Vente Maîtres anciens & du XIX siècle - 09 novembre 2021 /Lot 26 Abel GRIMMER Anvers, 1570 - avant 1619 Le mois de février ou L'appel de Pierre et André

  • Abel GRIMMER Anvers, 1570 - avant 1619 Le mois de février ou L'appel de Pierre et André Huile sur panneau de chêne, de forme ronde
  • Abel GRIMMER Anvers, 1570 - avant 1619 Le mois de février ou L'appel de Pierre et André Huile sur panneau de chêne, de forme ronde
  • Abel GRIMMER Anvers, 1570 - avant 1619 Le mois de février ou L'appel de Pierre et André Huile sur panneau de chêne, de forme ronde
Abel GRIMMER Anvers, 1570 - avant 1619
Le mois de février ou L'appel de Pierre et André
Huile sur panneau de chêne, de forme ronde
Légendé 'MARC. I' dans le bas
Diamètre: 20 cm

February or The calling of Saints Peter and Andrew, oil on oak panel, inscribed, by A. Grimmer
D. 7,87 in.


Provenance : Galerie Nijstad, Amsterdam, vers 1957 ;
Collection de la famille Hertzberger, Cadempino, en 1991 ;
Vente anonyme ; Londres, Christie's, 2 décembre 2008, n° 12 ;
Acquis auprès de la galerie De Jonckheere, Bruxelles, en 2009 ;
Collection Bernard Coiffu (1927-2021), Anglet

Expositions : 'Modernen van Toen 1570-1630', Laren, Singer Museum, 1963, n° 86
'Nederland, Waterland van 1500 tot Heden', Amsterdam, Kunsthandel Pieter de Boer, 1972, n° 37

Bibliographie : Reine de Bertier de Sauvigny, 'Jacob et Abel Grimmer : catalogue raisonné', Bruxelles, 1991, p. 239, partie du n° LXXXV

Commentaire : Ces petits 'tondi', dont Jacob Grimmer et son fils Abel se sont fait une spécialité, avaient plusieurs ambitions : proposer un discours moralisateur au plus proche des Ecritures saintes, constituer un élément de réflexion intellectuelle adéquat pour les petits cabinets de travail aux murs desquels ils étaient souvent accrochés et enfin flatter la richesse de la campagne et des villes flamandes. Nos deux 'tondi' se situent dans cette même lignée. Octobre illustre la parabole des vignerons meurtriers (Mt 21, 33-45) : comme Dieu confia le monde aux hommes, le maître confia sa vigne à des vignerons. Ces derniers outragèrent leur maître en assassinant son fils pour s'approprier la vigne ; ainsi feront les hommes avec le Fils de Dieu. Février illustre l'appel de Pierre et André qui de simples pêcheurs deviendront " pêcheurs d'hommes " (Mc 1, 14-19). Le récit des Ecritures est fidèlement respecté ; la tour et le mur entourant la vigne sont dépeints, Simon-Pierre et André sont bien en pleine action de relever leurs filets quand le Christ les appelle au bord du lac de Galilée.
Abel Grimmer fait son apprentissage de peintre à Anvers avec son père, le paysagiste Jacob Grimmer. Il est reçu comme Maître dans la guilde des peintres de Saint-Luc en 1592, année où il peint son chef-d'œuvre : les Douze Mois de la chapelle de Notre-Dame de Montfaucon. Les Quatre Saisons et les Douze Mois de l'année, associés aux activités saisonnières de l'homme, sont des thèmes majeurs dans l'art d'Abel Grimmer, qui puise son inspiration dans les gravures de Pieter Brueghel l'Ancien et d'Hans Bol.
La campagne est ici richement représentée et l'architecture des villes témoigne d'une belle prospérité. La grue située sur les quais en arrière-plan dans le mois de Février n'est pas sans rappeler celle du quai de déchargement de la ville d'Anvers et les vallées encaissées celles du Rhin qui, pour les Flamands du " plat pays ", pouvaient être considérées comme un paysage de sommets infinis…
Le grand raffinement apporté à l'exécution de ces panneaux explique leur succès mérité et ainsi leur production parfois en plusieurs exemplaires. Une version plus simple et moins inspirée du mois d'Octobre a été présentée en vente publique avec pour pendant le mois d'Août (Vente anonyme ; Londres, 8 juillet 2005, n°21, vendu £ 96.000) et une autre version du mois de Février était à la galerie Leonard Koetser à Londres en avril 1963. Lorsque nos deux 'tond'i furent présentés aux enchères en 2008 à Londres, ils faisaient encore partie d'une suite de cinq mois (dans l'ordre du catalogue, lots 8 à 12 : Janvier, Mai, Octobre, Novembre et Février).

