Vente Collection Alfred de Vigny - 15 novembre 2016 /Lot 89 Alfred de VIGNY 1797-1863 "Les Destinées". "La Maison du berger". Esquisses autographes

  • Alfred de VIGNY 1797-1863 "Les Destinées". "La Maison du berger". Esquisses autographes
Alfred de VIGNY 1797-1863
"Les Destinées". "La Maison du berger". Esquisses autographes
[Vers 1838-1861]. Ens. 22 p. in-8 et in-folio (dimensions diverses).

Ensemble d'esquisses autographes, avec de nombreuses corrections, pour le recueil Les Destinées et notamment le poème "La Maison du Berger".
Cet ensemble comprend plusieurs projets de plan du recueil, des schémas d'organisation et des réflexions sur l'"enchaînement et suite des idées philosophiques" des poèmes qui le composent. Une page accompagnant ces plans porte cette note autographe signée : "Poèmes philosophiques. (prêts à imprimer, exactement comme ils le furent dans la Revue des deux monde [sic] où ils sont très corrects. [en note : Dans La Mort du loup seulement il faut imprimer d'après les changemens que j'ai faits à quelques vers. -]. Ceux qui sont en manuscrits sont recommandés à madame de Vigny et à mes amis ses conseils : monsieur Franck et monsieur Louis Ratisbonne. Paris, 2 octobre 1861, mercredi". Le recueil Les Destinées, poèmes philosophiques, qu'Alfred de Vigny composa, en trois grandes étapes, de l'été 1838 au printemps 1863, fut publié au tout début de l'année 1864. Cette édition posthume avait été précédée de la publication d'une partie des poèmes dans la Revue des deux mondes en 1843-1844 et 1854
Cet ensemble comprend également des esquisses pour le poème éponyme "Les Destinées" (une demi-page) et surtout la célèbre "Maison du berger" (8 p. ), au sujet de laquelle Marie d'Agoult écrivit avec admiration à Vigny qu'il avait "trouvé la poésie du chemin de fer" :
"Ah ! tu n'as pas besoin de voler sur la terre / Comme font du Seigneur les divins messagers ; / Ta bonté comme un ange au fond d'un sanctuaire / Illumine et bénit la maison des bergers. / Les ailes d'Éloa que la pitié fit battre, / Toute femme les a quand nous devons combattre / Ou contre le malheur ou contre les dangers. "
Manques, déchirures et pliures marginaux, certains atteignant légèrement le texte. Quelques rousseurs et taches.

Provenance :
Archives Sangnier (cachets)

Exposition(s) :
Alfred de Vigny et les arts, Paris, musée de la Vie romantique, 22 novembre 1997 - 1er mars 1998, p. 141, n° 134 (repr. ).

Bibliographie :
Alfred de Vigny, Œuvres complètes, I, éd. François Germain et André Jarry, Bibliothèque de la Pléiade, 1986, p. 272-291.


Estimation 4 000 - 5 000 €

Vendu 4 550 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 89

Alfred de VIGNY 1797-1863
"Les Destinées". "La Maison du berger". Esquisses autographes

Vendu 4 550 € [$]

Alfred de VIGNY 1797-1863
"Les Destinées". "La Maison du berger". Esquisses autographes
[Vers 1838-1861]. Ens. 22 p. in-8 et in-folio (dimensions diverses).

Ensemble d'esquisses autographes, avec de nombreuses corrections, pour le recueil Les Destinées et notamment le poème "La Maison du Berger".
Cet ensemble comprend plusieurs projets de plan du recueil, des schémas d'organisation et des réflexions sur l'"enchaînement et suite des idées philosophiques" des poèmes qui le composent. Une page accompagnant ces plans porte cette note autographe signée : "Poèmes philosophiques. (prêts à imprimer, exactement comme ils le furent dans la Revue des deux monde [sic] où ils sont très corrects. [en note : Dans La Mort du loup seulement il faut imprimer d'après les changemens que j'ai faits à quelques vers. -]. Ceux qui sont en manuscrits sont recommandés à madame de Vigny et à mes amis ses conseils : monsieur Franck et monsieur Louis Ratisbonne. Paris, 2 octobre 1861, mercredi". Le recueil Les Destinées, poèmes philosophiques, qu'Alfred de Vigny composa, en trois grandes étapes, de l'été 1838 au printemps 1863, fut publié au tout début de l'année 1864. Cette édition posthume avait été précédée de la publication d'une partie des poèmes dans la Revue des deux mondes en 1843-1844 et 1854
Cet ensemble comprend également des esquisses pour le poème éponyme "Les Destinées" (une demi-page) et surtout la célèbre "Maison du berger" (8 p. ), au sujet de laquelle Marie d'Agoult écrivit avec admiration à Vigny qu'il avait "trouvé la poésie du chemin de fer" :
"Ah ! tu n'as pas besoin de voler sur la terre / Comme font du Seigneur les divins messagers ; / Ta bonté comme un ange au fond d'un sanctuaire / Illumine et bénit la maison des bergers. / Les ailes d'Éloa que la pitié fit battre, / Toute femme les a quand nous devons combattre / Ou contre le malheur ou contre les dangers. "
Manques, déchirures et pliures marginaux, certains atteignant légèrement le texte. Quelques rousseurs et taches.

Provenance :
Archives Sangnier (cachets)

Exposition(s) :
Alfred de Vigny et les arts, Paris, musée de la Vie romantique, 22 novembre 1997 - 1er mars 1998, p. 141, n° 134 (repr. ).

Bibliographie :
Alfred de Vigny, Œuvres complètes, I, éd. François Germain et André Jarry, Bibliothèque de la Pléiade, 1986, p. 272-291.


Estimation 4 000 - 5 000 €

Vendu 4 550 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3137
Date : 15 nov. 2016 14:30

Contact

Lorena de La Torre
Tél. +33 1 42 99 16 58
ldelatorre@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection Alfred de Vigny