Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 16 juin 2020 /Lot 310 Alfred DEHODENCQ Paris, 1822 - 1882 L'Enlèvement d'une femme juive

  • Alfred DEHODENCQ Paris, 1822 - 1882 L'Enlèvement d'une femme juive Huile sur toile
Alfred DEHODENCQ Paris, 1822 - 1882
L'Enlèvement d'une femme juive
Huile sur toile
Signée 'alfred Dehodencq' en bas à droite

The abduction of a Jewish Woman, oil on canvas, signed, by A. Dehodencq
Hauteur : 146,50 Largeur : 111 cm

Provenance : Collection Halphen ;
Vente anonyme ; Paris, Ader, Picard, Tajan, 19 novembre 1991, n°339 ;
Acquis lors de cette vente par l'actuel propriétaire ;
Collection particulière, Paris


Bibliographie : Gabriel Séailles, 'Alfred Dehodencq : histoire d'un coloriste, Paris, 1885, p. 242
Gabriel Séailles, 'Alfred Dehodencq. L'homme et l'artiste', Paris, 1910, p. 194, n°96
Véronique Prat, 'Alfred Dehodencq: 1822-1882', thèse de doctorat, Université Paris IV - Sorbonne, 1977, p. 278, cat. 235

Commentaire : Alfred Dehodencq fait partie de la seconde génération des peintres romantiques français, dont Théodore Chassériau est la figure de proue. Elève de Léon Cogniet, il fut particulièrement marqué par l'art de Delacroix, restant inévitablement dans son ombre comme tous les artistes qui se frottèrent au maître de la 'Barque de Dante'. Le voyage qu'il entreprit en Espagne et en Afrique du Nord influença sensiblement son art, notamment le traitement de la lumière qu'il voudra plus chaude. Selon Gabriel Séailles, notre tableau date précisément de la période entre 1855 et 1863 durant laquelle notre artiste est installé à Cadix et multiplie les séjours à Tanger, avant son retour définitif en France.
Cette œuvre rend compte du contexte oppressif subi par les Juifs marocains au milieu du XIXe siècle. Une jeune juive est enlevée par deux hommes pendant que ses parents suivent péniblement, hurlant leur peine pour qu'on la relâche. Les expressions sont admirablement rendues par l'artiste sur la toile. L'œil perçant et l'air haineux de l'homme s'opposent au désespoir palpable de la jeune femme. Le sujet, profond, brutal est traité avec virtuosité par l'artiste, faisant de cet imposant tableau un exceptionnel morceau de peinture. Un dessin préparatoire à cette œuvre est conservé au musée du Louvre (fig. 1, inv. RF 15547).

Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 49 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 310

Alfred DEHODENCQ Paris, 1822 - 1882
L'Enlèvement d'une femme juive

Vendu 49 400 € [$]

Alfred DEHODENCQ Paris, 1822 - 1882
L'Enlèvement d'une femme juive
Huile sur toile
Signée 'alfred Dehodencq' en bas à droite

The abduction of a Jewish Woman, oil on canvas, signed, by A. Dehodencq
Hauteur : 146,50 Largeur : 111 cm

Provenance : Collection Halphen ;
Vente anonyme ; Paris, Ader, Picard, Tajan, 19 novembre 1991, n°339 ;
Acquis lors de cette vente par l'actuel propriétaire ;
Collection particulière, Paris


Bibliographie : Gabriel Séailles, 'Alfred Dehodencq : histoire d'un coloriste, Paris, 1885, p. 242
Gabriel Séailles, 'Alfred Dehodencq. L'homme et l'artiste', Paris, 1910, p. 194, n°96
Véronique Prat, 'Alfred Dehodencq: 1822-1882', thèse de doctorat, Université Paris IV - Sorbonne, 1977, p. 278, cat. 235

Commentaire : Alfred Dehodencq fait partie de la seconde génération des peintres romantiques français, dont Théodore Chassériau est la figure de proue. Elève de Léon Cogniet, il fut particulièrement marqué par l'art de Delacroix, restant inévitablement dans son ombre comme tous les artistes qui se frottèrent au maître de la 'Barque de Dante'. Le voyage qu'il entreprit en Espagne et en Afrique du Nord influença sensiblement son art, notamment le traitement de la lumière qu'il voudra plus chaude. Selon Gabriel Séailles, notre tableau date précisément de la période entre 1855 et 1863 durant laquelle notre artiste est installé à Cadix et multiplie les séjours à Tanger, avant son retour définitif en France.
Cette œuvre rend compte du contexte oppressif subi par les Juifs marocains au milieu du XIXe siècle. Une jeune juive est enlevée par deux hommes pendant que ses parents suivent péniblement, hurlant leur peine pour qu'on la relâche. Les expressions sont admirablement rendues par l'artiste sur la toile. L'œil perçant et l'air haineux de l'homme s'opposent au désespoir palpable de la jeune femme. Le sujet, profond, brutal est traité avec virtuosité par l'artiste, faisant de cet imposant tableau un exceptionnel morceau de peinture. Un dessin préparatoire à cette œuvre est conservé au musée du Louvre (fig. 1, inv. RF 15547).

Estimation 20 000 - 30 000 €

Vendu 49 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3979
Date : 16 juin 2020 18:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle