Vente Le Mans Classic 2018 - 07 juillet 2018 /Lot 43 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto

  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
  • 1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
Carte grise française
Châssis n° 18 869
Moteur tipo F 106 AB n°00385
Passeport technique FIA de 2001

- Un des 15 exemplaires construits par Michelotto
- Première des 4 homologuées en Groupe B
- Palmarès riche de plusieurs titres, une victorieuse

Avec seulement 15 exemplaires réalisés entre 1978 et 1985, les Ferrari 308 GTB préparées par l'officine de Giuliano Michelotto à Padoue sont aussi performantes que rares sur le marché. Marquant le retour de Ferrari dans les épreuves routières, les berlinettes 308 GTB-Michelotto vont s'illustrer entre les mains des plus grands à l'image du bouillant Jean Claude Andruet qui à son volant remportera la Targa Florio en 1981 et le Tour de France Automobile un an plus tard. Révélée au public lors du Salon de Paris 1975, la Ferrari 308 GTB (308 pour 3L 8 cylindres) est dessinée par Pininfarina, ce qui referme la parenthèse ouverte avec Bertone et la série des 308 GT4. Si le châssis tubulaire est directement hérité des Dino 246 GT, la Ferrari 308 GTB est motorisée par une évolution du V8 à 90° tipo F106 AL à quatre arbres à cames en tête qui équipait les 308 GT4. Ce magnifique groupe, nom de code F 106 AB est réalisé entièrement en alliage, dispose d'une lubrification par carter sec et développe 220 ch dans sa première version à carburateurs. Homologuée en Groupe 4 dès 1978, les V8 des " 308 Michelotto " reçoivent une injection, sont accouplés à une boîte sans synchronisation et un pont autobloquant ZF à 80%. Engagée essentiellement par des écuries privées, à l'image de celle de Charles Pozzi, importateur Ferrari pour la France, la 308 évoluera en Groupe B pour la saison 83 avec entre autres modifications, le montage d'une nouvelle injection K-Jetronic en remplacement de l'ancienne Kugelfischer et des culasses à quatre soupapes par cylindres empruntées à la nouvelle 308 Quattrovalvole lancée fin 1982.

La 308 GTB que nous vous proposons est frappée du numéro de châssis 18 869 et présente la particularité d'être la première de la série des 15 'Groupe B' et 'Groupe IV' au total montées par Michelotto. Livrée en février 83 à l'écurie Pro Motor Sport, " 18 869 " est équipée du V8 n°00385 qui dispose encore des anciennes culasses à deux soupapes par cylindre et délivre environ 300 ch pour un poids en ordre de marche qui dépasse à peine la tonne. Une hausse d'environ 30kg par rapport aux exemplaires homologués en Groupe 4, tous équipés d'une carrosserie en fibre de verre identique à celle des 808 premiers exemplaires des 308, alors que ceux homologués en Groupe B reprennent les éléments en acier. Engagée dans les principales épreuves du Championnat Italien des Rallyes, #18 869 remporte 5 victoires dès sa première saison. Après une troisième place à la Targa Florio, sa carrière se poursuivra en Espagne où elle permettra à son pilote Antonio Zanini de coiffer la couronne de Champion des Rallyes la saison suivante. En 1999, la voiture entre en possession d'un collectionneur bien connu de la région de Fontainebleau qui la conserva juusqu'en 2011 où elle fut vendue aux enchères une première fois à Monaco puis acquise par l'actuel propriétaire en 2014. Extrêmement fiable, elle sera à chaque fois à l'arrivée, remportant 5 des 7 rallyes dont elle a pris le départ. Récemment révisée, cette 308 Michelotto demeure une concurrente redoutable pour qui veut en découdre sur l'asphalte des spéciales et des circuits d'un Tour Auto ou autres courses historiques.

Palmarès châssis 18 869 / Gr B

1983
-Rallye d'Imperia : 1ere - pilote Cambiachi
-Course de Sciacca Terme : 1ere - pilote Bronson
-Course de Marc e Monti : 1ere - pilote Bronson
-Course de Campobello : 1ere - pilote Bronson
-Course de Nebrodi : 1ere - pilote Bronson
-1ere du Championnat des Rallyes de Sicile 1983

1984
-Targa Florio : 3ème - pilote Zanini
-Critérium de Guilleres : 1ere - pilote Zanini
-Course de Sierra Morena : 1ere - pilote Zanini
-Course Luis de Baviera : 1ere - pilote Zanini
-Rallye de San Augustin : 1ere - pilote Zanini
-Rallye de Oviedo : 2ème pilote - Cunico
-Rallye Vasco Navarro : 1ere - pilote Zanini
-1ere du Championnat d'Espagne des Rallyes 1984.

