Vente Parisienne 2021 - 05 février 2021 /Lot 15 1984 Peugeot 205 Turbo 16

  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
  • 1984 Peugeot 205 Turbo 16
1984 Peugeot 205 Turbo 16
Carte grise française
Châssis n° VF3741R76E5100012

- Ex Tour de Corse 1985
- Une T16 de route à l'historique exceptionnel
- Vendue par le fils du premier propriétaire
- Travaux récents, conservée dans l'esprit de l'époque

Cette Peugeot 205 T16 est dite série 200, car fabriquée en version route à 200 unités afin d'obtenir l'homologation en Groupe B. Il s'agit du 12ème exemplaire de la série, ce qui en fait un des premiers modèles à être construit chez le carrossier Heuliez pour la structure et la carrosserie, puis assemblé par le constructeur.
C'est peu dire qu'au début des années 1980, la Corse est une terre de rallye. Le Tour de Corse, étape du championnat du monde est à son apogée avec ses groupes B diaboliques faisant raisonner leur hurlement sur les routes de l'île. Chez les Leandri le rallye est une véritable affaire de famille puisque François et Matthieu s'illustrent en rallye depuis le début des années 1980. Matthieu Leandri, un dynamique chef d'entreprise, qui roule en Opel Ascona groupe A voit passer en 1984, Vatanen et Salonen sur leurs formidables T16 evo 1. Cela le convainc de vendre son Opel et d'acheter alors une T16, voiture qui le fait tant rêver. Il en est convaincu, une fois préparée, cette voiture sera largement plus performante que les R5 Turbo Cévennes, grandes gagnantes des rallyes insulaires de cette période. C'est auprès de la concession d'Ajaccio de Gilbert Casanova qu'il achète et fait préparer la voiture. Il l'a fait équiper d'un kit compétition client avec arceaux en aluminium boulonné, collecteur 4 en 1 modifié, installation de sécurité, harnais et baquets.
Matthieu Leandri et son copilote Gilbert Luigi vont alors participer au Rallye du Maquis 1984. Alors qu'ils occupent la 4eme place au général, ils seront contraints d'abandonner à la suite d'un problème électrique. En mai 1985 après des reconnaissances assidues dans les semaines qui précédent, débute le Tour de Corse. La voiture est engagée dans ce rallye du championnat du monde, et porte le numéro 32. Pour l'occasion Gilbert Casanova fournit à Matthieu Leandri des jantes compétition en magnésium laissées par l'équipe PTS après le TDC 1984. Elles auraient été destinées à l'origine aux T16 de Salonen et Vatanen. Après un bon départ, l'équipage sera contraint à l'abandon à la suite d'un problème électrique et d'un départ de feu vite contenu au niveau de la batterie.
Conscient que le budget pour être performant avec une telle voiture est trop important, Matthieu Leandri vend alors la voiture à un amateur de la Côte d'Azur. De 2004 à 2017 elle sera la propriété d'un amateur du Puy-de-Dôme qui procèdera à une réfection moteur et la fera repeindre au couleurs PTS. Ce dernier inscrira la voiture à la vente Rétromobile By Artcurial Motorcars en 2017. C'est lors des recherches historiques pour établir le catalogue en janvier 2017 que le fils de Matthieu Leandri sera prévenu de la vente de la voiture de son père. Il n'a alors plus qu'une seule idée en tête, ramener la voiture sur l'Ile de Beauté et retrouver les souvenirs de son père, lorsqu'il s'illustrait en rallye avec la voiture. Ce sera chose faite en mars 2017. Les retrouvailles avec la voiture seront émouvantes car même si elle a été affublée d'un aileron d'Evo 2, et qu'elle est en décoration PTS, tous les détails d'époque, l'arceau boulonné, l'intérieur n'ont pas changé depuis 1984. Ils décident alors de procéder à une remise de la voiture dans la configuration du Tour de Corse 1985. Plus de 15 000 euros de factures seront nécessaires pour refaire entièrement sa peinture dans sa teinte gris Winchester d'origine.
Un essai nous a convaincu des performances de la voiture qui développe probablement plus de 250cv, tout en restant exactement dans l'esprit de l'époque, avec son histoire si particulière et sa patine générale. Quelle période bénie où l'on pouvait acheter une voiture destinée à l'homologation pour courir dans des évènements mondiaux et dans la catégorie Reine !
Après avoir retrouvé le souvenir de son père, Franz Leandri pense que cette voiture est plus une automobile de collection que de course, et selon ses propres mots : " Dans une famille Rallyman, on n'est pas collectionneur ". C'est l'unique raison pour laquelle il espère que cette voiture rejoindra le garage d'un passionné du modèle sensible à son histoire hors du commun.



