Vente Automobiles sur les Champs 8 - 22 juin 2015 /Lot 35 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole

  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
  • 1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
Titre de circulation italien
Châssis n° ZA9C005A0GLA12909

- 29 000 kms d'origine, vendue neuve en Suisse
- Sortant d'une révision complète et poussée par Toni Sisinni
- Véritable OVNI de la route au design unique
- Une des quatre premières Quattrovalvole

Quand la dernière version de la Miura, la SV, fut présentée au public au Salon de Genève 1971, la voiture, pourtant très belle et spectaculaire, fut éclipsée par sa voisine sur le stand Lamborghini ; le prototype de la Countach LP 500. En 1973, la première Countach de série est présentée au public au Salon de Genève. Au fil des années, elle évolue mécaniquement et esthétiquement, la Countach 5000 QV étant construite à partir de 1985 et jusqu'à 1988, date de l'avènement de la Countach 25ème anniversaire.
L'exemplaire présenté a été vendu neuf en Suisse en 1988. Elle part dans les années 90 en Italie où elle sera vendue à l'actuel propriétaire, grand amateur de la marque, par l'intermédiaire d'un marchand de Bassano del Grappa. La voiture est alors envoyée directement chez l'excellent spécialiste Lamborghini Toni Sisinni (Automobiles TS), à côté de Paris, pour recevoir une révision totale et très poussée (autour de 26 000€ de factures dans le dossier) avec dépose du moteur, remplacement du système complet d'embrayage, des supports moteur, de la plupart des durites, rectification du volant moteur, des suspensions, nettoyage complet des carburateurs et gicleurs, réfection des étriers de freins…Bref, tout ce qui était à faire sur cette Countach a été fait. Lors de ce long séjour à l'atelier, Toni Sisinni a remarqué plusieurs détails étonnants sur cette Quattrovalvole comme le radiateur d'huile placé dans l'aile avant droite (montage d'usine) alors que sur ce modèle, il est normalement placé dans l'aile arrière gauche. Egalement, le numéro de châssis (bonne frappe d'usine) n'est pas placé à l'endroit habituel pour le modèle. Après recherche auprès de ses contacts chez Lamborghini, Toni a découvert qu'il s'agissait sans aucun doute d'une des quatre premières 5000 Quattrovalvole livrées avec ces caractéristiques précises. De plus, il est aisé de lire le lettrage du numéro de châssis, le G correspondant à l'année 1985. Pour information, si le châssis était de 1988, la lettre correspondante serait le J. Il s'agit donc d'une Countach très intéressante historiquement. L'intérieur est splendide, les sièges recouverts de cuir rouge sont en excellent état, les moquettes rouges superbes. Son compteur affiche 29 000 km, avec certitude son kilométrage d'origine, confirmé par Toni Sisinni.
La Countach, en plus du plaisir qu'elle procure à voyager, représente un excellent investissement, recherché par une clientèle de la génération des 40 ans, très dynamique actuellement et de plus en plus dans les années à venir, capital disponible grandissant pour acquérir le rêve d'enfant. Aucune autre automobile ne ressemble à cet OVNI de la route. Elle est une hymne à l'automobile italienne et certainement la plus belle réussite de Marcello Gandini, alors chez Bertone.



Italian title
Chassis n° ZA9C005A0GLA12909

- 29 000 kms from new, sold new in Switzerland
- Fully serviced by Toni Sisinni
- A real road-going spaceship with a unique design
- One of the first four Quattrovalvole

Despite its spectacular good looks, when the final version of the Miura, the SV, was presented to the public at the Geneva Motor Show in 1971, it was eclipsed by its neighbour on the Lamborghini stand, the Countach LP 500 prototype. The first production Countach appeared at the Geneva Motor Show in 1973. It evolved mechanically and aesthetically over the years, and the Countach 5000 QV was produced between 1985 and 1988, the date of the 25th Anniversary Countach edition.
The example on offer was sold new in Switzerland in 1988. It left for Italy in the 1990s where it was acquired by the current owner, a serious marque enthusiast, bought through a dealer in Bassano del Grappa. The car was sent directly to the renowned Lamborghini specialist Toni Sisinni (Automobiles TS), near Paris, to undergo a full and thorough service (around €26,000 of invoices in the file). This included taking the engine out, replacing the entire clutch mechanism, the engine mounts and majority of hoses, adjustment of the fly wheel and the suspension, cleaning of the carburettors and jets, repair of the brake calipers...in short, everything that needed doing to this Countach was done. During the car's extended stay in his workshop, Toni Sissini noticed several unusual details on this Quattrovalvole, such as the oil cooler, which was positioned in the right front wing (factory fitted), whereas it was normally placed in the rear left wing on this model. Also, the chassis number (factory stamped) was not in the usual position for this model. After checking with his contacts at Lamborghini, he discovered that this was without a doubt one of the first four examples of the 5000 Quattrovalvole, delivered with these particular characteristics. Additionally, the letter in the chassis number is easy to read, and the G corresponds to the year 1985. If the chassis had been from 1988, the corresponding letter would have been J. This is therefore a very interesting Countach historically. The interior is splendid, the red leather seats in excellent condition and the red carpets superb. The odometer records 29 000 km, which is certainly the original mileage, confirmed by Toni Sissini.
The Countach, in addition to the pleasure it offers at the wheel, represents an excellent investment, sought after by a clientèle in their 40s, currently very active and becoming more so as the means to acquire their childhood dreams increases. There is no other car resembling this road-going spaceship. It is an ode to the Italian automobile and undoubtedly the most beautiful creation of Marcello Gandini while at Bertone.







