• 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
  • 1984 PEUGEOT 205 TURBO 16
1984 PEUGEOT 205 TURBO 16 Châssis n° VF3741R76E5100184

En 1981, en prévision du lancement en 1983 de la future Peugeot 205 (encore appelée projet M24), la direction de Peugeot décide de créer une voiture de rallye capable de disputer les épreuves du Championnat du Monde dans le futur Groupe B, c'est-à-dire au plus haut niveau. La concurrence s'appelle Porsche, Audi, Lancia … Une structure est créée sous le nom de Peugeot-Talbot Sport et Jean Todt en prend la direction. Les études de la " M24 Rallye ", appellation provisoire, sont confiées à une équipe chevronnée, formée de motoristes et de spécialistes expérimentés. Le choix se fait in fine sur une voiture à quatre roues motrices et à moteur central, un quatre- cylindres de nouvelle génération, alimenté par un turbocompresseur, qui doit être construite à 200 exemplaires, plus 20 voitures améliorées, dites Evolution, engagées en compétition par l'usine en Groupe B. En février 1983, la M24 Rallye, récemment rebaptisée 205 Turbo 16 (pour 16 soupapes), pilotée par Jean-Pierre Nicolas tourne sur le piste de Mortefontaine. Quelques jours plus tard, elle accompagne le lancement commercial de la 205 au Salon de Genève.

L'année 1983 est consacré à la mise au point des prototypes de la " Groupe B " tandis que les 200 voitures " de production " mises en chantier doivent être achevées avant le Tour de Corse de mai 1984. C'est le début prometteur d'une formidable aventure technique et sportive qui fera de la Peugeot 205 Turbo 16 la championne du monde des rallyes en 1985 et 1986. La fin du Groupe B, conséquence d'accidents dramatiques survenus au Portugal et en Corse, feront entrer la Turbo 16 et ses rivales dans l'histoire.

Cette 205 Turbo 16 gris foncé en remarquable état d'origine, qui fait donc partie des 200 exemplaires nécessaires à l'homologation du type, a été acquise quasiment neuve (2 000 km au compteur) en 1987 par l'actuel propriétaire. C'est donc une deuxième main à l'historique simple et clair. Elle a parcouru depuis environ 25 000 km en bénéficiant d'un entretien courant régulièrement effectué par le mécanicien du vendeur. L'embrayage et le démarreur ont moins de 5 000 km.

Carte grise française


In 1981, ahead of the 1983 launch of the future Peugeot 205 (still known as Project M24), Peugeot decided to design a rally car to compete in future World Championship Group B events, i.e. at the highest level, against Porsche, Audi, Lancia… A structure called Peugeot-Talbot Sport was set up under Jean Todt, and plans for the M24 Rallye, as it was provisionally known, were assigned to an experienced team of motorists and specialists. They ultimately opted for a four-wheel drive with a new-generation, four-cylinder central engine with turbo-compressor; 200 cars were to be built, plus 20 improved 'evolution' cars entered by the factory for Group B competition.

In February 1983 the M24 Rallye, newly rechristened the 205 Turbo 16 (for 16-valve), was test-driven by Jean-Pierre Nicolas at Mortefontaine. A few days later it accompanied the commercial launch of the 205 at the Geneva Motor Show.

The year 1983 was devoted to developing Group B prototypes, while the 200 'production' cars already under construction needed to be finished before the Tour de Corse in May 1984. This marked a promising start for a tremendous technical and sporting adventure, which saw the Peugeot 205 Turbo 16 become world rally champion in 1985 and 1986. The demise of Group B, after tragic accidents in Portugal and Corsica, saw the Turbo 16 (and its rivals) consigned to history.

This dark grey 205 Turbo 16, in remarkable original condition, was one of the 200 cars needed to obtain homologation, and was bought virtually new (1,250 miles on the clock) by its current owner in 1987. It is, then, second-hand, and with a clear, simple history. It has since driven around 15,000 miles, with regular servicing by the vendor's mechanic. The clutch and starter have done under 3,000 miles.