French title
Chassis no. VF3741R76E5100012

- Entered in the Tour de Corse 1985
- T16 road version with exceptional history
- For sale by the first owner's son
- Recent work, preserved in the spirit of its time

This Peugeot 205 T16 is known as a 200-series car, as 200 road versions were built to homologate it in Group B. It is the 12th car in the series, making it one of the first for which the structure and body were built by Heuliez before the car was assembled by Peugeot.
It is an understatement to say that at the start of the 1980s, Corsica was a land of rallying. The Tour de Corse, a round in the World Rally Championship, was at its height, and the island's roads resounded to the wail of the monstrous Group B cars. For the Leandris, rallying was a family business, as both François and Matthieu had excelled in the sport since the start of the 1980s. Matthieu, a dynamic entrepreneur who competed in a Group A Opel Ascona, saw Vatanen and Salonen sweep past in 1984 in their tremendous T16 Evo 1s. This convinced him to sell his Opel and buy a T16, the car he had dreamt of. He was convinced that this car, once set up, would be much faster than the R5 Turbo Cévennes, which then dominated rallies on the island. He bought his car from Gilbert Casanova's dealership in Ajaccio and had him prepare it. He had it fitted with a competition kit for private customers, with a bolted aluminium roll cage, modified 4-into-1 manifold, safety equipment, racing harnesses and bucket seats.
Leandri and his co-driver Gilbert Luigi then took part in the Rallye du Maquis in 1984. While they were in fourth place overall, they had to retire due to an electrical problem. May 1985 saw the start of the Tour de Corse, after many painstaking recces in the weeks beforehand. The car was entered in the WRC rally as number 32. For the occasion Casanova supplied Leandri with some magnesium competition wheels which had been left by the PTS team after the 1984 Tour de Corse and were originally intended for Salonen and Vatanen's T16s. After a good start, the crew had to retire following an electrical problem and a fire around the battery which was soon brought under control.
Aware that the budget needed to be competitive with a car like this was too high, Leandri sold it to an enthusiast on the Côte d'Azur. From 2004 to 2017 it was owned by an enthusiast from the Puy-de-Dôme who had the engine rebuilt and the car repainted in PTS colours. He consigned the car for sale at Artcurial Motorcars' auction at Rétromobile in 2017. It was during the historical research to prepare the catalogue in January 2017 that Matthieu Leandri's son learned of the sale of his father's car. He had only one idea in mind: to return the car to Corsica and bring back the memories of his father and his success in rallying with it. In March 2017, the job was done. The car's homecoming was an emotional moment: although it had been kitted out with an Evo 2 spoiler and was in PTS livery, all the period details, the bolted roll cage and interior remained unchanged since 1984. They decided to restore the car to its 1985 Tour de Corse specification. An outlay of more than 15,000 euros was needed to repaint it completely in its original Winchester grey. The odometer shows today around 43 500 km.
Our road test convinced us of the car's performance: it probably develops more than 250bhp, while remaining completely faithful to the spirit of its time, with its very special history and overall patina. How blessed was the time when you could buy a car designed to be homologated to compete in world-class events at the highest level!
After rekindling the memories of his father, Franz Leandri now believes the car is better suited to a collection than to use in competition. In his own words, "In a rallying family, you aren't really collectors." This is the sole reason for which he hopes that the car will go to a T16 enthusiast who will appreciate its extraordinary history.




