Vente Collection Gaston Delestre Deux siècles de passion familiale - 22 mars 2017 /Lot 7 Antoine-Jean Gros, baron Gros (1771-1835) Recto : Bucéphale dompté par Alexandre ; Verso : Etudes de figure d'homme, chevaux et croquis de cavaliers

  • Antoine-Jean Gros, baron Gros Paris, 1771 - Meudon, 1835 Recto : Bucéphale dompté par Alexandre ; Verso : Etudes de figure d'homme,...
  • Antoine-Jean Gros, baron Gros Paris, 1771 - Meudon, 1835 Recto : Bucéphale dompté par Alexandre ; Verso : Etudes de figure d'homme,...
  • Antoine-Jean Gros, baron Gros Paris, 1771 - Meudon, 1835 Recto : Bucéphale dompté par Alexandre ; Verso : Etudes de figure d'homme,...

Antoine-Jean Gros, baron Gros Paris, 1771 - Meudon, 1835
Recto : Bucéphale dompté par Alexandre ; Verso : Etudes de figure d'homme, chevaux et croquis de cavaliers
Plume et encre brune, lavis de sépia
(Un trou à gauche, plume du verso transparaissant, quelques pliures)

Recto : Bucephalus and Alexander ; Verso : Study of a man's figure, horses and riders, pen and brown ink, brown wash, by A.-J. Gros


Hauteur : 19,80 Largeur : 28,80 cm

Provenance : Peut-être vente d'atelier du baron Gros, Paris, 23 novembre 1835, n° 74 ("Un dessin double, sujet de Bucéphale") ou 115 ("Alexandre et Bucéphale") ;
Collection Jean-Baptiste Delestre (n° 45 de son recueil de dessins du baron Gros) ;
Probablement sa vente après-décès, Paris, Hôtel Drouot, 13-14 octobre 1871, n°23 (95 fr) ;
Collection Marie-Joseph-François Mahérault ;
Sa vente, Paris, Hôtel Drouot, 27, 28 et 29 mai 1880, n°105 (27 fr) ;
Collection Gaston Delestre ;
Puis par descendance


Expositions : 1936, mai - juillet, Paris, Petit Palais, 'Gros, ses amis et ses élèves', p. 228, n°440
1937, 18 juin - 12 septembre‚ Zürich, Kunsthaus, 'Zeichnungen französischer Meister von David zu Millet', n°173
1938, 21 novembre - 10 décembre, New York, Knoedler, 'Gros, Géricault, Delacroix', n°16
1939, 9 avril - 14 mai, San Francisco, Museum of Art, 'French Romantic Artists', n°40
1948, Paris, Galerie Charpentier, 'Chevaux et cavaliers', n°33
1949-1950, novembre - décembre 1949, Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, décembre 1949 - janvier 1950, Rotterdam, Musée Boymans, février - mars 1950, Paris, Musée de l'Orangerie, 'Le dessin français de Fouquet à Cézanne', n°119, fig. 54
1951, juillet - septembre, Genève, Musée d'Art et d'Histoire, 'De Watteau à Cézanne', n°141, repr. pl. XVIII
1952-1953, novembre 1952 - mai 1953, Washington - Cleveland - Saint Louis - Harvard - New York, Washington, National Gallery of Art, Cleveland, Museum of Art, St. Louis, City Art Museum, Harvard, Fogg Art Museum, New York, The Metropolitan Museum of Art, 'French Drawings, masterpieces from five centuries', n° 107
1954, janvier - mars, Paris, Galerie Bernheim Jeune, 'Gros, Géricault, Delacroix', n°14
1964, Ornans, Musée Courbet, 'Les précurseurs de l'Art moderne, De Gros à Courbet'


