Vente Rétromobile 2019 La Vente Officielle - 08 février 2019 /Lot 125 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer

  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
  • 1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
Titre de circulation anglais
Attestation FFVE

Châssis n° 43561
Moteur n° F110A*00303*

- Seulement 24 000 km au compteur
- Très bel état de présentation
- Estimation particulièrement attractive

Après avoir fait passer en 1976 la cylindrée de la 365 GT4 à 5L pour en faire la 512 BB, Ferrari poursuit l'évolution de sa première berlinette à moteur central. En 1981, le constructeur abandonne les carburateurs au profit de l'injection et la voiture devient la 512 BBi. C'est au Salon de Francfort qu'est dévoilée cette nouvelle version dont les 340 cv sont délivrés de façon plus progressive et mieux maîtrisée, de façon à rendre la voiture plus facile et plus agréable à conduire. Cette mécanique brillante se complète d'une finition luxueuse, avec une sellerie signée Ermenegildo Zegna, vitres électriques et climatisation.
L'exemplaire que nous présentons fut livré neuf en France par les Etablissements Charles Pozzi le 10 novembre 1982. Histoire singulière et amusante, son premier propriétaire fut un américain du Texas résidant dans le prestigieux Hôtel George V à Paris. Son actuel propriétaire, un collectionneur exigeant, en fit lui l'acquisition en 2015, la voiture avait alors séjourné quelques années au Japon, propriété là-bas, d'un grand collectionneur. Au cours de cette même année 2015, elle a fait l'objet de travaux mécaniques importants incluant notamment le remplacement des courroies de distribution et un contrôle général chez le spécialiste Fiorano Racing, factures à l'appui. La présentation générale de la voiture est particulièrement séduisante. La robe bicolore rouge rosso corsa et noire soulignant la beauté du dessin est valorisée par une peinture récente de belle qualité qui ne présente pas de défaut apparent. Les jantes à écrou central sont exemptes de traces de coup et sont chaussées de pneus Michelin TRX en bon état. L'habitacle est de belle présentation, la sellerie cuir des sièges noirs striés rouge arbore une très belle patine tout comme le tableau de bord. Le dossier qui accompagne cette BBi comprend notamment factures et expertise. En trois ans, cette version sera vendue à 1 007 exemplaires, avant de laisser sa place à la Testarossa. Française d'origine et avec un compteur affichant seulement 24 000 km, notre exemplaire particulièrement bien conservé est présenté à une estimation assez irrésistible. L'occasion en somme de prendre le volant d'une sublime Berlinette signée Pininfarina.


English title
FFVE Certificate

Chassis n° 43561
Engine n° F110A*00303*

- Only 24,000 km on the clock
- Very good condition
- Particularly attractive estimate

After having increased the engine size of the 5-litre 365 GT4 to the 512 BB in 1976, Ferrari continued to develop its first mid-engine berlinetta. In 1981, carburettors were replaced by a fuel injection and the car became the 512 BBi. The new version was unveiled at the Frankfurt Motor Show, with 340 hp delivered in a more progressive and controlled way, to make the car easier and more pleasant to drive. This brilliant mechanism was completed by a luxurious finish, with upholstery by Ermenegildo Zegna, power windows and air conditioning.
The example on offer was delivered new in France by Etablissements Charles Pozzi on 10 November 1982. The first owner was an American from Texas living in the prestigious George V Hotel in Paris. This BBi spent a few years in Japan in an important collection before being purchased by its current owner, a demanding collector, bought it in 2015. During the same year 2015, it underwent major mechanical work, including the replacement of timing belts and a general inspection at the specialist Fiorano Racing, which are supported by invoices. In attractive condition today, it benefited from a recent high quality paint with no visible defect. Its design is emphasized by its two-tone red rosso corsa and black colour.The centre nut rims are free of impact mark and are fitted with Michelin TRX tires in good condition. The interior is well presented, the leather upholstery of the black seats with red stripes has a very beautiful patina, as does the dashboard. The file accompanying this BBi includes invoices and expertise. In three years, 1,007 copies were sold of this version, before it was replaced by the Testarossa. Of French origin and with only 24,000km on the clock,this well preserved example is offered at a rather irresistible estimate: an opportunity to drive a sublime Berlinette by Pininfarina.


Estimation 180 000 - 220 000 €

Vendu 238 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Lot 125

1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer

Vendu 238 400 € [$]

1982 Ferrari 512i Berlinetta Boxer
Titre de circulation anglais
Attestation FFVE

Châssis n° 43561
Moteur n° F110A*00303*

- Seulement 24 000 km au compteur
- Très bel état de présentation
- Estimation particulièrement attractive

Après avoir fait passer en 1976 la cylindrée de la 365 GT4 à 5L pour en faire la 512 BB, Ferrari poursuit l'évolution de sa première berlinette à moteur central. En 1981, le constructeur abandonne les carburateurs au profit de l'injection et la voiture devient la 512 BBi. C'est au Salon de Francfort qu'est dévoilée cette nouvelle version dont les 340 cv sont délivrés de façon plus progressive et mieux maîtrisée, de façon à rendre la voiture plus facile et plus agréable à conduire. Cette mécanique brillante se complète d'une finition luxueuse, avec une sellerie signée Ermenegildo Zegna, vitres électriques et climatisation.
L'exemplaire que nous présentons fut livré neuf en France par les Etablissements Charles Pozzi le 10 novembre 1982. Histoire singulière et amusante, son premier propriétaire fut un américain du Texas résidant dans le prestigieux Hôtel George V à Paris. Son actuel propriétaire, un collectionneur exigeant, en fit lui l'acquisition en 2015, la voiture avait alors séjourné quelques années au Japon, propriété là-bas, d'un grand collectionneur. Au cours de cette même année 2015, elle a fait l'objet de travaux mécaniques importants incluant notamment le remplacement des courroies de distribution et un contrôle général chez le spécialiste Fiorano Racing, factures à l'appui. La présentation générale de la voiture est particulièrement séduisante. La robe bicolore rouge rosso corsa et noire soulignant la beauté du dessin est valorisée par une peinture récente de belle qualité qui ne présente pas de défaut apparent. Les jantes à écrou central sont exemptes de traces de coup et sont chaussées de pneus Michelin TRX en bon état. L'habitacle est de belle présentation, la sellerie cuir des sièges noirs striés rouge arbore une très belle patine tout comme le tableau de bord. Le dossier qui accompagne cette BBi comprend notamment factures et expertise. En trois ans, cette version sera vendue à 1 007 exemplaires, avant de laisser sa place à la Testarossa. Française d'origine et avec un compteur affichant seulement 24 000 km, notre exemplaire particulièrement bien conservé est présenté à une estimation assez irrésistible. L'occasion en somme de prendre le volant d'une sublime Berlinette signée Pininfarina.


English title
FFVE Certificate

Chassis n° 43561
Engine n° F110A*00303*

- Only 24,000 km on the clock
- Very good condition
- Particularly attractive estimate

After having increased the engine size of the 5-litre 365 GT4 to the 512 BB in 1976, Ferrari continued to develop its first mid-engine berlinetta. In 1981, carburettors were replaced by a fuel injection and the car became the 512 BBi. The new version was unveiled at the Frankfurt Motor Show, with 340 hp delivered in a more progressive and controlled way, to make the car easier and more pleasant to drive. This brilliant mechanism was completed by a luxurious finish, with upholstery by Ermenegildo Zegna, power windows and air conditioning.
The example on offer was delivered new in France by Etablissements Charles Pozzi on 10 November 1982. The first owner was an American from Texas living in the prestigious George V Hotel in Paris. This BBi spent a few years in Japan in an important collection before being purchased by its current owner, a demanding collector, bought it in 2015. During the same year 2015, it underwent major mechanical work, including the replacement of timing belts and a general inspection at the specialist Fiorano Racing, which are supported by invoices. In attractive condition today, it benefited from a recent high quality paint with no visible defect. Its design is emphasized by its two-tone red rosso corsa and black colour.The centre nut rims are free of impact mark and are fitted with Michelin TRX tires in good condition. The interior is well presented, the leather upholstery of the black seats with red stripes has a very beautiful patina, as does the dashboard. The file accompanying this BBi includes invoices and expertise. In three years, 1,007 copies were sold of this version, before it was replaced by the Testarossa. Of French origin and with only 24,000km on the clock,this well preserved example is offered at a rather irresistible estimate: an opportunity to drive a sublime Berlinette by Pininfarina.


Estimation 180 000 - 220 000 €

Vendu 238 400 €
* Les résultats sont affichés frais acheteur et taxes compris. Ils sont générés automatiquement et peuvent subir des modifications.

Détails de la vente

Vente : 3888
Lieu : Salon Rétromobile Hall 2.1 Paris Expo – Porte de Versailles 75015 Paris
Date : 08 févr. 2019 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Rétromobile 2019 La Vente Officielle