French registration "carte grise"


Estimation 40 000 - 60 000 €

Vendu 53 073 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 139

1984 PEUGEOT 205 TURBO 16

Vendu 53 073 € [$]

1984 PEUGEOT 205 TURBO 16 Châssis n° VF3741R76E5100184

En 1981, en prévision du lancement en 1983 de la future Peugeot 205 (encore appelée projet M24), la direction de Peugeot décide de créer une voiture de rallye capable de disputer les épreuves du Championnat du Monde dans le futur Groupe B, c'est-à-dire au plus haut niveau. La concurrence s'appelle Porsche, Audi, Lancia … Une structure est créée sous le nom de Peugeot-Talbot Sport et Jean Todt en prend la direction. Les études de la " M24 Rallye ", appellation provisoire, sont confiées à une équipe chevronnée, formée de motoristes et de spécialistes expérimentés. Le choix se fait in fine sur une voiture à quatre roues motrices et à moteur central, un quatre- cylindres de nouvelle génération, alimenté par un turbocompresseur, qui doit être construite à 200 exemplaires, plus 20 voitures améliorées, dites Evolution, engagées en compétition par l'usine en Groupe B. En février 1983, la M24 Rallye, récemment rebaptisée 205 Turbo 16 (pour 16 soupapes), pilotée par Jean-Pierre Nicolas tourne sur le piste de Mortefontaine. Quelques jours plus tard, elle accompagne le lancement commercial de la 205 au Salon de Genève.

L'année 1983 est consacré à la mise au point des prototypes de la " Groupe B " tandis que les 200 voitures " de production " mises en chantier doivent être achevées avant le Tour de Corse de mai 1984. C'est le début prometteur d'une formidable aventure technique et sportive qui fera de la Peugeot 205 Turbo 16 la championne du monde des rallyes en 1985 et 1986. La fin du Groupe B, conséquence d'accidents dramatiques survenus au Portugal et en Corse, feront entrer la Turbo 16 et ses rivales dans l'histoire.

Cette 205 Turbo 16 gris foncé en remarquable état d'origine, qui fait donc partie des 200 exemplaires nécessaires à l'homologation du type, a été acquise quasiment neuve (2 000 km au compteur) en 1987 par l'actuel propriétaire. C'est donc une deuxième main à l'historique simple et clair. Elle a parcouru depuis environ 25 000 km en bénéficiant d'un entretien courant régulièrement effectué par le mécanicien du vendeur. L'embrayage et le démarreur ont moins de 5 000 km.

Carte grise française


In 1981, ahead of the 1983 launch of the future Peugeot 205 (still known as Project M24), Peugeot decided to design a rally car to compete in future World Championship Group B events, i.e. at the highest level, against Porsche, Audi, Lancia… A structure called Peugeot-Talbot Sport was set up under Jean Todt, and plans for the M24 Rallye, as it was provisionally known, were assigned to an experienced team of motorists and specialists. They ultimately opted for a four-wheel drive with a new-generation, four-cylinder central engine with turbo-compressor; 200 cars were to be built, plus 20 improved 'evolution' cars entered by the factory for Group B competition.

In February 1983 the M24 Rallye, newly rechristened the 205 Turbo 16 (for 16-valve), was test-driven by Jean-Pierre Nicolas at Mortefontaine. A few days later it accompanied the commercial launch of the 205 at the Geneva Motor Show.

The year 1983 was devoted to developing Group B prototypes, while the 200 'production' cars already under construction needed to be finished before the Tour de Corse in May 1984. This marked a promising start for a tremendous technical and sporting adventure, which saw the Peugeot 205 Turbo 16 become world rally champion in 1985 and 1986. The demise of Group B, after tragic accidents in Portugal and Corsica, saw the Turbo 16 (and its rivals) consigned to history.

This dark grey 205 Turbo 16, in remarkable original condition, was one of the 200 cars needed to obtain homologation, and was bought virtually new (1,250 miles on the clock) by its current owner in 1987. It is, then, second-hand, and with a clear, simple history. It has since driven around 15,000 miles, with regular servicing by the vendor's mechanic. The clutch and starter have done under 3,000 miles.

French registration "carte grise"


Estimation 40 000 - 60 000 €

Vendu 53 073 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 1855
Date : 09 juill. 2010 17:00

Contact

Artcurial Motorcars
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Sport & GTs au Mans Classic