Estimation 360 000 - 410 000 €

Vendu 393 360 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 35

1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole

Vendu 393 360 € [$]

1988 Lamborghini Countach 5000 Quattrovalvole
Titre de circulation italien
Châssis n° ZA9C005A0GLA12909

- 29 000 kms d'origine, vendue neuve en Suisse
- Sortant d'une révision complète et poussée par Toni Sisinni
- Véritable OVNI de la route au design unique
- Une des quatre premières Quattrovalvole

Quand la dernière version de la Miura, la SV, fut présentée au public au Salon de Genève 1971, la voiture, pourtant très belle et spectaculaire, fut éclipsée par sa voisine sur le stand Lamborghini ; le prototype de la Countach LP 500. En 1973, la première Countach de série est présentée au public au Salon de Genève. Au fil des années, elle évolue mécaniquement et esthétiquement, la Countach 5000 QV étant construite à partir de 1985 et jusqu'à 1988, date de l'avènement de la Countach 25ème anniversaire.
L'exemplaire présenté a été vendu neuf en Suisse en 1988. Elle part dans les années 90 en Italie où elle sera vendue à l'actuel propriétaire, grand amateur de la marque, par l'intermédiaire d'un marchand de Bassano del Grappa. La voiture est alors envoyée directement chez l'excellent spécialiste Lamborghini Toni Sisinni (Automobiles TS), à côté de Paris, pour recevoir une révision totale et très poussée (autour de 26 000€ de factures dans le dossier) avec dépose du moteur, remplacement du système complet d'embrayage, des supports moteur, de la plupart des durites, rectification du volant moteur, des suspensions, nettoyage complet des carburateurs et gicleurs, réfection des étriers de freins…Bref, tout ce qui était à faire sur cette Countach a été fait. Lors de ce long séjour à l'atelier, Toni Sisinni a remarqué plusieurs détails étonnants sur cette Quattrovalvole comme le radiateur d'huile placé dans l'aile avant droite (montage d'usine) alors que sur ce modèle, il est normalement placé dans l'aile arrière gauche. Egalement, le numéro de châssis (bonne frappe d'usine) n'est pas placé à l'endroit habituel pour le modèle. Après recherche auprès de ses contacts chez Lamborghini, Toni a découvert qu'il s'agissait sans aucun doute d'une des quatre premières 5000 Quattrovalvole livrées avec ces caractéristiques précises. De plus, il est aisé de lire le lettrage du numéro de châssis, le G correspondant à l'année 1985. Pour information, si le châssis était de 1988, la lettre correspondante serait le J. Il s'agit donc d'une Countach très intéressante historiquement. L'intérieur est splendide, les sièges recouverts de cuir rouge sont en excellent état, les moquettes rouges superbes. Son compteur affiche 29 000 km, avec certitude son kilométrage d'origine, confirmé par Toni Sisinni.
La Countach, en plus du plaisir qu'elle procure à voyager, représente un excellent investissement, recherché par une clientèle de la génération des 40 ans, très dynamique actuellement et de plus en plus dans les années à venir, capital disponible grandissant pour acquérir le rêve d'enfant. Aucune autre automobile ne ressemble à cet OVNI de la route. Elle est une hymne à l'automobile italienne et certainement la plus belle réussite de Marcello Gandini, alors chez Bertone.



Italian title
Chassis n° ZA9C005A0GLA12909

- 29 000 kms from new, sold new in Switzerland
- Fully serviced by Toni Sisinni
- A real road-going spaceship with a unique design
- One of the first four Quattrovalvole

Despite its spectacular good looks, when the final version of the Miura, the SV, was presented to the public at the Geneva Motor Show in 1971, it was eclipsed by its neighbour on the Lamborghini stand, the Countach LP 500 prototype. The first production Countach appeared at the Geneva Motor Show in 1973. It evolved mechanically and aesthetically over the years, and the Countach 5000 QV was produced between 1985 and 1988, the date of the 25th Anniversary Countach edition.
The example on offer was sold new in Switzerland in 1988. It left for Italy in the 1990s where it was acquired by the current owner, a serious marque enthusiast, bought through a dealer in Bassano del Grappa. The car was sent directly to the renowned Lamborghini specialist Toni Sisinni (Automobiles TS), near Paris, to undergo a full and thorough service (around €26,000 of invoices in the file). This included taking the engine out, replacing the entire clutch mechanism, the engine mounts and majority of hoses, adjustment of the fly wheel and the suspension, cleaning of the carburettors and jets, repair of the brake calipers...in short, everything that needed doing to this Countach was done. During the car's extended stay in his workshop, Toni Sissini noticed several unusual details on this Quattrovalvole, such as the oil cooler, which was positioned in the right front wing (factory fitted), whereas it was normally placed in the rear left wing on this model. Also, the chassis number (factory stamped) was not in the usual position for this model. After checking with his contacts at Lamborghini, he discovered that this was without a doubt one of the first four examples of the 5000 Quattrovalvole, delivered with these particular characteristics. Additionally, the letter in the chassis number is easy to read, and the G corresponds to the year 1985. If the chassis had been from 1988, the corresponding letter would have been J. This is therefore a very interesting Countach historically. The interior is splendid, the red leather seats in excellent condition and the red carpets superb. The odometer records 29 000 km, which is certainly the original mileage, confirmed by Toni Sissini.
The Countach, in addition to the pleasure it offers at the wheel, represents an excellent investment, sought after by a clientèle in their 40s, currently very active and becoming more so as the means to acquire their childhood dreams increases. There is no other car resembling this road-going spaceship. It is an ode to the Italian automobile and undoubtedly the most beautiful creation of Marcello Gandini while at Bertone.







Estimation 360 000 - 410 000 €

Vendu 393 360 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 2769
Date : 22 juin 2015 18:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Artcurial Motorcars
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Automobiles sur les Champs 8