Bibliographie : Jean-Baptiste Delestre, 'Gros et ses ouvrages', Paris, 1845, p. 53
Jean-Baptiste Delestre, 'Gros, sa vie et ses ouvrages', Paris, 1867, p. 54 et p. 374
Justin Tripier Le Franc, 'Histoire de la vie et de la mort du Baron Gros', Paris, 1880, p. 679
G. Dargenty, 'Le Baron Gros', Paris - Londres, 1887, p. 82
Henry Lemonnier, 'Gros', Paris, 1906, p. 16
René Huyghe, 'Le dessin français au XIXe siècle', Lausanne, 1948, pl. 5
Pierre Lavallée, 'Le dessin français', Paris, 1948, p. 96 Jacqueline Bouchot-Saupique, 'Les Maitres du dessin de Fouquet à Cézanne', Art et Style, n°14, 1950, repr.
Gaston Diehl, 'Le dessin en France au XIXe siècle', Paris, 1950, repr. p. 38
Gaston Delestre, 'Antoine-Jean Gros', Paris, 1951, fig. 21
François Daulte, 'Le dessin français de David à Courbet', Lausanne, 1953, n° 6, p. 51
Freda Lingstrom, 'The Seeing Eye', Londres, 1960, p. 26 et 27, repr.
René Huyghe, 'L'Art et l'Ame', Paris, 1960, p. 32, repr.fig. 11 p. 28
René Huyghe, 'Delacroix, ou le combat solitaire', Londres, 1964, p. 117 et 134, repr. pl. 92
Jean d'Hendecourt, 'Au temps d'Alexandre le Grand', Paris, 1999, repr. p. 8
Arlette Sérullaz, 'Gérard, Girodet, Gros. L'Atelier de David', cat. exp. Paris, musée du Louvre, 2005, p. 83, mentionné dans la notice du n° 41
Louis-Antoine Prat, 'Le dessin français au XIXe siècle', Paris, 2011, p. 91

Commentaire : La rencontre entre le jeune Alexandre et la monture qui partira avec lui à la conquête de son immense royaume est relatée par Plutarque dans sa Vie d'Alexandre. Ce cheval, descendant selon la tradition grecque de l'une des juments de Diomède, était particulièrement farouche et rétif et Philippe de Macédoine refusa l'offre que lui en faisait un marchand. Alexandre, qui était alors avec son père, exprima ses regrets et se vit promettre Bucéphale à la seule condition qu'il parvienne à le dompter. Le jeune prince s'était aperçu que la bête avait peur de son ombre et parvint à la calmer en la plaçant face au soleil. Bucéphale n'acceptera d'autre cavalier qu'Alexandre par la suite.
Un tel sujet ne pouvait que séduire un jeune artiste amateur de chevaux tel que Gros. Il s'y attela au cours de son séjour italien, probablement vers 1800. Plusieurs dessins témoignent de ses recherches sur ce sujet qu'il ne réalisa cependant jamais sur toile. L'étude que nous présentons est un chef-d'œuvre de fougue et de virtuosité tant dans le traitement des figures qui tourbillonnent que dans l'utilisation du lavis d'encre et de ses multiples nuances. La place de Gros en précurseur du romantisme, admiré par des artistes tels que Delacroix et Géricault, prend tout son sens à la vue du ballet vibrant qui se joue ici entre l'adolescent gracile et ce majestueux cheval cabré.

Estimation 30 000 - 50 000 €



Vendu 455 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 7

Antoine-Jean Gros, baron Gros (1771-1835)
Recto : Bucéphale dompté par Alexandre ; Verso : Etudes de figure d'homme, chevaux et croquis de cavaliers

Vendu 455 400 € [$]

Antoine-Jean Gros, baron Gros Paris, 1771 - Meudon, 1835
Recto : Bucéphale dompté par Alexandre ; Verso : Etudes de figure d'homme, chevaux et croquis de cavaliers
Plume et encre brune, lavis de sépia
(Un trou à gauche, plume du verso transparaissant, quelques pliures)

Recto : Bucephalus and Alexander ; Verso : Study of a man's figure, horses and riders, pen and brown ink, brown wash, by A.-J. Gros


Hauteur : 19,80 Largeur : 28,80 cm

Provenance : Peut-être vente d'atelier du baron Gros, Paris, 23 novembre 1835, n° 74 ("Un dessin double, sujet de Bucéphale") ou 115 ("Alexandre et Bucéphale") ;
Collection Jean-Baptiste Delestre (n° 45 de son recueil de dessins du baron Gros) ;
Probablement sa vente après-décès, Paris, Hôtel Drouot, 13-14 octobre 1871, n°23 (95 fr) ;
Collection Marie-Joseph-François Mahérault ;
Sa vente, Paris, Hôtel Drouot, 27, 28 et 29 mai 1880, n°105 (27 fr) ;
Collection Gaston Delestre ;
Puis par descendance


