Vente Collection Alfred de Vigny - 15 novembre 2016 /Lot 105 Alfred de VIGNY 1797-1863 Carnet de 1845. Manuscrit autographe

  • Alfred de VIGNY 1797-1863 Carnet de 1845. Manuscrit autographe
  • Alfred de VIGNY 1797-1863 Carnet de 1845. Manuscrit autographe
  • Alfred de VIGNY 1797-1863 Carnet de 1845. Manuscrit autographe
Alfred de VIGNY 1797-1863
Carnet de 1845. Manuscrit autographe
[1845]. In-32 (10,9 x 6,9 cm), chagrin à grain écrasé tête de nègre, dos lisse, contre-gardes et gardes de moire vermillon à un soufflet, tranches dorées.

Carnet de notes d'Alfred de Vigny pour l'année 1845. Ces notes sont toutes écrites au crayon métallique, sur 101 pages : "Du Poète. Le Poète est enivré par la rêverie intérieure comme le buveur d'opium par sa boisson. Seulement vous pouvez guérir celui-ci, mais le Poète est un buveur involontaire. La rêverie lui vint avec le lait de sa mère. " ; "Des mots. Entre autres mots qui nous manquent comme : relisible. Il y en a un qui serait à faire, c'est : bienfaisé. Un homme meurt qui passa ses jours à demander et recevoir. Il ne fut pas bienfaisant mais très : bienfaisé. Pourrait-on dire : il fut bienfait - non assurément" ; "Les princes ne sont pas forts dans les grandes circonstances parce qu'ils n'ont pas l'habitude de la lutte de la vie". Croquis sur quatre pages : une fenêtre avec rideaux, une salamandre, un petit buste d'homme de profil en habit, un plastron (?).
Manque un double feuillet en tête. Un feuillet arraché et un autre partiellement dérelié. Reliure partiellement déboîtée et légèrement frottée, coins émoussés, gaine à crayon arrachée.

Provenance :
Archives Sangnier (cachets)

Bibliographie :
Alfred de Vigny, Correspondance, V,
p. 545-564.


Estimation 2 000 - 3 000 €

Vendu 2 340 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 105

Alfred de VIGNY 1797-1863
Carnet de 1845. Manuscrit autographe

Vendu 2 340 € [$]

Alfred de VIGNY 1797-1863
Carnet de 1845. Manuscrit autographe
[1845]. In-32 (10,9 x 6,9 cm), chagrin à grain écrasé tête de nègre, dos lisse, contre-gardes et gardes de moire vermillon à un soufflet, tranches dorées.

Carnet de notes d'Alfred de Vigny pour l'année 1845. Ces notes sont toutes écrites au crayon métallique, sur 101 pages : "Du Poète. Le Poète est enivré par la rêverie intérieure comme le buveur d'opium par sa boisson. Seulement vous pouvez guérir celui-ci, mais le Poète est un buveur involontaire. La rêverie lui vint avec le lait de sa mère. " ; "Des mots. Entre autres mots qui nous manquent comme : relisible. Il y en a un qui serait à faire, c'est : bienfaisé. Un homme meurt qui passa ses jours à demander et recevoir. Il ne fut pas bienfaisant mais très : bienfaisé. Pourrait-on dire : il fut bienfait - non assurément" ; "Les princes ne sont pas forts dans les grandes circonstances parce qu'ils n'ont pas l'habitude de la lutte de la vie". Croquis sur quatre pages : une fenêtre avec rideaux, une salamandre, un petit buste d'homme de profil en habit, un plastron (?).
Manque un double feuillet en tête. Un feuillet arraché et un autre partiellement dérelié. Reliure partiellement déboîtée et légèrement frottée, coins émoussés, gaine à crayon arrachée.

Provenance :
Archives Sangnier (cachets)

Bibliographie :
Alfred de Vigny, Correspondance, V,
p. 545-564.


Estimation 2 000 - 3 000 €

Vendu 2 340 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3137
Date : 15 nov. 2016 14:30

Contact

Lorena de La Torre
Tél. +33 1 42 99 16 58
ldelatorre@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection Alfred de Vigny