Estimation 60 000 - 80 000 €

Vendu 78 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 26

Abel GRIMMER Anvers, 1570 - avant 1619
Le mois de février ou L'appel de Pierre et André

Vendu 78 000 € [$]

Abel GRIMMER Anvers, 1570 - avant 1619
Le mois de février ou L'appel de Pierre et André
Huile sur panneau de chêne, de forme ronde
Légendé 'MARC. I' dans le bas
Diamètre: 20 cm

February or The calling of Saints Peter and Andrew, oil on oak panel, inscribed, by A. Grimmer
D. 7,87 in.


Provenance : Galerie Nijstad, Amsterdam, vers 1957 ;
Collection de la famille Hertzberger, Cadempino, en 1991 ;
Vente anonyme ; Londres, Christie's, 2 décembre 2008, n° 12 ;
Acquis auprès de la galerie De Jonckheere, Bruxelles, en 2009 ;
Collection Bernard Coiffu (1927-2021), Anglet

Expositions : 'Modernen van Toen 1570-1630', Laren, Singer Museum, 1963, n° 86
'Nederland, Waterland van 1500 tot Heden', Amsterdam, Kunsthandel Pieter de Boer, 1972, n° 37

Bibliographie : Reine de Bertier de Sauvigny, 'Jacob et Abel Grimmer : catalogue raisonné', Bruxelles, 1991, p. 239, partie du n° LXXXV

Commentaire : Ces petits 'tondi', dont Jacob Grimmer et son fils Abel se sont fait une spécialité, avaient plusieurs ambitions : proposer un discours moralisateur au plus proche des Ecritures saintes, constituer un élément de réflexion intellectuelle adéquat pour les petits cabinets de travail aux murs desquels ils étaient souvent accrochés et enfin flatter la richesse de la campagne et des villes flamandes. Nos deux 'tondi' se situent dans cette même lignée. Octobre illustre la parabole des vignerons meurtriers (Mt 21, 33-45) : comme Dieu confia le monde aux hommes, le maître confia sa vigne à des vignerons. Ces derniers outragèrent leur maître en assassinant son fils pour s'approprier la vigne ; ainsi feront les hommes avec le Fils de Dieu. Février illustre l'appel de Pierre et André qui de simples pêcheurs deviendront " pêcheurs d'hommes " (Mc 1, 14-19). Le récit des Ecritures est fidèlement respecté ; la tour et le mur entourant la vigne sont dépeints, Simon-Pierre et André sont bien en pleine action de relever leurs filets quand le Christ les appelle au bord du lac de Galilée.
Abel Grimmer fait son apprentissage de peintre à Anvers avec son père, le paysagiste Jacob Grimmer. Il est reçu comme Maître dans la guilde des peintres de Saint-Luc en 1592, année où il peint son chef-d'œuvre : les Douze Mois de la chapelle de Notre-Dame de Montfaucon. Les Quatre Saisons et les Douze Mois de l'année, associés aux activités saisonnières de l'homme, sont des thèmes majeurs dans l'art d'Abel Grimmer, qui puise son inspiration dans les gravures de Pieter Brueghel l'Ancien et d'Hans Bol.
La campagne est ici richement représentée et l'architecture des villes témoigne d'une belle prospérité. La grue située sur les quais en arrière-plan dans le mois de Février n'est pas sans rappeler celle du quai de déchargement de la ville d'Anvers et les vallées encaissées celles du Rhin qui, pour les Flamands du " plat pays ", pouvaient être considérées comme un paysage de sommets infinis…
Le grand raffinement apporté à l'exécution de ces panneaux explique leur succès mérité et ainsi leur production parfois en plusieurs exemplaires. Une version plus simple et moins inspirée du mois d'Octobre a été présentée en vente publique avec pour pendant le mois d'Août (Vente anonyme ; Londres, 8 juillet 2005, n°21, vendu £ 96.000) et une autre version du mois de Février était à la galerie Leonard Koetser à Londres en avril 1963. Lorsque nos deux 'tond'i furent présentés aux enchères en 2008 à Londres, ils faisaient encore partie d'une suite de cinq mois (dans l'ordre du catalogue, lots 8 à 12 : Janvier, Mai, Octobre, Novembre et Février).

Estimation 60 000 - 80 000 €

Vendu 78 000 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 4126
Date : 09 nov. 2021 18:00
Commissaire-priseur : Matthieu Fournier

Contact

Matthieu Fournier
Tél. +33 1 42 99 20 26
mfournier@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Maîtres anciens & du XIXe siècle