MERCI DE NOTER QUE LA VOITURE EST VENDUE SANS CONTROLE TECHNIQUE.

French title
Chassis #18 869
Engine Tipo F 106 AB n°00385
2001 FIA technical passport

- One of the 15 units built by Michelotto
- First of the 4 approved in Group B
- Winner of several titles

With only 15 models made between 1978 and 1985, the Ferrari 308 GTBs concocted in Giuliano Michelotto's factory in Padua are as efficient as they are rare on the market. Marking Ferrari's return to road racing, the 308 GTB-Michelotto berlinettas were to shine in the hands of the world's greatest, as in the case of the hotshot Jean Claude Andruet, who won the Targa Florio in 1981 and the Tour de France Automobile a year later. Revealed to the public at the 1975 Paris Motor Show, the Ferrari 308 GTB (308 for 3 litres 8 cylinders) was designed by Pininfarina, which put an end to the Bertone period and the 308 GT4 series. If the tubular chassis is directly inherited from the Dino 246 GT, the Ferrari 308 GTB is powered by an evolution of the 90° tipo F106 AL V8 with four overhead camshafts that equipped the 308 GT4. This magnificent series, code name F 106 AB is made entirely of alloy, has dry sump lubrication and develops 220 hp in its first carburettor version. Approved in Group 4 in 1978, the 308 Michelotto V8s receive an injection, are coupled to a gearbox without synchronisation and an 80% ZF slip-limited differential. Engaged essentially by private teams, like Charles Pozzi, Ferrari importer for France, the 308 evolved in Group B during the 1983 season with among other modifications, the assembly of a new injection K-Jetronic to replace the old Kugelfischer and the cylinder heads with four valves per cylinders borrowed from the new 308 Quattrovalvole launched at the end of 1982.

The VIN number of the 308 GTB that we have on offer is 18 869 and is in fact the first of all the series of 15 "Group B' and "Group IV' assembled by Michelotto. Delivered in February 83 to the Pro Motorsport team, #18 869 is equipped with the V8 n°00385 which still has the old two-valve cylinder heads per cylinder and delivers around 300 hp for a running weight which hardly exceeds the ton. An increase of approximately 30kg compared to the Group 4 models, all equipped with a plastic body identical to that of the first 808 models of the 308, while those approved in Group B have steel elements. Participating in the main events of the Italian Rally Championship, #18 869 won 5 races in its first season. After a third place at the Targa Florio, its career would continue in Spain where she would enable race car driver Antonio Zanini to win the Rally Championship the following season. In 1999, the car came into the possession of a well-known collector from the Fontainebleau region who kept it until 2011 when it was auctioned for the first time in Monaco and then acquired by the current owner in 2014. Extremely reliable, it never fails to get over the finishing line, winning 5 of the 7 rallies entered. Recently serviced, this 308 Michelotto remains a formidable competitor for anyone who wants to compete on the asphalt of stages and circuits of a Tour Auto or other historic races.

Racing history of #18 869 / Group B

1983
Imperia Rally: 1st - Cambiachi driver
Sciacca race Term: 1st - Bronson driver
Marc e Monti race: 1st - Bronson driver
Campobello race: 1st - Bronson driver
Nebrodi race: 1st - Bronson driver
1st at the 1983 Sicilian Rally Championship

1984
Targa Florio : 3rd - Zanini driver
Critérium de Guilleres : 1st - Zanini driver
Sierra Morena race: 1st - Zanini driver
Luis de Baviera race: 1st - Zanini driver
San Augustin Rally: 1st - Zanini driver
Oviedo Rally: 2nd driver - Cunico
Vasco Navarro Rally: 1st - Zanini driver
1st in the Spanish Rally Championship 1984.

PLEASE NOTE THAT THE CAR IS SOLD WITHOUT TECHNICAL INSPECTION.

