Vente Collection Fernand Lafarge - 27 mars 2019 /Lot 25 Aimé-Jules DALOU Paris, 1838 - 1902 Baigneuse surprise

  • Aimé-Jules DALOU Paris, 1838 - 1902 Baigneuse surprise Marbre blanc
  • Aimé-Jules DALOU Paris, 1838 - 1902 Baigneuse surprise Marbre blanc
Aimé-Jules DALOU Paris, 1838 - 1902
Baigneuse surprise
Marbre blanc
Signé 'DALOU' à l'arrière sur le rocher
Hauteur : 56,50 cm (22 1/4 in.)

Surprised Bather, white marble, signed, by J. Dalou




Provenance : Commandé à l'artiste en 1901 par la comtesse de Rouvres ;
Chez Fabius Frères ;
Acquis auprès de cette galerie par Fernand Lafarge le 6 juillet 1962

Bibliographie : Maurice Dreyfous, 'Dalou, sa vie et son œuvre', Paris, 1903, p.243, repr.
Henriette Caillaux, 'Dalou. L'homme - l'œuvre', Paris, 1935, p. 104 et 150, repr. pl. XII
'Jules Dalou, le sculpteur de la République', cat. exp. Paris, Petit Palais, 2013, p. 382-383, mentionné dans la notice du n° 310


Commentaire : Le thème de la baigneuse traverse l'œuvre de Dalou, partant des souvenirs de Falconet empreint de pureté pour arriver à des figures plus réalistes, occupées à leur toilette quotidienne, frileuses pour certaines, mais pour la plupart non dénuées de sensualité. La Baigneuse surprise en marbre de la collection Lafarge fut commandée à Dalou par la comtesse de Rouvres en 1901. Une esquisse en terre cuite et un modèle en plâtre sont conservés dans les collections du Petit Palais (inv. PPS00256 et PPS00266).
Assise sur un rocher, les cheveux relevés pour ne pas gêner la toilette, elle couvre de ses mains sa nudité dans un geste que l'on imagine soudain, provoqué par l'arrivée d'un spectateur indésirable. Il n'est plus besoin à l'artiste du prétexte de Diane, de Suzanne ou de Bethsabée pour illustrer la volupté d'un corps féminin, dont le marbre accentue la plénitude et la douceur des courbes.


The theme of the Bather appears throughout Dalou's career, starting with reminiscences of Falconet characterized by their purity and culminating with more realist figures, busy with their daily toilet, some of which are cold, but generally not without sensuality. The surprised bather in marble from the Lafarge collection was commissioned from Dalou by the Comtesse de Rouvres in 1901. A terracotta study and model in plaster are in the collections of the Petit Palais (inv. PPS00256 and PPS00266).
Sitting on a rock, her hair put up so as not to hinder the toilet, the bather covers her nudity with her hands in a gesture that we can imagine as being sudden, provoked by the arrival of an undesirable spectator. The artist no longer needs the pretext of Diana, Suzanna or Bathsheba to illustrate the sensuality of a female body, the marble stresses the sensuality and softness of its curves.

Estimation 40 000 - 60 000 €

Lot 25

Aimé-Jules DALOU Paris, 1838 - 1902
Baigneuse surprise

Estimation 40 000 - 60 000 € [$]

Aimé-Jules DALOU Paris, 1838 - 1902
Baigneuse surprise
Marbre blanc
Signé 'DALOU' à l'arrière sur le rocher
Hauteur : 56,50 cm (22 1/4 in.)

Surprised Bather, white marble, signed, by J. Dalou




Provenance : Commandé à l'artiste en 1901 par la comtesse de Rouvres ;
Chez Fabius Frères ;
Acquis auprès de cette galerie par Fernand Lafarge le 6 juillet 1962

Bibliographie : Maurice Dreyfous, 'Dalou, sa vie et son œuvre', Paris, 1903, p.243, repr.
Henriette Caillaux, 'Dalou. L'homme - l'œuvre', Paris, 1935, p. 104 et 150, repr. pl. XII
'Jules Dalou, le sculpteur de la République', cat. exp. Paris, Petit Palais, 2013, p. 382-383, mentionné dans la notice du n° 310


Commentaire : Le thème de la baigneuse traverse l'œuvre de Dalou, partant des souvenirs de Falconet empreint de pureté pour arriver à des figures plus réalistes, occupées à leur toilette quotidienne, frileuses pour certaines, mais pour la plupart non dénuées de sensualité. La Baigneuse surprise en marbre de la collection Lafarge fut commandée à Dalou par la comtesse de Rouvres en 1901. Une esquisse en terre cuite et un modèle en plâtre sont conservés dans les collections du Petit Palais (inv. PPS00256 et PPS00266).
Assise sur un rocher, les cheveux relevés pour ne pas gêner la toilette, elle couvre de ses mains sa nudité dans un geste que l'on imagine soudain, provoqué par l'arrivée d'un spectateur indésirable. Il n'est plus besoin à l'artiste du prétexte de Diane, de Suzanne ou de Bethsabée pour illustrer la volupté d'un corps féminin, dont le marbre accentue la plénitude et la douceur des courbes.


The theme of the Bather appears throughout Dalou's career, starting with reminiscences of Falconet characterized by their purity and culminating with more realist figures, busy with their daily toilet, some of which are cold, but generally not without sensuality. The surprised bather in marble from the Lafarge collection was commissioned from Dalou by the Comtesse de Rouvres in 1901. A terracotta study and model in plaster are in the collections of the Petit Palais (inv. PPS00256 and PPS00266).
Sitting on a rock, her hair put up so as not to hinder the toilet, the bather covers her nudity with her hands in a gesture that we can imagine as being sudden, provoked by the arrival of an undesirable spectator. The artist no longer needs the pretext of Diana, Suzanna or Bathsheba to illustrate the sensuality of a female body, the marble stresses the sensuality and softness of its curves.

Estimation 40 000 - 60 000 €

Détails de la vente

Vente : 3945
Date : 27 mars 2019 17:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection Fernand Lafarge : Un hommage à la sculpture