Vente Rétromobile 2019 Collection MV Agusta - 09 février 2019 /Lot 240 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection No reserve - Sans réserve

  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
  • 1975 MV Agusta 750 Prototype Injection  No reserve - Sans réserve
1975 MV Agusta 750 Prototype Injection
No reserve - Sans réserve

N° de cadre : Sybil 001
N° de moteur : 221 0142
Registro MV : 386

Avec l'augmentation des performances, la partie-cycle avait vite montré ses limites. Avec l'aide d'un ingénieur, Ronny Scrima, Tommy Barber avait imaginé un cadre périmétrique offrant une meilleure triangulation. " Yamaha venait de sortir ses premières machines de cross avec un amortisseur unique, on s'est dit que ça pouvait fonctionner aussi sur une moto de route ! ". L'équipe avait réalisé deux châssis en acier CrMo 4340 dont le mono-amortisseur avait été réalisé à partir d'un élément de Yamaha (ressort plus performant, piston modifié et pression d'azote augmenté). Ils avaient appliqué le même principe à l'avant en concevant une fourche à air, calqué sur le principe des suspensions de Citroën.
Le freinage était confié à des disques de freins en aluminium dopé au scandium et au lithium, revêtus d'une couche de céramique. La moto se devait d'être exclusive, tant par les performances que par l'esthétique. Il avait dessiné des formes auxquelles Nye Frank va donner vie à partir de panneaux d'aluminium aviation. Ce véritable artiste avait notamment réalisé les fameux " streamliners " de Craig Breedlove qui avaient conquis des records de vitesse absolue à Bonneville. Cela donnait des lignes remarquables avec un tableau de bord regroupant des manomètres aviation faits sur mesure avec le logo MV. Dans cette configuration Injection, qui était restée en 750 cm3 avec les mêmes spécifications internes que la Turbo, ce proto Sybil 001 développait près de 90 ch.



Frame No: Sybil 001
Engine No: 221 0142
Registro MV: 386

A boost in the performance soon pointed out the limits of the frame. With the help of engineer Ronny Scrima, Tommy Barber designed a perimeter frame to provide better triangulation. "Yamaha had just released its first motocross bikes featuring a unique shock absorber, we thought it could work just as well on a street bike!" The team had developed two CrMo 4340 steel chassis, the mono shock absorber of which was made based on an element taken from Yamaha (higher performance spring, modified piston and an increased nitrogen pressure). The front end followed the same principle with an air fork modelled on Citroën's suspension system.
The braking system consisted of aluminium brake discs made of scandium and lithium and coated with a ceramic layer. The motorbike had to be unique, both in terms of performance and aesthetics. He drew lines that Nye Frank eventually brought to life from aluminum aircraft panels. This true artist had remarkably designed Craig Breedlove's famous "streamliners" which set absolute speed records in Bonneville. The result was stunning lines with a dashboard consisting of tailor-made aircraft manometers stamped with the MV logo. With an injection configuration, still in the 750cc class with the same internal technical specifications as the Turbo, this Sybil 001 prototype generated nearly 90 hp.



Estimation 140 000 - 220 000 €

Lot 240

1975 MV Agusta 750 Prototype Injection
No reserve - Sans réserve

Estimation 140 000 - 220 000 € [$]

1975 MV Agusta 750 Prototype Injection
No reserve - Sans réserve

N° de cadre : Sybil 001
N° de moteur : 221 0142
Registro MV : 386

Avec l'augmentation des performances, la partie-cycle avait vite montré ses limites. Avec l'aide d'un ingénieur, Ronny Scrima, Tommy Barber avait imaginé un cadre périmétrique offrant une meilleure triangulation. " Yamaha venait de sortir ses premières machines de cross avec un amortisseur unique, on s'est dit que ça pouvait fonctionner aussi sur une moto de route ! ". L'équipe avait réalisé deux châssis en acier CrMo 4340 dont le mono-amortisseur avait été réalisé à partir d'un élément de Yamaha (ressort plus performant, piston modifié et pression d'azote augmenté). Ils avaient appliqué le même principe à l'avant en concevant une fourche à air, calqué sur le principe des suspensions de Citroën.
Le freinage était confié à des disques de freins en aluminium dopé au scandium et au lithium, revêtus d'une couche de céramique. La moto se devait d'être exclusive, tant par les performances que par l'esthétique. Il avait dessiné des formes auxquelles Nye Frank va donner vie à partir de panneaux d'aluminium aviation. Ce véritable artiste avait notamment réalisé les fameux " streamliners " de Craig Breedlove qui avaient conquis des records de vitesse absolue à Bonneville. Cela donnait des lignes remarquables avec un tableau de bord regroupant des manomètres aviation faits sur mesure avec le logo MV. Dans cette configuration Injection, qui était restée en 750 cm3 avec les mêmes spécifications internes que la Turbo, ce proto Sybil 001 développait près de 90 ch.



Frame No: Sybil 001
Engine No: 221 0142
Registro MV: 386

A boost in the performance soon pointed out the limits of the frame. With the help of engineer Ronny Scrima, Tommy Barber designed a perimeter frame to provide better triangulation. "Yamaha had just released its first motocross bikes featuring a unique shock absorber, we thought it could work just as well on a street bike!" The team had developed two CrMo 4340 steel chassis, the mono shock absorber of which was made based on an element taken from Yamaha (higher performance spring, modified piston and an increased nitrogen pressure). The front end followed the same principle with an air fork modelled on Citroën's suspension system.
The braking system consisted of aluminium brake discs made of scandium and lithium and coated with a ceramic layer. The motorbike had to be unique, both in terms of performance and aesthetics. He drew lines that Nye Frank eventually brought to life from aluminum aircraft panels. This true artist had remarkably designed Craig Breedlove's famous "streamliners" which set absolute speed records in Bonneville. The result was stunning lines with a dashboard consisting of tailor-made aircraft manometers stamped with the MV logo. With an injection configuration, still in the 750cc class with the same internal technical specifications as the Turbo, this Sybil 001 prototype generated nearly 90 hp.



Estimation 140 000 - 220 000 €

Détails de la vente

Vente : 3910
Lieu : Salon Rétromobile Hall 2.2 Paris Expo – Porte de Versailles 75015 Paris
Date : 09 févr. 2019 14:00
Commissaire-priseur : Hervé Poulain

Contact

Anne-Claire Mandine
Tél. +33 1 42 99 20 73
motorcars@artcurial.com

Ordres d’Achat & Enchères par Téléphone

Kristina Vrzests
Tél. +33 1 42 99 20 51
Fax +33 1 42 99 20 60
bids@artcurial.com

Conditions Générales d’Achat

Collection MV Agusta Rétromobile 2019