Photos © Christian Martin

Estimation 800 000 - 1 000 000 €

Lot 43

1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto

Estimation 800 000 - 1 000 000 € [$]

1976/1983 Ferrari 308 GTB Groupe B Michelotto
Carte grise française
Châssis n° 18 869
Moteur tipo F 106 AB n°00385
Passeport technique FIA de 2001

- Un des 15 exemplaires construits par Michelotto
- Première des 4 homologuées en Groupe B
- Palmarès riche de plusieurs titres, une victorieuse

Avec seulement 15 exemplaires réalisés entre 1978 et 1985, les Ferrari 308 GTB préparées par l'officine de Giuliano Michelotto à Padoue sont aussi performantes que rares sur le marché. Marquant le retour de Ferrari dans les épreuves routières, les berlinettes 308 GTB-Michelotto vont s'illustrer entre les mains des plus grands à l'image du bouillant Jean Claude Andruet qui à son volant remportera la Targa Florio en 1981 et le Tour de France Automobile un an plus tard. Révélée au public lors du Salon de Paris 1975, la Ferrari 308 GTB (308 pour 3L 8 cylindres) est dessinée par Pininfarina, ce qui referme la parenthèse ouverte avec Bertone et la série des 308 GT4. Si le châssis tubulaire est directement hérité des Dino 246 GT, la Ferrari 308 GTB est motorisée par une évolution du V8 à 90° tipo F106 AL à quatre arbres à cames en tête qui équipait les 308 GT4. Ce magnifique groupe, nom de code F 106 AB est réalisé entièrement en alliage, dispose d'une lubrification par carter sec et développe 220 ch dans sa première version à carburateurs. Homologuée en Groupe 4 dès 1978, les V8 des " 308 Michelotto " reçoivent une injection, sont accouplés à une boîte sans synchronisation et un pont autobloquant ZF à 80%. Engagée essentiellement par des écuries privées, à l'image de celle de Charles Pozzi, importateur Ferrari pour la France, la 308 évoluera en Groupe B pour la saison 83 avec entre autres modifications, le montage d'une nouvelle injection K-Jetronic en remplacement de l'ancienne Kugelfischer et des culasses à quatre soupapes par cylindres empruntées à la nouvelle 308 Quattrovalvole lancée fin 1982.

La 308 GTB que nous vous proposons est frappée du numéro de châssis 18 869 et présente la particularité d'être la première de la série des 15 'Groupe B' et 'Groupe IV' au total montées par Michelotto. Livrée en février 83 à l'écurie Pro Motor Sport, " 18 869 " est équipée du V8 n°00385 qui dispose encore des anciennes culasses à deux soupapes par cylindre et délivre environ 300 ch pour un poids en ordre de marche qui dépasse à peine la tonne. Une hausse d'environ 30kg par rapport aux exemplaires homologués en Groupe 4, tous équipés d'une carrosserie en fibre de verre identique à celle des 808 premiers exemplaires des 308, alors que ceux homologués en Groupe B reprennent les éléments en acier. Engagée dans les principales épreuves du Championnat Italien des Rallyes, #18 869 remporte 5 victoires dès sa première saison. Après une troisième place à la Targa Florio, sa carrière se poursuivra en Espagne où elle permettra à son pilote Antonio Zanini de coiffer la couronne de Champion des Rallyes la saison suivante. En 1999, la voiture entre en possession d'un collectionneur bien connu de la région de Fontainebleau qui la conserva juusqu'en 2011 où elle fut vendue aux enchères une première fois à Monaco puis acquise par l'actuel propriétaire en 2014. Extrêmement fiable, elle sera à chaque fois à l'arrivée, remportant 5 des 7 rallyes dont elle a pris le départ. Récemment révisée, cette 308 Michelotto demeure une concurrente redoutable pour qui veut en découdre sur l'asphalte des spéciales et des circuits d'un Tour Auto ou autres courses historiques.

Palmarès châssis 18 869 / Gr B

1983
-Rallye d'Imperia : 1ere - pilote Cambiachi
-Course de Sciacca Terme : 1ere - pilote Bronson
-Course de Marc e Monti : 1ere - pilote Bronson
-Course de Campobello : 1ere - pilote Bronson
-Course de Nebrodi : 1ere - pilote Bronson
-1ere du Championnat des Rallyes de Sicile 1983

1984
-Targa Florio : 3ème - pilote Zanini
-Critérium de Guilleres : 1ere - pilote Zanini
-Course de Sierra Morena : 1ere - pilote Zanini
-Course Luis de Baviera : 1ere - pilote Zanini
-Rallye de San Augustin : 1ere - pilote Zanini
-Rallye de Oviedo : 2ème pilote - Cunico
-Rallye Vasco Navarro : 1ere - pilote Zanini
-1ere du Championnat d'Espagne des Rallyes 1984.