Estimation 180 000 - 240 000 €

Lot 15

1984 Peugeot 205 Turbo 16

Estimation 180 000 - 240 000 € [$]

1984 Peugeot 205 Turbo 16
Carte grise française
Châssis n° VF3741R76E5100012

- Ex Tour de Corse 1985
- Une T16 de route à l'historique exceptionnel
- Vendue par le fils du premier propriétaire
- Travaux récents, conservée dans l'esprit de l'époque

Cette Peugeot 205 T16 est dite série 200, car fabriquée en version route à 200 unités afin d'obtenir l'homologation en Groupe B. Il s'agit du 12ème exemplaire de la série, ce qui en fait un des premiers modèles à être construit chez le carrossier Heuliez pour la structure et la carrosserie, puis assemblé par le constructeur.
C'est peu dire qu'au début des années 1980, la Corse est une terre de rallye. Le Tour de Corse, étape du championnat du monde est à son apogée avec ses groupes B diaboliques faisant raisonner leur hurlement sur les routes de l'île. Chez les Leandri le rallye est une véritable affaire de famille puisque François et Matthieu s'illustrent en rallye depuis le début des années 1980. Matthieu Leandri, un dynamique chef d'entreprise, qui roule en Opel Ascona groupe A voit passer en 1984, Vatanen et Salonen sur leurs formidables T16 evo 1. Cela le convainc de vendre son Opel et d'acheter alors une T16, voiture qui le fait tant rêver. Il en est convaincu, une fois préparée, cette voiture sera largement plus performante que les R5 Turbo Cévennes, grandes gagnantes des rallyes insulaires de cette période. C'est auprès de la concession d'Ajaccio de Gilbert Casanova qu'il achète et fait préparer la voiture. Il l'a fait équiper d'un kit compétition client avec arceaux en aluminium boulonné, collecteur 4 en 1 modifié, installation de sécurité, harnais et baquets.
Matthieu Leandri et son copilote Gilbert Luigi vont alors participer au Rallye du Maquis 1984. Alors qu'ils occupent la 4eme place au général, ils seront contraints d'abandonner à la suite d'un problème électrique. En mai 1985 après des reconnaissances assidues dans les semaines qui précédent, débute le Tour de Corse. La voiture est engagée dans ce rallye du championnat du monde, et porte le numéro 32. Pour l'occasion Gilbert Casanova fournit à Matthieu Leandri des jantes compétition en magnésium laissées par l'équipe PTS après le TDC 1984. Elles auraient été destinées à l'origine aux T16 de Salonen et Vatanen. Après un bon départ, l'équipage sera contraint à l'abandon à la suite d'un problème électrique et d'un départ de feu vite contenu au niveau de la batterie.
Conscient que le budget pour être performant avec une telle voiture est trop important, Matthieu Leandri vend alors la voiture à un amateur de la Côte d'Azur. De 2004 à 2017 elle sera la propriété d'un amateur du Puy-de-Dôme qui procèdera à une réfection moteur et la fera repeindre au couleurs PTS. Ce dernier inscrira la voiture à la vente Rétromobile By Artcurial Motorcars en 2017. C'est lors des recherches historiques pour établir le catalogue en janvier 2017 que le fils de Matthieu Leandri sera prévenu de la vente de la voiture de son père. Il n'a alors plus qu'une seule idée en tête, ramener la voiture sur l'Ile de Beauté et retrouver les souvenirs de son père, lorsqu'il s'illustrait en rallye avec la voiture. Ce sera chose faite en mars 2017. Les retrouvailles avec la voiture seront émouvantes car même si elle a été affublée d'un aileron d'Evo 2, et qu'elle est en décoration PTS, tous les détails d'époque, l'arceau boulonné, l'intérieur n'ont pas changé depuis 1984. Ils décident alors de procéder à une remise de la voiture dans la configuration du Tour de Corse 1985. Plus de 15 000 euros de factures seront nécessaires pour refaire entièrement sa peinture dans sa teinte gris Winchester d'origine.
Un essai nous a convaincu des performances de la voiture qui développe probablement plus de 250cv, tout en restant exactement dans l'esprit de l'époque, avec son histoire si particulière et sa patine générale. Quelle période bénie où l'on pouvait acheter une voiture destinée à l'homologation pour courir dans des évènements mondiaux et dans la catégorie Reine !
Après avoir retrouvé le souvenir de son père, Franz Leandri pense que cette voiture est plus une automobile de collection que de course, et selon ses propres mots : " Dans une famille Rallyman, on n'est pas collectionneur ". C'est l'unique raison pour laquelle il espère que cette voiture rejoindra le garage d'un passionné du modèle sensible à son histoire hors du commun.



