scène reproduite en taille réelle. Une fonte à la cire perdue réalisée par Honoré Gonon fut présentée au Salon de 1836 et acquise par Louis-Philippe pour être installée au Jardin des Tuileries où elle restera jusqu'en 1911 avant de rejoindre les collections du Louvre.
Un écrit d'Alfred de Musset dans la 'Revue des Deux-Mondes' résume à merveille l'effet produit sur le public parisien par le combat de ces deux animaux sauvages : "Le lion en bronze de M. Barye est effrayant comme la nature. Quelle vigueur et quelle vérité ! Ce lion rugit, ce serpent siffle. Quelle rage dans ce mufle grincé, dans ce regard oblique, dans ce dos qui se hérisse ! Quelle puissance dans cette patte posée sur la proie ! Et quelle soif de combat dans ce monstre tortueux, dans cette gueule affamée et béante ! " (cité par Eugène Guillaume dans la préface de l'ouvrage de Roger Ballu, 1890).
Le 'Lion au serpent' fut l'un des succès les plus retentissants de Barye et reste aujourd'hui encore l'une de ses œuvres les plus emblématiques. L'exemplaire à demi-grandeur que nous présentons est exceptionnel par la qualité de sa fonte, d'une incroyable légèreté compte tenu de ses dimensions.

Estimation 18 000 - 22 000 €

Vendu 41 480 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2994
Date : 23 févr. 2016 14:00

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Le regard de Pierre Hebey Les passions modérées Sculptures françaises du 19e siècle