Expositions : 1936, mai - juillet, Paris, Petit Palais, 'Gros, ses amis et ses élèves', p. 228, n°440
1937, 18 juin - 12 septembre‚ Zürich, Kunsthaus, 'Zeichnungen französischer Meister von David zu Millet', n°173
1938, 21 novembre - 10 décembre, New York, Knoedler, 'Gros, Géricault, Delacroix', n°16
1939, 9 avril - 14 mai, San Francisco, Museum of Art, 'French Romantic Artists', n°40
1948, Paris, Galerie Charpentier, 'Chevaux et cavaliers', n°33
1949-1950, novembre - décembre 1949, Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, décembre 1949 - janvier 1950, Rotterdam, Musée Boymans, février - mars 1950, Paris, Musée de l'Orangerie, 'Le dessin français de Fouquet à Cézanne', n°119, fig. 54
1951, juillet - septembre, Genève, Musée d'Art et d'Histoire, 'De Watteau à Cézanne', n°141, repr. pl. XVIII
1952-1953, novembre 1952 - mai 1953, Washington - Cleveland - Saint Louis - Harvard - New York, Washington, National Gallery of Art, Cleveland, Museum of Art, St. Louis, City Art Museum, Harvard, Fogg Art Museum, New York, The Metropolitan Museum of Art, 'French Drawings, masterpieces from five centuries', n° 107
1954, janvier - mars, Paris, Galerie Bernheim Jeune, 'Gros, Géricault, Delacroix', n°14
1964, Ornans, Musée Courbet, 'Les précurseurs de l'Art moderne, De Gros à Courbet'


Bibliographie : Jean-Baptiste Delestre, 'Gros et ses ouvrages', Paris, 1845, p. 53
Jean-Baptiste Delestre, 'Gros, sa vie et ses ouvrages', Paris, 1867, p. 54 et p. 374
Justin Tripier Le Franc, 'Histoire de la vie et de la mort du Baron Gros', Paris, 1880, p. 679
G. Dargenty, 'Le Baron Gros', Paris - Londres, 1887, p. 82
Henry Lemonnier, 'Gros', Paris, 1906, p. 16
René Huyghe, 'Le dessin français au XIXe siècle', Lausanne, 1948, pl. 5
Pierre Lavallée, 'Le dessin français', Paris, 1948, p. 96 Jacqueline Bouchot-Saupique, 'Les Maitres du dessin de Fouquet à Cézanne', Art et Style, n°14, 1950, repr.
Gaston Diehl, 'Le dessin en France au XIXe siècle', Paris, 1950, repr. p. 38
Gaston Delestre, 'Antoine-Jean Gros', Paris, 1951, fig. 21
François Daulte, 'Le dessin français de David à Courbet', Lausanne, 1953, n° 6, p. 51
Freda Lingstrom, 'The Seeing Eye', Londres, 1960, p. 26 et 27, repr.
René Huyghe, 'L'Art et l'Ame', Paris, 1960, p. 32, repr.fig. 11 p. 28
René Huyghe, 'Delacroix, ou le combat solitaire', Londres, 1964, p. 117 et 134, repr. pl. 92
Jean d'Hendecourt, 'Au temps d'Alexandre le Grand', Paris, 1999, repr. p. 8
Arlette Sérullaz, 'Gérard, Girodet, Gros. L'Atelier de David', cat. exp. Paris, musée du Louvre, 2005, p. 83, mentionné dans la notice du n° 41
Louis-Antoine Prat, 'Le dessin français au XIXe siècle', Paris, 2011, p. 91

Commentaire : La rencontre entre le jeune Alexandre et la monture qui partira avec lui à la conquête de son immense royaume est relatée par Plutarque dans sa Vie d'Alexandre. Ce cheval, descendant selon la tradition grecque de l'une des juments de Diomède, était particulièrement farouche et rétif et Philippe de Macédoine refusa l'offre que lui en faisait un marchand. Alexandre, qui était alors avec son père, exprima ses regrets et se vit promettre Bucéphale à la seule condition qu'il parvienne à le dompter. Le jeune prince s'était aperçu que la bête avait peur de son ombre et parvint à la calmer en la plaçant face au soleil. Bucéphale n'acceptera d'autre cavalier qu'Alexandre par la suite.
Un tel sujet ne pouvait que séduire un jeune artiste amateur de chevaux tel que Gros. Il s'y attela au cours de son séjour italien, probablement vers 1800. Plusieurs dessins témoignent de ses recherches sur ce sujet qu'il ne réalisa cependant jamais sur toile. L'étude que nous présentons est un chef-d'œuvre de fougue et de virtuosité tant dans le traitement des figures qui tourbillonnent que dans l'utilisation du lavis d'encre et de ses multiples nuances. La place de Gros en précurseur du romantisme, admiré par des artistes tels que Delacroix et Géricault, prend tout son sens à la vue du ballet vibrant qui se joue ici entre l'adolescent gracile et ce majestueux cheval cabré.

Estimation 30 000 - 50 000 €



Vendu 455 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3162
Date : 22 mars 2017 19:00

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection Gaston Delestre Deux siècles de passion familiale