MERCI DE NOTER QUE LA VOITURE EST VENDUE SANS CONTROLE TECHNIQUE.

French title
Chassis #18 869
Engine Tipo F 106 AB n°00385
2001 FIA technical passport

- One of the 15 units built by Michelotto
- First of the 4 approved in Group B
- Winner of several titles

With only 15 models made between 1978 and 1985, the Ferrari 308 GTBs concocted in Giuliano Michelotto's factory in Padua are as efficient as they are rare on the market. Marking Ferrari's return to road racing, the 308 GTB-Michelotto berlinettas were to shine in the hands of the world's greatest, as in the case of the hotshot Jean Claude Andruet, who won the Targa Florio in 1981 and the Tour de France Automobile a year later. Revealed to the public at the 1975 Paris Motor Show, the Ferrari 308 GTB (308 for 3 litres 8 cylinders) was designed by Pininfarina, which put an end to the Bertone period and the 308 GT4 series. If the tubular chassis is directly inherited from the Dino 246 GT, the Ferrari 308 GTB is powered by an evolution of the 90° tipo F106 AL V8 with four overhead camshafts that equipped the 308 GT4. This magnificent series, code name F 106 AB is made entirely of alloy, has dry sump lubrication and develops 220 hp in its first carburettor version. Approved in Group 4 in 1978, the 308 Michelotto V8s receive an injection, are coupled to a gearbox without synchronisation and an 80% ZF slip-limited differential. Engaged essentially by private teams, like Charles Pozzi, Ferrari importer for France, the 308 evolved in Group B during the 1983 season with among other modifications, the assembly of a new injection K-Jetronic to replace the old Kugelfischer and the cylinder heads with four valves per cylinders borrowed from the new 308 Quattrovalvole launched at the end of 1982.

The VIN number of the 308 GTB that we have on offer is 18 869 and is in fact the first of all the series of 15 "Group B' and "Group IV' assembled by Michelotto. Delivered in February 83 to the Pro Motorsport team, #18 869 is equipped with the V8 n°00385 which still has the old two-valve cylinder heads per cylinder and delivers around 300 hp for a running weight which hardly exceeds the ton. An increase of approximately 30kg compared to the Group 4 models, all equipped with a plastic body identical to that of the first 808 models of the 308, while those approved in Group B have steel elements. Participating in the main events of the Italian Rally Championship, #18 869 won 5 races in its first season. After a third place at the Targa Florio, its career would continue in Spain where she would enable race car driver Antonio Zanini to win the Rally Championship the following season. In 1999, the car came into the possession of a well-known collector from the Fontainebleau region who kept it until 2011 when it was auctioned for the first time in Monaco and then acquired by the current owner in 2014. Extremely reliable, it never fails to get over the finishing line, winning 5 of the 7 rallies entered. Recently serviced, this 308 Michelotto remains a formidable competitor for anyone who wants to compete on the asphalt of stages and circuits of a Tour Auto or other historic races.

Racing history of #18 869 / Group B

1983
Imperia Rally: 1st - Cambiachi driver
Sciacca race Term: 1st - Bronson driver
Marc e Monti race: 1st - Bronson driver
Campobello race: 1st - Bronson driver
Nebrodi race: 1st - Bronson driver
1st at the 1983 Sicilian Rally Championship

1984
Targa Florio : 3rd - Zanini driver
Critérium de Guilleres : 1st - Zanini driver
Sierra Morena race: 1st - Zanini driver
Luis de Baviera race: 1st - Zanini driver
San Augustin Rally: 1st - Zanini driver
Oviedo Rally: 2nd driver - Cunico
Vasco Navarro Rally: 1st - Zanini driver
1st in the Spanish Rally Championship 1984.

PLEASE NOTE THAT THE CAR IS SOLD WITHOUT TECHNICAL INSPECTION.

Photos © Christian Martin

Estimation 800 000 - 1 000 000 €

Détails de la vente

Vente : 3359
Date : 07 juill. 2018 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Le Mans Classic 2018 by Artcurial Motorcars