French title
Chassis no. VF3741R76E5100012

- Entered in the Tour de Corse 1985
- T16 road version with exceptional history
- For sale by the first owner's son
- Recent work, preserved in the spirit of its time

This Peugeot 205 T16 is known as a 200-series car, as 200 road versions were built to homologate it in Group B. It is the 12th car in the series, making it one of the first for which the structure and body were built by Heuliez before the car was assembled by Peugeot.
It is an understatement to say that at the start of the 1980s, Corsica was a land of rallying. The Tour de Corse, a round in the World Rally Championship, was at its height, and the island's roads resounded to the wail of the monstrous Group B cars. For the Leandris, rallying was a family business, as both François and Matthieu had excelled in the sport since the start of the 1980s. Matthieu, a dynamic entrepreneur who competed in a Group A Opel Ascona, saw Vatanen and Salonen sweep past in 1984 in their tremendous T16 Evo 1s. This convinced him to sell his Opel and buy a T16, the car he had dreamt of. He was convinced that this car, once set up, would be much faster than the R5 Turbo Cévennes, which then dominated rallies on the island. He bought his car from Gilbert Casanova's dealership in Ajaccio and had him prepare it. He had it fitted with a competition kit for private customers, with a bolted aluminium roll cage, modified 4-into-1 manifold, safety equipment, racing harnesses and bucket seats.
Leandri and his co-driver Gilbert Luigi then took part in the Rallye du Maquis in 1984. While they were in fourth place overall, they had to retire due to an electrical problem. May 1985 saw the start of the Tour de Corse, after many painstaking recces in the weeks beforehand. The car was entered in the WRC rally as number 32. For the occasion Casanova supplied Leandri with some magnesium competition wheels which had been left by the PTS team after the 1984 Tour de Corse and were originally intended for Salonen and Vatanen's T16s. After a good start, the crew had to retire following an electrical problem and a fire around the battery which was soon brought under control.
Aware that the budget needed to be competitive with a car like this was too high, Leandri sold it to an enthusiast on the Côte d'Azur. From 2004 to 2017 it was owned by an enthusiast from the Puy-de-Dôme who had the engine rebuilt and the car repainted in PTS colours. He consigned the car for sale at Artcurial Motorcars' auction at Rétromobile in 2017. It was during the historical research to prepare the catalogue in January 2017 that Matthieu Leandri's son learned of the sale of his father's car. He had only one idea in mind: to return the car to Corsica and bring back the memories of his father and his success in rallying with it. In March 2017, the job was done. The car's homecoming was an emotional moment: although it had been kitted out with an Evo 2 spoiler and was in PTS livery, all the period details, the bolted roll cage and interior remained unchanged since 1984. They decided to restore the car to its 1985 Tour de Corse specification. An outlay of more than 15,000 euros was needed to repaint it completely in its original Winchester grey. The odometer shows today around 43 500 km.
Our road test convinced us of the car's performance: it probably develops more than 250bhp, while remaining completely faithful to the spirit of its time, with its very special history and overall patina. How blessed was the time when you could buy a car designed to be homologated to compete in world-class events at the highest level!
After rekindling the memories of his father, Franz Leandri now believes the car is better suited to a collection than to use in competition. In his own words, "In a rallying family, you aren't really collectors." This is the sole reason for which he hopes that the car will go to a T16 enthusiast who will appreciate its extraordinary history.




Estimation 180 000 - 240 000 €

Détails de la vente

Vente : 4058
Lieu : Artcurial, Paris
Date : 05 févr. 2021 16:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Parisienne 2021 en partenariat avec Rétromobile