Vente La collection intime d’André Malraux - 19 juin 2019 /Lot 2 André MALRAUX 1901-1976 Préface pour Les Cahiers de la Petite Dame : notes autographes, manuscrit, dactylographie et épreuves abondamment corrigés

  • André MALRAUX 1901-1976 Préface pour Les Cahiers de la Petite Dame : notes autographes, manuscrit, dactylographie et épreuves abonda...
  • André MALRAUX 1901-1976 Préface pour Les Cahiers de la Petite Dame : notes autographes, manuscrit, dactylographie et épreuves abonda...
  • André MALRAUX 1901-1976 Préface pour Les Cahiers de la Petite Dame : notes autographes, manuscrit, dactylographie et épreuves abonda...
André MALRAUX 1901-1976
Préface pour Les Cahiers de la Petite Dame : notes autographes, manuscrit, dactylographie et épreuves abondamment corrigés
[Vers 1972-1973]
Ens. 108 p. sur 11 f. petit in-12 et in-12, et 97 f. in-4

Important ensemble lié à la préface qu'André Malraux donna aux Cahiers de la Petite Dame, célèbre œuvre de Maria Van Rysselberghe sur André Gide et son temps, comprenant : des notes préparatoires autographes réunies avec la mention : " Si vous voulez des petits papiers pour mettre avec votre manuscrit de la Préface, en voici " ; le manuscrit autographe de premier jet (envoi autographe signé en tête : " Pour Sophie ") et différentes versions dactylographiées, abondamment corrigées ; un jeu d'épreuves corrigées portant la mention autographe signée " Pour secondes épreuves 9/1/73 ".

Preface for Les Cahiers de la Petite Dame: assorted handwritten and typed notes and heavily annotated papers
An important collection linked to André Malraux's preface for Cahiers de la Petite Dame, a famous book by Maria Van Rysselberghe about the life and times of André Gide.



Provenance : Collection André Malraux
Sophie de Vilmorin, Verrières-le-Buisson
Acquis par l'actuel propriétaire par descendance

Expositions : Saint-Paul-de-Vence, Fondation Maeght, André Malraux, du 13 juillet au 30 septembre 1973, n°203, page 5 du manuscrit reproduite en pp. 82-83

Commentaire : Partageant pendant plus d'un quart de siècle une amitié intellectuelle et éditoriale, les deux " André " auront l'un pour l'autre des affinités profondes et une estime réciproque. Cette amitié se double d'un engagement politique commun.
Les deux hommes se rencontrent en 1922 peu après la publication par André Malraux, dans le dernier numéro d'Action de mars 1922, d'un texte qu'il consacre pour la première fois à une figure majeure de la littérature française, André Gide, qu'il décrit alors " comme le plus grand écrivain français vivant ".
Gide introduit Malraux chez Gallimard et se réjouit de le voir figurer parmi les écrivains de la Nouvelle Revue Littéraire. André Malraux, devenu directeur artistique et membre du comité de lecture en 1928, devient l'éditeur des Œuvres complètes d'André Gide et de très belles rééditions illustrées de ses premières œuvres.
La rue Vaneau, où s'est installé Gide en 1928, devient, après la guerre, le témoin de leurs rencontres et échanges. Maria Van Rysselberghe, qui sera plus tard la mystérieuse " Petite Dame ", épouse du peintre belge Théo Van Rysselberghe, est la fidèle amie et Maria Van Rysselberghe, qui sera plus tard la mystérieuse " Petite Dame ", épouse du peintre belge Théo Van Rysselberghe, est la fidèle amie et conseillère d'André Gide dont elle est la voisine de palier.
Celle-ci confiera la préface de son ouvrage les Cahiers de la petite dame, œuvre capitale sur Gide et son temps, à André Malraux.

+ citation préface à venir



Estimation 2 000 - 4 000 €

Vendu 3 900 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 2

André MALRAUX 1901-1976
Préface pour Les Cahiers de la Petite Dame : notes autographes, manuscrit, dactylographie et épreuves abondamment corrigés

Vendu 3 900 € [$]

André MALRAUX 1901-1976
Préface pour Les Cahiers de la Petite Dame : notes autographes, manuscrit, dactylographie et épreuves abondamment corrigés
[Vers 1972-1973]
Ens. 108 p. sur 11 f. petit in-12 et in-12, et 97 f. in-4

Important ensemble lié à la préface qu'André Malraux donna aux Cahiers de la Petite Dame, célèbre œuvre de Maria Van Rysselberghe sur André Gide et son temps, comprenant : des notes préparatoires autographes réunies avec la mention : " Si vous voulez des petits papiers pour mettre avec votre manuscrit de la Préface, en voici " ; le manuscrit autographe de premier jet (envoi autographe signé en tête : " Pour Sophie ") et différentes versions dactylographiées, abondamment corrigées ; un jeu d'épreuves corrigées portant la mention autographe signée " Pour secondes épreuves 9/1/73 ".

Preface for Les Cahiers de la Petite Dame: assorted handwritten and typed notes and heavily annotated papers
An important collection linked to André Malraux's preface for Cahiers de la Petite Dame, a famous book by Maria Van Rysselberghe about the life and times of André Gide.



Provenance : Collection André Malraux
Sophie de Vilmorin, Verrières-le-Buisson
Acquis par l'actuel propriétaire par descendance

Expositions : Saint-Paul-de-Vence, Fondation Maeght, André Malraux, du 13 juillet au 30 septembre 1973, n°203, page 5 du manuscrit reproduite en pp. 82-83

Commentaire : Partageant pendant plus d'un quart de siècle une amitié intellectuelle et éditoriale, les deux " André " auront l'un pour l'autre des affinités profondes et une estime réciproque. Cette amitié se double d'un engagement politique commun.
Les deux hommes se rencontrent en 1922 peu après la publication par André Malraux, dans le dernier numéro d'Action de mars 1922, d'un texte qu'il consacre pour la première fois à une figure majeure de la littérature française, André Gide, qu'il décrit alors " comme le plus grand écrivain français vivant ".
Gide introduit Malraux chez Gallimard et se réjouit de le voir figurer parmi les écrivains de la Nouvelle Revue Littéraire. André Malraux, devenu directeur artistique et membre du comité de lecture en 1928, devient l'éditeur des Œuvres complètes d'André Gide et de très belles rééditions illustrées de ses premières œuvres.
La rue Vaneau, où s'est installé Gide en 1928, devient, après la guerre, le témoin de leurs rencontres et échanges. Maria Van Rysselberghe, qui sera plus tard la mystérieuse " Petite Dame ", épouse du peintre belge Théo Van Rysselberghe, est la fidèle amie et Maria Van Rysselberghe, qui sera plus tard la mystérieuse " Petite Dame ", épouse du peintre belge Théo Van Rysselberghe, est la fidèle amie et conseillère d'André Gide dont elle est la voisine de palier.
Celle-ci confiera la préface de son ouvrage les Cahiers de la petite dame, œuvre capitale sur Gide et son temps, à André Malraux.

+ citation préface à venir



Estimation 2 000 - 4 000 €

Vendu 3 900 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3964
Date : 19 juin 2019 19:00
Commissaire-priseur : Stéphane Aubert

Contact

Pearl Metalia
Tél. +33 1 42 99 20 18
pmetalia@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

La collection intime d'André Malraux